Un amour par delà le temps

Chapter 7


Par un froid matin d'hiver, un souffle glacial traversa la ville de Domino. Les nuages étaient d'un gris blanc laiteux, qui laissaient entrevoir que la neige n'allait pas tarder à tomber. Pourtant les gens continuait leur vie comme si de rien n'était.

A une fenêtre d'un immeuble, pourtant une ombre les regardait se réveiller et vivre leur vie tout simplement. De sa fenêtre, Atem les regardait un sourire aux lèvres, heureux. En effet, aujourd'hui, Anzu devait sortir de l'hôpital, après deux mois de coma. Elle allait, enfin pouvoir retourner chez elle auprès des siens, et ne plus être dans cet hôpital.

Il repensait à tous ces évènements, qui avaient surgi depuis son retour. Que de chemin parcouru depuis lors. Il revoyait, surtout la première fois qu'il avait revu Anzu dans son lit d'hôpital, pâle, durement blessée et le choc que cela lui avait laissé. Mais surtout ce qu'il revoyait, c'était lorsqu'elle s'était réveillée et aussi son merveilleux sourire. Oh comme elle lui avait manqué. Bien sûr il était heureux de retrouver ses amis et de pouvoir être avec eux, mais si Anzu n'avait pas survécu, un vide immense se serait trouvé dans son cœur. Plus les jours s'étaient écoulés, et plus il s'interrogeait sur ce qu'il ressentait. Tous ces sentiments lui étaient plus ou moins inconnus et il se posait des questions. Il ressentait le besoin d'être auprès d'elle, de la voir et savoir qu'il allait travailler ensemble le remplissait de joie, car il voulait en apprendre plus sur elle et sur lui aussi.

Il ferma les yeux un instant, pour se concentrer sur la tâche qui l'attendait ce matin, à savoir continuer ses cours avec Mr haras. Quelques minutes après, il rouvrit ses yeux et d'un air décidé, il se dirigea vers la porte de sa chambre. Il l'ouvrit et se dirigea vers la cuisine. Il pouvait sentir l'odeur du petit déjeuner lui chatouiller les narines. En s'approchant, il entendit des voix, qui n'étaient autres que celles de ses amis.

En effet, Marek et Bakura étaient déjà dans la cuisine en train de s'afférer à la préparation du petit déjeuner et de leur déjeuner. Il les entendait discuter et se mit à sourire.

Tout d'un coup une main se posa sur son épaule. Surpris il se retourna et vit que le professeur était derrière lui, lui souriant. Celui-ci le regardait car il savait que son élève était heureux du fait que son amie sortait aujourd'hui. Atem le regarda également et lui sourit aussi.

Puis ils se dirigèrent tous les deux dans la cuisine. Marek et Bakura se retournèrent en les voyant tous les deux approcher.

« Bonjour Atem ! Mr Haras ! Vous avez bien dormis ? » Demanda Bakura en leur souriant poliment.

« Oui très bien mon garçon » Répondit Mr Haras.

« Oui, moi aussi, j'ai bien dormi, merci ! Vous avez besoin d'un coup de main ? » Proposa Atem en s'approchant d'eux.

« Non ne t'en fais pas, ça ira on a presque fini ! » Lui répondit il.

« Alors Atem ! Prêt pour cette journée, hein ! C'est aujourd'hui que sort Anzu, n'est ce pas ? Tu dois être pressé d'y être ? » Demanda Marek un sourire malicieux aux lèvres.

Celui-ci le regarda droit dans les yeux en se demandant ce que sous entendait Marek par ce qu'il venait de dire.

« Oui, bien sûr, comme tous le monde j'imagine ! » Lui répondit il.

« Oui oui comme tout le monde c'est sûr !!Enfin, ça sera plus agréable d'aller la voir chez elle que dans cette chambre d'hôpital !! » Répondit Marek.

Le professeur regarda son élève et sourit, car il avait compris l'allusion de Marek. 'Ce garçon aurait il remarqué lui aussi,' Se demandait il curieux.

En effet, Marek avait remarqué qu'Atem s'était rapproché d'Anzu, il l'avait vu tout au long de ces derniers jours, et tous les deux semblaient proches, sans qu'ils le remarquent. Il sourit en pensant que ces deux là allaient très bien ensemble et il s'était décidé à tout faire pour qu'ils finissent ensemble.

Bakura, lui, regarda Marek les yeux grands ouverts et se demandait ce qu'il avait en tête ? Lui aussi avait vu qu'Atem et Anzu s'entendaient très bien et qu'il se passait peut être quelque chose, mais il ne voulait pas forcément interférer. Ce qui n'était pas le cas de Marek apparemment.

Atem, lui, regarda Marek, en fronçant les sourcils et s'interrogeant sur ce qu'il venait de dire. 'Qu'est ce qui lui prend ? Bien sûr que je suis content qu'elle sorte de l'hôpital ! Mais je comprends pas ce qu'il veut dire ?' Il regarda celui-ci qui souriait toujours.

« Au fait Atem ! Tu vas aller la voir cette après midi avant qu'elle ne parte ? » Demanda Bakura pour rompre le silence qui commençait par être un peu pesant.

Celui-ci continua de regarder Marek un petit instant, puis il se retourna vers Bakura et le regarda avant de répondre.

« Oui, je pense aller la voir avant qu'elle s'en aille, car ses parents seront chez elle pour préparer son arrivée. Elle ne sera donc pas toute seule ! » Lui répondit Atem.

« Et vous Mr haras vous serez là aussi ? »

« Tout a fait ! Et puis il faut que l'on discute du planning que j'ai prévu pour les cours ! » Répondit Mr Haras.

« C'est vrai vous allez travaillé ensemble alors ? » demanda Bakura.

