Escribe una reseña

S’enticher d’un Milliardaire

Todos los derechos reservados ©

Sinopsis

Vivant une vie misérable dans les quartiers de Hackney Wick en Angleterre, Diana Miller est au dépend de sa vie cherchant spécifiquement de l'argent pour survivre, mais... cette jeune femme pensant que sa vie n'était pas aussi misérable qu'elle le pensait elle tombe sur le chemin d'un homme qui lui fait vivre une galère. . Beau gosse... Prétentieux... A la commande de la plus puissante entreprise Mondiale, un britannique qui est connue pour être un homme au sans froid et déterminé à vouloir ce qu'il veut..... et ce qu'il veut c'est Diana . Mais parviendrait-il a capturé la coeur de la jeune femme qui autrefois c'est fait briser le cœur et c'est faites humilier et utiliser dans ces dernières relations ?

Genero:
Romance / Drama
Autor/a:
𝐆𝐫𝐚𝐜𝐞
Estado:
En proceso
Capítulos:
11
Rating:
4.0 4 reseñas
Clasificación por edades:
18+

Chapter 1 : qui est ce bel inconnu ?

DIANA

« tu ne peux pas me mettre dehors comme une pute Trevor ! » dis-je en soufflant fortement, levant les mains en l'air agacées par le comportement de mon petit amis.

« ferme-là Salope bien sûr que je peux te mettre dehors car c'est ce que tu es une pute !» quel culot ! C'est lui qui m'avait encouragé à vendre mon corps, car nous savons tout les deux que c'était la seul solution pour payer ces dettes de jeux .

« moi ! Une pute... tu sais quoi vas te faire foutre ! Je ne sais pas ce qui m'a pris de sortir avec toi. C'est fini entre nous deux tu m'entends ! » il ne broncha pas une seconde, son visage se rapprocha du mien jusqu'à ce que je puisse sentir son souffle dégoûtant sur mon front.

« fais ce que tu veux, tu ne m'a jamais intéressé à part ton innocence que je t'ai fièrement enlevé » je leva la main pour le gifler mais il la bloqua en plain vol Me tordant le poignet.

« aïe ! Tu te prends pour qui lâche-moi et ne me touche plus jamais ! » criais-je

« vas t'en et ne reviens plus jamais ici, tu pourras vendre ton corps de garce ailleurs » Dieu ! J'avais envie de griffer son visage arrogant.

Je ne voulais plus argumenter avec lui, je suis descendu des escaliers, ne cherchant nul autre que d'élargir la distance qui nous sépare Trevor et moi .

J'ai pris le train le le plus proche du quartier de ma meilleure amis Phoebe, c'était la seul personne à qui je pouvais faire confiance car, je n'est jamais eu de famille .

Je suis arrivé en bas de l'immeuble j'ai pris mon téléphone et j'ai envoyé un message à ma meilleure amie phoebe .

Sachant que nous étions le week-end, j'espérais qu'elle puisse être dans son appart et si ce n'était pas le cas , et bien je finirais à la rue .

Quelques minutes plus tard elle m'envoya un message me confirmant qu'elle était bien dans son appartement.

Le vent était tellement glacial, il ce mélangeait dans mes cheveux décoiffé, les gens devaient penser que j'étais une sans-abri ou peut-être même une prostitué .

Et ils avaient raison j'avais passer le reste de ma vie à travailler dans les night-club en tant que strip-teaseuse . J'avais un salaire tellement médiocre que je n'ai eu autre choix que d'avoir un deuxième travail tous aussi minable que le premier .

« madame vous allez bien ?» me demande un vielle homme, avec regard de compassion, fallait-il que tout le monde est pitié de moi ?

Je n'ai pas répondu, j'ai simple attendus que phoebe descende de l'immeuble pour venir me chercher .

La vieille porte en bois qui se trouvait devant moi fis un bruit désagréable pour mes oreilles, le visage de ma meilleure amis apparu devant moi .

« putain, Di qu'est-ce qui c'est passer ? » ses yeux étaient plein d'inquiétude à travers ses lunettes de la marque Jimmy fairly .

