My Dear Sadistic Highness

Note d'Auteur

Bonjour à tous, je sais que j'avais prévu de publier un épilogue mais j'ai changé d'avis. Je hais les épilogues : à vrai dire, j'estime qu'on se porte mieux sans eux. Faire un épilogue (me concernant), c'est soit mentir, soit rester trop léger par rapport au ton de base (ce qui aurait été le cas), soit être réaliste et détruire sa happy-end (ce que j'ai du mal à m'empêcher de faire). Je n'ai pas la moindre envie de "ruiner" la fin de ma fanfiction, donc je préfère m'abstenir, j'espère que vous comprendrez.C'est un bel et romantique Happy-ending !

Tout de suite, RARs anonymes et Note d'Auteur/Remerciements !

RARS :

MissLily :Merci beaucoup pour tous ces compliments ! Ils me vont droit au cœur !

Minnie35 :Merci beaucoup pour cette review ! Comment aurais-je pu faire mourir Harry, mouhahaha ? Happy-ending for the win !Merci encore et bisous.

Cind3rella :« On n'aurait pas pu faire mieux comme fin! » - bon, et bien voilà, je suis comblée !Merci beaucoup pour ton soutien : tu n'as jamais manqué à l'appel, que ce soit pour les lectures mais aussi pour les reviews. Donc, merci, vraiment. C'est tellement important pour un auteur de se sentir soutenu (du moins, en tout cas, ça l'est pour moi). Merci pour tout ça. Je t'embrasse !

Dion :Eh bien, tout comme à Cind3rella, je vais te dire un grand merci. Présence quotidienne, review quotidienne : que demande le peuple ? Merci d'avoir été derrière moi pendant tout ce temps de publication, et merci pour les encouragements ! Bisous !

Malawiwi :Ah, et arrive la fâcheuse nouvelle : c'était bel et bien le dernier chapitre ! En tout cas, merci pour tout ! Tes reviews –et ton pseudo- ont œuvré pour embellir mes journées ! Merci beaucoup pour ton soutien !

Btina :Bien-sûr que Drago reste sexy : il pourrait se teindre les cheveux en caca d'oie qu'il serait toujours sensationnel (peut-être que j'exagère un peu…) – En tout cas, merci, merci, merci pour cette review : je suis flattée de faire partie de tes dramiones préférés, pour moi ça signifie beaucoup ! Bref, merci encore… (putain, j'me répète, j'suis sénile)

Callipsae :Hello, toi ! Comme les revieweurs du dessus, c'est une frimousse familière ! Merci pour ta review, et merci pour ces beaux compliments. J'apprécie réellement, d'autant plus lorsque que je vois le peu de gens qui s'attèlent à prendre le temps de laisser des commentaires. Merci beaucoup pour tout !PS : héhéhé, je suis bien contente de t'avoir refourgué des frissons ! L'effet Drago est dévastateur.

Vera Bennett :BONJOUR ! Oui, t'as vu, j'ai fait une happy-end, et juste pour toi en plus ! Oui, alors j'avais dit que je mettrais un épilogue, mais en fait, non (comme expliqué plus haut). Je sais que cela peut être frustrant mais pour toutes les raisons citées au-dessus, j'ai changé d'avis. En tout cas, parfaitement : un beau début d'amitié entre Harry et Drago (tu imagines la fine équipe ? Drago/Blaise/Liam/Ron/Harry !)En tout cas, merci pour tout ! Bisouuuus !

LittleRock14 (Petite Crème Canari) :Chapitre préféré ? Je n'ai pas manqué à mon devoir alors, :pNon, plus sérieusement, je suis vraiment ravie : tu suis cette fanfiction depuis ses débuts et tu as toujours été là pour laisser un mot : vraiment, c'est adorable ! Je te remercie encore une fois pour toutes tes reviews et pour ton soutien ! Bisous, ma p'tite crème !

Alice D :Haha, c'est là que la mauvaise nouvelle se profile –une seconde fois-… Oui, alors, c'était bel et bien le dernier chapitre, je suis désolée ! En tout cas, merci beaucoup pour ta review et je te fais de gros bisous, en espérant que tu ne sois pas trop déçue tout de même par la fin !

Cette histoire, je la travaille depuis deux ans maintenant. Alors, certes, j'ai fait pas mal de pauses, mais ces six derniers mois ont été intensifs et ça va faire un sacré vide dans ma vie. Les Dramiones ont toujours un peu été mon essence-même, dans la fanfiction, et quitter le navire m'effraie un chouïa… Mais bon, on ne peut pas toujours rester en arrière, et puis je semble avoir dit tout ce que j'avais à dire, concernant ce couple.Mes histoires/intrigues ne sont pas vraiment originales, j'en conviens très volontiers, mais je pense que chacun a sa propre vision de Drago et d'Hermione, et je prie pour que la mienne soit appréciée. J'espère aussi avoir fait de mon mieux pour respecter l'univers de Rowling, que ce soit à travers ses personnages (élèves, professeurs…), mais aussi à travers l'ambiance de Poudlard, et des éléments extérieurs comme les cours, les lieux et sorts inventés, les personnages O.C etc.