« Oui, avec son accident Mlle Mazaki va avoir un peu de mal à se remettre au travail et puis cela permettra peut être d'aider Atem ! » Lui répondit Mr haras.

« C'est vrai ! On travail mieux à deux ! Tu verras Atem, je suis sûr que tu COMPRENDRAS MIEUX SI ELLE EST AUPRES DE TOI !! » Dit Marek en s'adressant à Atem et en appuyant sur les derniers mots.

Atem le fixa encore et le regarda droit dans les yeux, car il venait de comprendre l'allusion que celui-ci venait de faire. Marek le regarda également en souriant. Les deux autres regardèrent cet échange de regards et ne dirent rien.

« Pourquoi tu me dis ça Marek ? » Demanda Atem avec sa voix grave.

« Moi ! Pour rien ! C'est juste que travailler à plusieurs est plus facile, n'est ce pas Bakura ? » Dit Marek en se tournant vers Bakura.

Celui-ci le regarda et acquiesça. Le Professeur, lui, avait regardé cet échange un sourire aux lèvres, car ce qu'il avait pensé venait d'être confirmé. Même si c'était fait de manière maladroite, Marek essayait de faire comprendre à Atem ce qu'il pensait.

« Bon si nous mangions ? » Proposa Bakura pour calmer les esprits.

« Tout à fait d'accord, sinon on va être en retard ! » Dit Marek qui commença à manger.

Atem regardait toujours Marek en fronçant les sourcils. Puis il décida de laisser tomber et se mit à manger. Ils mangèrent tous les quatre en parlant de choses et d'autres. Puis, ils mirent leur vaisselles dans le lave vaisselle et nettoyèrent la table. Après que le nettoyage ait été fait, Bakura et Marek prirent leur déjeuner, dirent au revoir à Atem et Mr Haras et sortirent pour aller au lycée. Ils les regardèrent partir et décidèrent de se mettre au travail.

Pendant qu'ils se rendaient à l'école, Bakura décida de revenir sur ce qu'il s'était passé pendant le petit déjeuner.

« Marek, Qu'est ce qu'il t'as pris tout à l'heure ? Tu veux mettre Atem en colère ou quoi ? » Demanda Bakura sérieusement.

Marek s'arrêta, ferma les yeux en souriant puis le regarda droit dans les yeux le plus sérieusement possible.

« Bien sûr que non, voyons ! Mais je suis sûr que toi aussi tu as remarqué ce qu'il se passait entre eux, n'est ce pas ? »

Bakura le regarda aussi et sourit.

« Bien sûr que j'ai remarqué, mais tu ne crois pas que tu devrais les laisser tranquille. Tu risques de te fâcher avec lui ou pire de dégrader la situation entre eux ! »

« Je sais ! Mais bon ça peut les aider aussi ! » Dit Marek en regardant le ciel.

« Ecoute je pense que tu devrais les laisser ! Si Atem a besoin d'aide il nous le dira et je serais ravi de l'aider ! Mais là tu devrais le laisser tranquille ! Si ça se trouve il n'a même pas conscience de ce qu'il se passe, alors ! » Lui dit Bakura.

Marek ne lui répondit pas tout de suite. Car ce qu'il lui avait dit était vrai, mais il voulait l'aider aussi.

« Ok ! Ok ! J'ai compris ! Mais je pense que l'aiguiller un peu ne fera pas de mal, et puis je compte sur toi pour me rattraper si je vais trop loin ! » Lui dit Marek en souriant.

Il lui sourit également et acquiesça.

« Bon c'est pas le tout ! Mais il faut qu'on y aille sinon on va être en retard !! » Dit Marek en repartant de plus bel.

«Oui c'est sûr ! Et puis tu ne veux pas faire attendre une certaine jeune fille nommée Kazumi, n'est ce pas ? » Dit Bakura en souriant malicieusement.

« Tout a fait !! Ah ! Vite allons y !! » Dit Marek en se mettant à courir.

Bakura se mit à rire, puis à courir pour le rattraper et rejoindre ses amis.

Dans l'appartement de Bakura, Atem était dans sa chambre, cherchant ses cahiers et livres pour suivre ses cours, comme tous les matins. Il repensait l'étrange attitude qu'avait eut Marek. Il se demandait ce que celui-ci sous entendait. Il avait aussi vu le sourire de Mr Haras, du coin de l'œil. Il est vrai qu'il attendait avec impatience le retour d'Anzu de cette chambre d'hôpital, et de travailler avec elle. C'est pour cela qu'il se demandait pourquoi Marek avait fait ces sous entendus sur le fait de travailler à deux.

Il décida de laisser de côté cette question pendant un moment et de se concentrer sur ses cours. Il sortit de la chambre et alla rejoindre son professeur qui l'attendait salon. Celui-ci le regarda arriver et sourit. Lui aussi repensait à la petite session de ce matin. La petite remarque du jeune homme avait été pertinente, en effet, car il sentait que son jeune protégé attendait avec une certaine fébrilité de travailler à deux avec son amie. Mais il s'avoua également que lui aussi attendait de voir ce que cela allait donner entre eux deux.

Atem s'installa à la table du salon et commença à ouvrir ses manuels. Mr Haras sortit de ses pensées et se mit au travail avec son élève.

A dix heures, au lycée Domino, Yugi et ses amis se regroupèrent autour de la table de ce dernier pour pouvoir discuter plus librement.

« Vous vous rendez compte que c'est aujourd'hui que sort Anzu, j'arrive pas à le croire !! » Lança Jono uchi en regardant Yugi.

« C'est vrai ! C'est tellement génial ! » S'exclama celui-ci avec un sourire qui lui arrivait jusqu'aux oreilles.