Je lui donna mes valise remplis de mes habits « meuf montons d'abord à ton appartement et je t'expliquerais tout d'accord ? »

Nous sommes monter jusqu'au septième étage, bien sûr, c'était difficile d'avoir un appartement dans un immeuble avec un Ascenseur. Je devais sûrement avoir des ampoules à force de marcher. Putain !

Quand nous sommes arrivés, je me suis effondré sur le canapé, je me suis retenu quelques secondes avant de fondre en larmes, pourquoi fallait-il que tout le monde m'abandonne ?, mon père, ma mère puis maintenant mon petit ami...

Enfin mon ex petit amis maintenant que nous ne sommes plus ensemble « meuf, qu'est-ce qui se passe c'est encore Trevor ? » demanda-t-elle, ce n'était pas la première fois que je venais chez elle sans prévenir, j'avais l'habitude de me disputer avec Trevor, quand les choses tournaient mal .

« ouais c'est Trevor » dis-je en essuyant, mes larmes, « on sait vraiment discuter cette fois-ci, et il m'a mis à la porte entre nous. C'est vraiment fini cette fois-ci, Phoebe. »

« hey ma puce, il ne te méritait pas de toute façon, ce n'était qu'un gros connard pervers qui a profité de ta situation » elle posa une main sur mon épaule pour me réconforter .

J'avais passé des heures à pleurer jusqu'à m'endormir sur le canapé . Je devais sortir, j'avais besoin de sortir et de prendre l'air, me libérée. Phoebe devait travailler tôt demain donc elle est allé se coucher.

Je ne voulais pas l'embêter, donc je suis sorti en douce de l'appartement, cette fois-ci, j'avais changé d'habits, je portais un jean troué et une chemise noire, mes converses était plus confortable par rapport aux ballerines que j'avais ce matin.

Je me suis arrêté à un night-club car maintenant que je ne suis plus avec Trevor, et que je n'ai plus de domicile Fix, je devais trouver un travail pour aider. Phoebe a payé le loyer.

Mais avant tout, j'étais venu ici pour m'amuser .


***

La musique vibrer dans mes oreilles, alors que j'étais déjà à mon troisième verre de whisky, et me revoilà, tombé au fond du gouffre, j'avais complètement perdu la notion du temps .

je finis mon verre en trois gorgées et je me dirigea vers la piste de danse . Bousculant les corps qui étaient en train de se tortiller les uns contre les autres . « hey DJ monte le volume ! » lui dis-je , à moitié ivre .

Quelques hommes sont venus me draguer. Le reste de la soirée. J'avais essayé de jouer le jeu, mais le visage de Trevor ne faisait que d'apparaître dans ma mémoire.

« Merde ! » dise en essayant d'allumer mon téléphone, l'écran restait noir, et merde ! Je n'avais plus de batterie, comment allais-je prévenir Phoebe de laisser la porte ouverte, elle devait penser que j'avais le double des clés.

Mais stupide que je suis, je les ai oubliés dans son appartement.

Il ne restait plus que la marche à pied, d'habitude j'aimais marcher mais pas le soir et surtout pas dans les cités avec des gangs dangereux. Il faisait tellement froid, mon nez me piquait et j'avais les vertiges super !

« madame vous avez besoin d'aide ? » je me retourna pour croiser le regard d'un type dans une belle voiture, il devait être sacrément riche car je pouvais voir ses sièges en cuir malgré la nuit noire .

« non je n'ai pas besoin d'aide merci » j'ai continué ma route ignorant l'homme qui m'avait proposé de l'aide. Mais plus j'accélérai mes pas plus j'entendais le ronronnement du moteur augmenter pour rester à ma vitesse " putain encore un harceleur"

« vous êtes sûr que vous ne voulez pas d'aide ? » cette homme commençait à m'agacée, je me retourna pour lui faire face et je fis rencontre avec son beau visage.

Ses yeux grisâtres cherchaient mon regard et ses cheveux bouclés de couleur ébène étaient plaqués en arrière essayant de résister au gel mais ont finalement céder car je pouvais voir quelques bouclettes tomber sur son frond lisse .