Certains se demanderont, "pourquoi bordel ai-je fait un happy-ending" (c'est tellement mon genre, en plus!) : je ne me voyais pas quitter le monde d'HP dans la peine et la douleur. Et puis bon sang, ils méritent aussi un peu de bonheur et d'amour non ? Surtout après ce par quoi ils viennent de passer. Peut-être qu'une hécatombe générale aurait davantage plu à certains lecteurs, mais j'ai déjà trop donné dans le mélodramatique par le passé. (D'ailleurs, fans de tragique, je vous invite à aller lire mes O.S, vous serez servis)

D'abord, un merci sincère à tous les lecteurs, anonymes ou affiliés au site, revieweurs ou non. J'espère vous avoir fait passer de bons moments : sachez que le travail d'écriture de cette fanfiction a été pour moi un délice (bon, et aussi un casse-tête, parfois), et que vos reviews et vos ajouts fav/alert, l'ont été tout autant (un délice, pas un casse-tête).Je ne sais pas si on se reverra (you may all cry, now), parce que comme je l'avais expliqué dans ma note, je pense arrêter les Dramiones (Évidemment, rien n'est sûr... Et me connaissant, même si je lâchais le fandom HP, j'y reviendrais quelques mois plus tard... j'ai grandi avec HP et ses fanfictions après tout)Merci aussi et plein de bisous aux revieweurs réguliers ! Vous avec éclairé mes journées, les enfants, je ne plaisante pas. Et honnêtement, cette fanfiction, je vous la dédie. Tout simplement. Elle est toute à vous.

Bref, voilà : merci, merci et encore merci.

- Si vous avez aimé cette histoire, faites un beau geste : ajoutez-la en favori et permettez à d'honnêtes vagabonds de pouvoir la trouver dans votre liste (c'est comme ça que je recherche mes fics, personnellement).- Si vous avez détesté cette fic et que vous lisez ces mots, je tiens d'abord à vous dire que vous êtes une belle bande de masochistes pour être arrivés jusque là, et ensuite, et très aimablement d'ailleurs, je vous envoie vous faire brouter par un Magyar à pointes. Mais non, mais non, je plaisante évidemment (toujours! sur la violence, vous pensez, c'est mon dada!)...

Merci aussi à Haede, un délice de Fizwizbiz qui a tout lu avant vous (bouuuuh, la vilaine!) et qui a pris le temps de :- faire dresser mes cheveux sur mon magnifique crâne, en me signalant les fautes- me faire considérablement revoir certains passages qui, bon sang de merde, ont bien fait de dégager au profit d'autres- et enfin, d'être toujours à l'écoute de mes lamentations incessantes et reloues afin de me donner de magnifiques conseils

Vous ne connaissez pas Haede ? Allez jeter un coup d'œil à son profil (chérie, vérifie tes statistiques et dénonce-moi les flemmards)/u/2177553/Haede

Bref à vous tous, je tire mon humble révérence.

Enfin, et cette remarque est facultative, car assez cynique, pourtant Merlin seul sait que je n'aime pas finir sur une note négative : je tiens à adresser des mercis plus particuliers aux 3841 autres visiteurs réguliers (44987 clics depuis le 4 septembre) de cette fanfiction, qui se sont aimablement démis de leur droit à la review ou à l'ajout fav/alert, confortés par mes parutions quotidiennes, pour ne pas perdre deux minutes de leur vie. Merci beaucoup pour votre assiduité à l'indifférence, toujours honorée, et qui me rend donc fière en tant qu'auteure (évidemment).

Cette remarque ne concerne ni les revieweurs d'une fois, ni ceux de toujours ; elle ne concerne pas ceux qui m'ont ajoutée en fav et en alert ; elle ne concerne pas ceux qui m'ont envoyé des mps ; elle ne concerne pas ceux qui viennent de lire cette fanfiction d'une traite car ils viennent de la découvrir. Non, elle ne concerne que ceux qui sont certes là depuis le début, mais qui n'ont tout simplement pas pris la peine de dire si oui ou non, les efforts que j'avais fournis en tant qu'auteure étaient appréciables ou insuffisants, et ce, malgré mes parutions quotidiennes qui demandaient pourtant une dépense de temps certaine. Merci, beaucoup. Merci.

Bref, sans rancune.Je suis sèche mais je vous aime quand même (sans trop savoir comment j'y parviens, parfois, bande d'ingrats).

Bisous, mes chocogrenouilles.

Continue Reading

About Us:

Inkitt is the world’s first reader-powered book publisher, offering an online community for talented authors and book lovers. Write captivating stories, read enchanting novels, and we’ll publish the books you love the most based on crowd wisdom.