Rebecca le regardait et était heureuse et un peu jalouse en même temps. Car elle était heureuse que son amie soit sortit du coma et s'apprêtait à rentrer chez elle, ainsi que de voir Yugi aussi heureux. Mais elle était un peu inquiète car elle se rendait compte que Yugi n'avait jamais parut aussi heureux que lorsqu'il était question d'Anzu. Mais elle décida de mettre de côté cette inquiétude et d'être contente comme tous les autres.

« Mais dites ! Qu'est ce qu'on fait ! On va la voir cet après midi avant de sortir de l'hôpital ? » Demanda Honda.

« Bah ! Ca dépend ! A quelle heure sort elle de l'hôpital, Kazumi ? » Demanda Jono Uchi en se retournant vers elle et la regardant en souriant.

« Elle devrait sortir vers seize heure environ ! Je sais que mon oncle et ma tante sont en train de préparer son retour à la maison, et vont la chercher à cette heure ! » Commença Kazumi en souriant.

« Oui c'est vrai et je sais aussi qu'Atem et Mr Haras ont prévu de venir la voir pour qu'elle ne soit pas seule !! » Continua Marek en souriant malicieusement.

Bakura le regarda et comprit pourquoi il souriait ainsi. Il devait surement repenser à ce matin et à ses petites insinuations. Les autres le regardaient aussi et ils se demandaient pourquoi il souriait ainsi.

Celui-ci se rendit compte que tout le monde le regardait et retrouva son sérieux.

« Hum ! Je crois qu'ils veulent parler avec elle, aussi, pour mettre au point les cours qu'elle va suivre avec eux » Finit Marek.

« Ah bon ! Elle va suivre des cours avec Atem ? C'est cool ça !! » Lança Jono uchi.

« Tu dit ça parce que c'est pas toi qui va les suivre ces cours, hein !! T'en serait incapable » Rétorqua Honda en souriant.

« Oh ! Tu me cherche ou quoi !! Et puis tu ne t'es pas regardé !! T'es pas mieux que moi, je te signales !! » Lança Jono uchi en fronçant les sourcils et s'approchant de Honda.

« Ca peut pas être pire que toi, Mr l'intello !! »

« Non mais eh…… » Commença Jono Uchi levant les poings prêt à se battre.

« Je trouve que c'est une excellente idée, cela va l'aider, à se remettre au travail petit à petit !! Car après deux mois de coma, cela ne doit pas être évident !! » Dit Rebecca le plus sérieusement possible.

Tout le monde la regarda, même Jono uchi qui s'était calmé, et approuva ce qu'elle venait de dire.

Yugi repensa à ce qu'il venait d'entendre. Les deux personnes qu'il aimait le plus allaient travailler ensemble. Il trouva cela formidable car il pensait que cela aiderait Atem à avancer, car Anzu était une très bonne élève et avec elle, il allait sûrement voir ses progrès avancer.

« Mais sinon, comment on fait ! On organise une fête ou quoi ? » Demanda Jono uchi toujours prèt à faire la fête.

« Je pense que c'est une bonne idée !! Mais on pourrait la faire d'ici un jour ou deux, pour laisser le temps à Anzu de reprendre ses repères et surtout de se reposer !! » Répondit Yugi.

« Oui, Je suis d'accord avec Yugi !! Anzu est encore un peu fragile ! Laissons lui le temps de récupérer » Acquiesça Kazumi en souriant à Yugi. Celui-ci lui rendit son sourire également.

« Ok ok ! Mais comme on finit à quinze heure, on pourrait aller l'attendre dehors pour lui souhaiter un bon retour parmis nous et fêter sa sortie de l'hôpital !! Qu'est ce que vous en pensez ? » Demanda Jono Uchi.

« Eh ! Je suis d'accord avec toi !! Ca va être marrant si on prend quelques trucs avec nous !! » Renchérit Marek.

Tout le monde approuva et ils mirent au point ce qu'ils avaient prévu de faire.

A midi trente, les cours d'Atem prirent fin. Celui-ci pris ses affaires et alla les déposer dans sa chambre. Il poussa un soupir de soulagement et sourit. Ses cours étaient finis pour aujourd'hui et il allait bientôt voir Anzu. Il sortit de sa chambre et alla dans la cuisine pour se restaurer avec Mr Haras. Ils mangèrent tranquillement en discutant du planning qu'ils avaient prévu pour eux et les cours qu'ils allaient suivre.

Après avoir manger, ils débarrassèrent la table et se préparèrent pour pouvoir sortir. Après avoir pris leurs affaires, ils sortirent en refermant la porte derrière eux et se rendirent à l'hôpital.

Ils arrivèrent devant la porte de sa chambre et frappa à la porte.

« Entrez ! » Dit Anzu.

Atem et le professeur entrèrent dans la chambre et la virent debout, près de la fenêtre, regardant à travers celle-ci pour contempler la vue.

Elle était habillée d'un pull en laine noir et blanc à col roulé avec un jean noir, qui faisait ressortir sa silhouette fine et élancée, et sa grâce naturelle. C'était la première fois qu'Atem la voyait ainsi vêtu et il la trouvait plus belle et radieuse.

Elle se retourna et les regarda entrer. Elle leur sourit lorsqu'elle les vit entrer et s'approcha lentement d'eux, autant qu'elle le pouvait, car ses côtes étaient encore un peu raide et lui faisaient encore un peu mal.

« Bonjour Mr Haras ! Atem ! Je suis heureuse de vous voir ! » Dit elle en leur souriant.

« Bonjour Mlle Mazaki ! Le plaisir est réciproque » Lui répondit Mr Haras en s'approchant d'elle.

« Bonjour….Anzu ! » Répondit Atem de sa voix grave en la regardant dans les yeux avec son regard profond.

Elle le regarda intensément également et se perdit dans son regard envoûtant. Ils se fixèrent pendant quelques minutes sans rien dire, appréciant la présence de l'autre. Mr Haras les regarda et se mit à sourire.