Sa mâchoire avait une petite forme carré mais très peu visible, suivit de son nez tordue, cela ne semblait pas naturel donc j'ai pensé qu'il a dû se le casser dans une bagarre. Ses sourcils épais si bien tracés...

Mais je repris vite mais esprit, je n'allais pas me laissé distraire par la beauté unique de cette homme .

« vous allez bien, madame ? » me dit-il le visage remplis d'inquiétude et je voulais effacer cette expression, je ne voulais pas qu'on soit inquiet pour moi .

Je ne le méritait pas, ni de lui ni de personne d'ailleurs « oui je vais bien » je fus très surpris quand il arrêta sa belle caisse sur le trottoir et y sortie « vous n'allez clairement pas bien, s'il vous plaît

laissez-moi au moins vous ramener chez vous.. » psychopathe ! Cela devais faire au moins quatre fois que je lui disais que j'allais bien et il ne lâchait pas l'affaire « trou du cul ! J'ai dit que j'allais bien okay maintenant dégage ! »

J'ai trébuché, et heureusement cette homme inconnu m'attrapa avant que je ne touche le sol et au lieux de le remercier, je l'ai insulté « tu sais quoi ? Vous les hommes vous êtes tous des connard ! A briser le cœur fragile des femmes ! Je te déteste Trevor ! »

L'homme a fait une grimace en entendant le prénom de Trevor « ce Trevor est votre petit amis ? Je devais l'appeler en cas de besoin »

« non ! Non, ce n'est qu'un simple connard qui ne me mérite pas, je veux juste rentré chez moi, laisser moi seul » lui dis-je juste avant que....

« Oh Mon Dieu ! Vous n'allez clairement pas bien, vous venez de me vomir dessus ! » LA HONTE !!!

je le fixait, essayant de sortir une excuse de ma bouche mais ma gorge me piquait tellement ! Ma vision brouilla et des larmes coulèrent de mes yeux « j'suis désolé » dis-je en me redressant et en partant, j'ai jeté un dernier coup d'œil à l'homme qui était en train d'essuyer son jean rempli de mon vomi .

Ma tête me faisait mal et ma vison devenait de plus en plus floue, cela n'a pas pris longtemps avant que tout ne devienne noir .

Continuar leyendo Siguiente Capítulo
Otras recomendaciones

Liz: Tolle Geschichte und total spannend. Bitte mehrere Kapitel...Mach weiter so👍🏻

Anna: This book was amazing. The mother is a nut

Angwaro Jok: I loved that it talked about one couple

gruenwedelchristin: This is one good story . One of the best that I have read in a long time … the cast of characters are love able, fun, and well rounded … the story lines moves along well and it captivates the audience .

Alina: J adore a quand la suite

annemirl56: Toller Schreibstil wie immer und sehr erotisch 😘😘muss auch dabei sein, sonst istces langweilig 😘

Shakeicha Young: Omg what a story!!

Molly: I wasn’t sure if I wanted to start this one as the characters are a bit younger but I wanted to see if this poor girl would finally be able to be free of abuse and open to accept love (family) and be able to heal. It’s is great so far, minimal spelling errors, I think the Spanish isn’t necessary ...

Más recomendaciones

Amy: The plot, as usual, is excellent.Author still needs to work on describing people, scenes, buildings, etc (fuller if you will)…. In order to slow down the fast pace & provide a backdrop for the action.For example, the first time she walks around Blake’s pack- her impressions… big, small, beautiful...

Sheila: A good book I will read it further as it is finished

Beatriz Selene: I like the way the writer wrote the novel, it keeps you want to read more and more.

Mharms: It is nice that it is a serial of stories, book to book. The storyline is fast moving through history.

marilyn: It's awesome to hear about all these shifters finding their fated mates. I can't wait to hear more about them. I also want to hear about the cubs. And for Daryl to find his mate.

Sobre nosotros

Inkitt es la primera editorial del mundo impulsada por los lectores y que ofrece una plataforma para descubrir talentos ocultos y convertirlos en autores de éxito mundial. Escribe historias cautivadoras, lee novelas encantadoras y publicaremos los libros que más gusten a nuestros lectores en nuestra app hermana, GALATEA, y otros formatos.