Puis un toussotement se fit entendre, il leur fit ainsi savoir qu'il était ici. Gênés, ils détachèrent leurs regards de l'un et l'autre et le regardèrent. Ils s'installèrent sur des chaises et commencèrent à discuter.

« Est-ce que vous vous sentez mieux, Mlle Manzaki ? » Demanda Mr Haras.

« Oui je vais bien ! J'ai encore quelques douleurs mais ça va, c'est supportable ! » Lui répondit Anzu.

« Bien, Bien ! J'en suis ravi. Je suis venue vous voir pour que nous puissions discuter du planning de vos cours, ainsi que de la procédure ! » Lui dit il.

Anzu acquiesça et écouta ce que le professeur avait à lui dire.

« Donc pour l'instant les cours d'Atem se faisaient surtout le matin, pour qu'il puisse vous voir. Mais maintenant que vous êtes réveillée, j'ai pensé que les cours pourraient commencer à neuf heures et se terminer à dix sept heures, avec une pause d'une heure le midi. Car maintenant que vous

êtes deux, il va falloir que j'allonge les cours pour me permettre d'être à la hauteur. J'espère que cela vous convient à tout les deux ! » Dit Mr Haras en les regardant tous les deux.

« Tout a fait ! Ne vous inquiétez pas ! » Répondirent ils tous les deux en même temps.

Ils se regardèrent et se mirent à rougir un peu tous les deux, sous le regard de Mr Haras qui se mit à sourire en mettant sa main sur son menton en les observant attentivement.

Après un moment de gêne, Ils continuèrent à discuter, surtout Mr Haras et Anzu.

Tout au long de la discussion, Atem observait Anzu. Elle était lumineuse et riait et discutait librement avec Mr Haras. Elle avait attaché ses cheveux en demi queue, qui dégageait son visage et permettait de voir ses yeux bleus, bleus comme le ciel d'été clair et ensoleillé.

Il se surprenait à la regarder sans se lasser, à l'écouter parler et à discuter avec elle. Des choses qu'il n'avait jamais remarqué avant, même s'il l'avait beaucoup apprécié lorsqu'il était un esprit. Mais avant il n'avait pas le temps de se poser des questions et de s'en rendre compte. Mais maintenant qu'il avait son propre corps, il se posait des questions et il appréciait de plus en plus sa compagnie. Puis il repensa à ce que Marek avait dit ce matin. Il se dit tout d'un coup que ce dernier n'avait pas tout à fait tort. En sa présence, il commençait à comprendre un peu ce qu'il ressentait.

Pendant qu'il discutait avec Anzu, Mr Haras avait remarqué les regards qu'Atem lui lançait de temps en temps. Il sourit intérieurement et décida de les laisser seul un petit instant.

« Je vais aller chercher quelque chose à boire, vous désirez prendre quelque chose ? » Demanda t'il en se levant de son siège et en les regardant.

« Hum ! Je veux bien un thé au citron, s'il vous plait ! » Lui répondit Anzu en le regardant se lever.

« Moi je prendrais un café, s'il vous plait » Lui répondit Atem en le regardant également.

Le professeur acquiesça et sortit de la chambre en refermant doucement la porte.

Laissé seul, Atem et Anzu restèrent silencieux quelques instants. Puis Anzu entama la conversation pour rompre ce silence.

« Mr Haras est vraiment formidable ! Il est gentil et se préoccupe des autres, quand on le connaît bien ! » Dit elle en souriant.

Atem la regarda avant de répondre, car c'était exactement ce qu'il pensait de lui. La première fois qu'il l'avait rencontré, Atem croyait que Mr haras était quelqu'un de froid et insensible par son visage et son attitude. Mais il s'était vite rendu compte de son erreur et au fur et à mesure qu'il le connaissait, il se rendait compte que c'était quelqu'un comme l'avait décrit Anzu.

« Oui ! Tu as raison ! C'est quelqu'un de formidable. Il m'apporte énormément » Finit il par dire en baissant un peu la tête.

« J'ai hâte de travailler avec lui ! Et avec toi bien sûr ! J'espère que je ne te gênerais pas trop au moins ! » Finit elle par dire en s'approchant de lui.

« Non ! Au contraire ! Je suis sûr que cela m'aidera beaucoup !! Ne t'en fais pas !! » Lui répondit il en relevant la tête et s'approchant d'elle.

Ils restèrent ainsi quelques minutes sans parler juste à se regarder.

Anzu lui posa toutes sortes de questions sur les cours qu'il suivait, ce qu'il avait étudié, entre autres. Et Atem lui répondait volontiers. Elle appris ainsi, qu'Atem avait des dispositions pour tout ce qui touchait aux sciences, mais aussi en histoire et en géographie. En revanche, il avait un tout petit peu de mal pour tout ce qui touchait la littérature et les langues.

Anzu l'écoutait le plus sérieusement possible, tout en le regardant énormément. Elle ne se lassait pas de l'écouter parler et de le regarder. Plus elle passait du temps avec lui, plus elle découvrait le vrai Atem, non pas l'esprit du puzzlz qu'elle avait connu, ni le grand pharaon, mais l'homme tout simplement. Elle aimait de plus en plus ce qu'elle voyait et avait hâte d'en découvrir encore plus. Elle se rendait compte que les sentiments qu'elle avait eut pour lui en tant qu'esprit, n'étaient rien comparés à ce qu'elle ressentait maintenant. Ce qu'elle éprouvait était beaucoup plus intense. Elle revint dans la réalité et continua à l'écouter.

« Wouah ! C'est génial que tu sois fort en sciences, car tu vois moi c'est l'inverse de toi ! Autant j'ai un peu de mal en sciences, autant je suis forte en littérature et en langues » Commença t'elle à dire « Eh ! Et si on s'entraidait ! Je t'aide pour ces matières et tu pourrais m'aider pour les sciences, qu'en penses tu ? » Demanda Anzu en tendant une main comme pour sceller un accord.

Atem la regarda, puis regarda sa main tendue. Sans hésiter, il tendit sa main, aussi, et ils se serrèrent la main.

« Ok ! C'est une excellente idée ! » Dit il en la regardant droit dans les yeux.

Elle le regarda également et lui fit le plus beau sourire qu'il eut l'occasion de voir. Il lui rendit son sourire et pour la première fois Anzu vit son sourire, sincère et éblouissant. Il paraissait encore plus beau et plus doux. Elle était comme au paradis.

« C'est d'accord, alors ! Je suis sûr qu'à nous deux on y arriveras mieux ! » Lui dit elle.

Il acquiesça en souriant toujours. Ils détachèrent leurs mains, presque à regret.

« Maintenant il y a plus qu'à espérer que Yugi,Jono uchi et Honda s'y mettent aussi ! Ca serait génial qu'on se retrouve tous ensemble pour la dernière année ! » Commença t'elle par dire. Puis elle soupira et continua « Enfin ! Je crois que c'est pas gagné ! A part si un autre miracle pouvait avoir lieu ! Ah là là !! »

« Je suis sûr que ça va bien se passer ! Ils ont toujours eut le don de nous étonner là où on ne s'y attend pas ! Tu ne crois pas ? » Lui dit il.

« Hum ! Oui c'est vrai ! Tu as raison ! Mais je sens qu'il va falloir qu'on les aide, car ils ont beaucoup de retard ! Mais je suis sûr qu'à nous tous on devrait y arriver ! Moi en tout cas je suis prête à les aider !! » Finit elle par dire, motivée comme prête à se battre.

Atem la regarda et approuva. A la voir ainsi, il était prêt à se battre également et il sentait son énergie et sa volonté croître. C'était ça la force d'Anzu, d'un simple mot, d'une simple phrase, elle pouvait redonner de la force à celui qui perdait confiance.

Ils se regardèrent le plus sérieusement possible prêt à se battre, puis il se mirent à sourire.

Le professeur se tenait derrière la porte et avait entendu ce qu'avait dit Anzu. Il se mit à frapper à la porte et entra. Atem et Anzu le regardèrent entrer. Atem se leva et aida le professeur. Il prit sa tasse et apporta celle d'Anzu. Elle remercia chaleureusement Mr Haras et Atem. Ils burent leur boisson et continuèrent à discuter.

A seize heures, un coup frappé à la porte se fit entendre, puis elle s'ouvrit en faisant apparaître Mr et Mme Mazaki. Ces derniers saluèrent Mr Haras et Atem, puis ils s'approchèrent d'Anzu, qu'ils embrassèrent.

« Tu es prête ma chérie !! Il est temps de rentrer chez toi après tout ce temps passé ici ! » Lui dit sa mère.

Anzu acquiesça et sourit à ses parents. Ils prirent ses affaires et l'escortèrent jusqu'à l'accueil, accompagnés de Mr haras et d'Atem, pour qu'elle remplisse l'autorisation de sortie.

Après l'avoir remplit et signé, ils sortirent tous de l'hôpital. En passant la porte de l'hôpital, ils virent quelque chose qui surprirent Anzu, Atem et Mr Haras.

Là devant eux, se tenait tout leurs amis avec une banderolle, où ils pouvaient lire « Bon retour parmis nous »

Quand ils la virent, ils applaudirent et crièrent de joie.

Emue, Anzu essuya rapidement les larmes qui lui montaient aux yeux et se tourna vers Atem. Celui-ci la regarda et esquissa un sourire. Il lui prit la main pour lui témoigner son soutien, car il avait comprit qu'elle était émue par le geste de leurs amis.

Celle-ci serra sa main et lui rendit son sourire. Puis se détournant de lui, elle regarda ses amis et ils s'approchèrent d'eux.

« Anzu ! Bienvenue parmi nous » Dirent ils tous à l'unisson en la voyant approcher.

« Mer…Ci les amis ! Je vous suis reconnaissant ! Vraiment ! » Dit elle en souriant timidement et laissant couler ses larmes.

« Eh ! C'est normal ! Tu comptes vraiment pour nous ! » Lui dit Jono uchi en s'approchant d'elle et mettant sa main sur son épaule.

« C'est vrai ! Sans toi ce n'était pas pareil !! Tu nous manquais trop !! » Dit Yugi ému lui aussi.

Ils l'entourèrent tous pour lui faire part de leur soutien. Anzu essuya ses larmes et leur sourit le plus chaleureusement possible. Ils étaient tous heureux de la voir sourire ainsi et surtout d'être là avec elle.

Mr et Mme Mazaki, ainsi que Mr haras les approchèrent et se joignirent aux retrouvailles.

Ils discutèrent pendant un petit moment, puis ils décidèrent de laisser Anzu rentrer se reposer.

« Bon on s'est tous mis d'accord et on a pensé faire une fête de bienvenue pour vous d'eux d'ici deux jours ! J'espère que vous êtes d'accord » Dit Jono uchi.

Atem et Anzu se regardèrent et ne surent pas quoi dire. Ils été ému que leurs amis veuillent fêter leur retrouvaille et gênés en même temps.

« Hum ! Oui pourquoi pas ! C'est une bonne idée !! » Finit elle par dire.

« Oui ! C'est vrai ! Mais vous étiez pas obligé vous savez !! » Dit Atem en les regardant.

« Tu rigoles ! Ca ne nous dérange pas ! Et puis dans deux jours c'est noël !! » Dit Jono uchi tout d'un coup surexcité.

« Oui ! Jono uchi a raison ! C'est un jour de fête ! On ne peut pas rêver mieux !! » Renchérit Honda.

Ils approuvèrent tous, heureux de se retrouver tous ensemble pour faire la fête.

« Si vous voulez, vous pouvez faire ça chez nous !! » Proposa, tout d'un coup Mr Mazaki « Ca nous donnera l'occasion de vous remercier pour tout ce que vous avez fait !! » Finit il par dire. Mme Mazaki le regarda et approuva d'un sourire.

Tout le monde les regardèrent et les remercièrent. Ils décidèrent de tous se retrouver le vingt quatre à dix huit heures et mirent au point les détails.

Ils se séparèrent tous pour laisser Anzu rentrer chez elle et se reposer. Kazumi proposa d'aider Anzu dès son retour de son travail. Celle-ci acquiesça et la remercia. Marek s'approcha de Kazumi et lui proposa de l'accompagner à son travail. Anzu les regarda s'éloigner un sourire aux lèvres. Elle était contente pour sa cousine et pour Marek aussi.

Laissé seul, Mr Haras s'approcha des parents d'Anzu et discuta avec eux. Il leur proposa son aide pour la soirée. Il laissa donc Atem et Anzu seul une nouvelle fois.

Ils se regardèrent un moment, et se sourirent. Puis Mr Haras rejoignit Atem. Anzu les remercia tous les deux de leur visite et leur souhaita une bonne soirée.

Mr Haras lui souhaita également une bonne soirée à elle et à ses parents. Atem lui souhaita une bonne soirée et ils commencèrent à s'éloigner.

Anzu les regarda s'éloigner et lorsqu'ils arrivèrent au tournant, elle vit Atem la regarder intensément pendant quelques secondes. Elle le regarda également et lui sourit. Puis elle se retourna vers ses parents et les rejoignirent à la voiture.

En chemin, Atem repensa à son après midi avec elle. Il se rappelait le pacte qu'ils avaient passé et sentait sur sa main la chaleur et la douceur de la main d'Anzu, quand il était dans la chambre et quand ils étaient dehors. Il se réjouissait également de la revoir dans deux jours et de passer les fêtes avec elle et tout ses amis. Il esquissa un sourire pendant un instant, puis redevint sérieux.

Mais ce sourire n'avait pas échappé à Mr Haras et il esquissa également un sourire. Il avait hâte d'être dans deux jours et voir l'évolution de tout ceci. Ils rentrèrent à l'appartement où Marek et Bakura les attendaient.

Arrivée chez elle, Anzu pénétra à l'intérieur de sa maison et contempla chaque pièce comme pour s'imprégner de chacune d'elle. Aidée par ses parents, elle monta dans sa chambre et rangea ses affaires. Ils la laissèrent se reposer après l'avoir aidé.

Elle observa attentivement sa chambre, qui n'avait pas changé. Elle retrouvait ses repères après deux mois d'absence. Elle se mit à sourire en se sentant enfin chez elle.

Elle s'assit sur son lit et repensa à cette après midi. Elle avait passé un excellent moment en compagnie de Mr Haras, mais surtout avec Atem. Elle revoyait elle aussi, le pacte qu'ils avaient passé. Mais c'est surtout son sourire qui l'avait marqué. Elle espérait avoir la chance de le revoir sourire, car elle le trouvait magnifique quand il souriait ainsi. Elle repensa également, aux deux fois, où ils s'étaient tenus la main. Comme cela lui paraissait normal, comme si c'était naturel. Elle leva sa main et la regarda. Elle sentait encore la chaleur et la force de sa main et elle la posa sur son cœur en fermant les yeux. Elle se sentait en paix et heureuse. Elle resta ainsi quelques minutes, puis elle s'allongea et s'endormit.

Deux heures après, elle se réveilla. Elle se frotta les yeux et se rassit. Un léger coup se fit entendre derrière la porte. Anzu invita la personne qui avait frappé, à entrer et ce n'était autre que Kazumi. Celle-ci entra et s'approcha dAnzu. Elle lui dit que le dîner aller être servi et lui proposa de l'aider pour aller dans la cuisine. Anzu acquiesça et toutes les deux descendirent pour dîner.

Après le dîner, Anzu remonta dans sa chambre avec Kazumi. Elles discutèrent pendant un moment et se souhaitèrent bonne nuit.

Anzu s'endormit rapidement et rêva d'Atem, un sourire aux lèvres.

Atem s'endormit ce soir là, heureux et sa dernière pensée était pour Anzu et un merveilleux sourire se dessina sur ses lèvres.

Le lendemain, Atem se réveilla à huit heures et resta quelques instants, assis dans son lit. Il repensait à la journée d'hier. Il soupira de contentement et se leva. Il tira les rideaux de sa fenêtre et contempla la ville.

Dehors les nuages étaient toujours aussi gris blanc que la veille et cela présageait que la neige n'allait pas tarder à tomber. Pour lui c'était la première fois qu'il allait voir la neige dans son propre corps.

Il se détourna de la fenêtre et se dirigea vers la porte pour aller dans la salle de bain. Il prit sa douche en se demandant ce qu'il allait faire aujourd'hui, car pour la première fois, depuis qu'il suivait ses cours, Mr Haras lui avait accordé trois jours de « congé » en raison des fêtes de noël. Il avait décidé de le laisser souffler et de reprendre les cours le vingt six avec Anzu.

Il sortit de la salle de bain et se dirigea vers la cuisine. Debout près de la cuisinière, se tenait Bakura qui préparait le petit déjeuner. Atem alla le rejoindre et lui proposa de l'aider, ce qu'il accepta.

Marek n'était pas encore levé car aujourd'hui il n'y avait pas de classe et il voulait en profiter pour faire la grasse matinée.

Mr Haras les rejoignit peu après, et ils s'installèrent pour déjeuner.

« Qu'est ce qu'on fait, Atem ? On réveille Marek ou non ? » Demanda Bakura en regardant vers la chambre de Marek.

« Hum ! J'en sais rien ! Il a dit qu'il voulait faire la grasse matinée ! Alors laissons le dormir ! » Répondit Atem en souriant malicieusement.

Mr Haras sourit également et ils continuèrent leur petit déjeuner.

« Oh fait ! Tu ne travailles pas aujourd'hui, Atem ? » Demanda Bakura poliment.

« Non ! Mr Haras m'a accordé trois jours de vacances en fait ! » Lui répondit il.

« C'est vrai ? C'est génial ! Tu vas pouvoir te reposer ! » Répondit Bakura en souriant. Il était ravi pour son ami. Après tout il avait bien le droit de se reposer, car cela faisait presque trois mois qu'il travaillait sans relâche.

« Oui ! Puisque c'est bientôt noël, j'ai pensé lui accorder quelques jours de congé pour qu'il puisse souffler. Après tout, dès le vingt six Mlle Mazaki va nous rejoindre et les cours vont s'intensifier un peu plus !! » Dit Mr Haras en regardant son élève.

Celui-ci le regarda et lui sourit pour le remercier de son geste.

« Mais sinon ! Qu'est ce que vous avez prévu de faire les garçons ? » Demanda Mr Haras en les regardant.

« Pour l'instant, on ne sait pas trop ! Mais on verra bien ! » Répondit Bakura.

Ils finirent leur petit déjeuner tranquillement. Puis lorsqu'ils eurent finis, ils débarrassèrent et nettoyèrent la cuisine.

A neuf heures, après avoir terminé de tout ranger, ils allèrent dans le salon. Atem et Bakura était assis à la table et jouaient au duel de monstre. Mr Haras était installé dans un fauteuil, et lisait un livre. Il les regardaient de temps en temps et se mit à sourire. En effet, il voyait son protégé heureux et dans ses yeux, il voyait une lueur d'excitation et de combativité caractéristique des combattant.

A dix heures, le téléphone de Bakura se mit à sonner. Il se leva et alla répondre. Atem le vit sourire lorsqu'il parla au téléphone, ayant reconnu l'interlocuteur. En effet, il s'agissait de Yugi qui l'appelait pour lui proposer de se retrouver avec toute la bande et faire les magasins pour noël et la fête de demain.

Atem s'approcha de Bakura, quant il comprit que c'était Yugi de l'autre côté du combiné. Bakura fit part de la proposition de Yugi à Atem, et celui-ci acquiesça. Bakura lui répondit qu'ils étaient d'accord et ils se donnèrent rendez vous d'ici une heure au centre commercial, le temps de réveiller Marek et de se préparer. Yugi acquiesça et lui dit que tout le monde les attendrait là bas. Ils se dirent au revoir et Bakura raccrocha.

Puis il se tourna vers Atem et lui dit :

« Bon ! Il faut qu'on réveille Marek ! Et là c'est pas gagné !! »

« T'inquiètes ! Je m'en occupe !! » Proposa Atem un sourire malicieux aux lèvres.

Il se dirigea vers la porte de la chambre de Marek, suivit de près par Bakura. Il entrouvrit la porte et jeta un coup d'œil à l'intérieur. Il vit que Marek dormait encore, enroulé dans sa couette. Ils entrèrent dans la chambre doucement à pas de velours et s'approchèrent de son lit. Atem se pencha et secoua doucement Marek pour qu'il se réveille. Celui-ci grogna doucement et se retourna.

« Marek ! Réveille toi ! On a rendez vous dans une heure au centre commercial ! » Lui dit Atem.

Marek grogna encore et maugréa quelque chose d'incompréhensible, comme quoi il préférait rester dans son lit bien au chaud, plutôt que de sortir dans le froid.

Atem et Bakura se regardèrent et soupirèrent. Puis Atem esquissa un sourire, car il venait d'avoir une idée. Il se tourna vers Bakura et haussa la voix pour que Marek l'entende.

« Bon ! Bah ! Nous devrons dire à cette chère Kazumi que Marek ne vient pas, helàs ! Je suis sûr qu'elle sera EXTREMMEMENT déçue !! » Dit Atem en faisant un clin d'œil à Bakura

Bakura acquiesça et mit sa main sur sa bouche pour cacher son fou rire.

Tout un coup, une couette vola à travers la pièce et ils virent Marek qui était déjà à la porte.

« Ok ! Allons y ! » Dit il en se précipitant vers la salle de bain.

Atem et Bakura le regardèrent et se mirent à rire. Mr Haras passa la tête à travers la porte et leur demanda ce qu'il se passait. Atem lui raconta tout et le professeur se mit à sourire.

Vingt minutes plus tard, Marek sortit de la salle de bain et se précipita dans la cuisine pour avaler quelque chose. Atem, Bakura et Mr Haras le rejoignirent et le regardèrent faire un sourire aux lèvres. Il avala son petit déjeuner à une vitesse folle, ce qui inquiéta un peu les trois autres car ils redoutaient que celui-ci s'étouffe.

Lorsqu'il eut fini, il mit son assiette dans le lave vaisselle, et alla dans sa chambre. Il en sortit quelques minutes après avec son sac banane qui contenait toutes ses affaires. En passant devant Atem, Bakura et Mr Haras, une forte odeur de parfum leur chatouilla les marines. Ils se regardèrent et se mirent à rire. Marek se retourna et les regarda en fronçant les sourcils.

« Bon les gars ! Je vous attends ! Allez dépêcher vous un peu !! » Dit il un peu impatient.

Atem et bakura secouèrent la tête et allèrent chercher leurs affaires. Puis en ressortant de leurs chambres, ils allèrent voir Mr Haras.

« Mais au fait ! Qu'allez vous faire Mr Haras aujourd'hui ? Vous voulez venir avec nous ? » Demanda Bakura.

« Non ! Ne vous en faites pas ! je vais restez ici pour lire et me détendre ! Et puis Mr et Mme Mazaki m'ont invité un prendre le café chez eux cet après midi ! Donc ne vous inquiétez pas ! » Lui répondit il en souriant.

« Très bien ! Passez une bonne journée alors ! » Lui dit Bakura.

« Oui bonne journée à vous Mr Haras ! » Lui dit également Atem.

« Merci les garçons et passez une bonne journée également ! » Leur dit Mr Haras.

Atem et Bakura allèrent rejoindre Marek, qui les attendait à la porte. Mr Haras les regarda partir et se mit à sourire. Puis il retourna lire son livre, en s'installant tranquillement dans son fauteuil.

A onze heures, ils arrivèrent devant le centre commercial et ils virent que la plupart étaient déjà là. Ils se saluèrent et discutèrent en attendant les autres. Marek regardait partout, à la recherche de quelqu'un. Puis son sourire s'élargit, car au loin il vit La jeune fille de son cœur qui arrivait. Les autres le regardèrent un peu surpris par son comportement et le virent partir précipitamment comme un gamin de cinq ans à qui ont aurait donné un beau cadeau. Ils se retournèrent et comprirent pourquoi il était aussi heureux.

Les yeux d'Atem s'agrandirent de surprise également et une joie immense se vit sur son visage. Car à côté de Kazumi, se tenait Anzu. Elle marchait doucement pour ne pas se faire mal, aidée par Kazumi. Elle portait un manteau blanc avec une écharpe blanche. Sous celui-ci, Atem voyait qu'elle était en pantalon comme la veille, avec des bottes noires. Ses cheveux avaient été attachés en chignon un peu lâche et il la trouvait sublime.

Il vit Marek s'approcher de Kazumi et la prendre dans ses bras affectueusement. Il sourit en voyant cela et reporta son regard sur Anzu. Lorsqu'ils arrivèrent à leur hauteur, Anzu et Kazumi saluèrent tout le monde. Puis Anzu se retourna vers Atem et lui offrit son plus beau sourire. Il la regarda également et lui rendit son sourire.

« C'est cool que tu sois là Anzu !! On va tous pouvoir s'amuser !! » Dit Jono uchi excité.

« Hum ! Oui ! J'en pouvais plus d'être enfermée, je voulais sortir un peu ! Mais il faut que je fasse attention ! Même si ça va mieux, il faut que je me ménage ! » Lui dit elle en souriant.

« T'inquiètes Anzu ! On ira doucement, ne t'en fais pas !! » Lui dit Yugi en lui souriant.

« Yugi à raison ! On ira à ton rythme !! » Dit Rebecca qui était à côté de Yugi, un bras enroulé autour du bras de Yugi. Celui-ci la regarda et lui sourit. Il commençait à s'habituer à la présence de Rebecca à ses côtés et il s'aperçut que cela ne le dérangeait pas. Il se mit tout un coup à réfléchir sur tout cela. Car il sentait que les sentiments qu'il avait pour Anzu commençaient à changer un peu. Il décida de mettre ça de côté pour l'instant et revint dans la discussion.

Anzu les regarda tous les deux et sourit. Elle était heureuse de voir ces deux-là côte à côte et qu'ils s'entendent aussi bien. Elle tourna son regard vers Atem et vit qu'il regardait son ami un sourire aux lèvres également. Puis, les yeux d'Atem rencontrèrent ceux d'Anzu et ils se regardèrent en souriant tous les deux, d'un sourire complice.

Toute la bande décida de rentrer dans le centre commercial et de commencer leur shopping. Les garçons se retrouvèrent entre eux pour acheter leurs cadeaux et les filles allèrent de leur côté pour la même raison.

Marek et Jono Uchi virent un magasin de fête et décidèrent de rentrer à l'intérieur pour voir ce qu'il vendait. Ils trouvèrent tout un tas de choses intéressantes pour pouvoir s'amuser et ressortirent avec un sac remplis de toutes sortes de choses. Yugi, Atem, Honda et Bakura les regardèrent et soupirèrent, car ils savaient que c'est deux là avaient la même conception de la fête et ils craignaient un peu de savoir ce qu'il y avait dans le sac.

En repartant, Atem passa devant un magasin et s'arrêta. Il venait de voir quelque chose qui attira son attention. Les autres le regardèrent un peu surpris. Atem décida d'entrer dans le magasin. Il se retourna donc et regarda ses amis en disant. :

« Attendez moi ! J'ai quelque chose d'autre à acheter ! »

« Ok ! Pas de problème ! On t'attend, Atem ! » Lança Jono Uchi.

Atem lui sourit et entra. Il se présenta devant la vendeuse et demanda à voir ce qui avait attiré son regard. Celle-ci le regarda en souriant et le lui montra. Il l'observa attentivement et acquiesça. Il décida de l'acheter. La vendeuse lui proposa de l'emballer et Atem paya ce qu'il venait d'acheter. Celle-ci lui sourit et lui souhaita une bonne journée. Il la remercia et sortit du magasin en souriant. Il alla rejoindre ses amis et repartirent pour aller à la rencontre des filles.

Pendant ce temps là, les filles avaient bientôt fini leurs courses de noël. Rebecca et Maï étaient devant et Kazumi vit qu'Anzu se tenait en retrait un peu inquiète.

« Anzu ! Qu'est ce qu'il se passe ? Tu ne te sens pas bien ? » Demanda t'elle un peu inquiète.

« Hum ! Non, ne t'en fais pas ! C'est juste que j'ai trouvé les cadeaux pour mes parents, toi bien sûr et toute la bande, à part pour Atem ! Je ne sais pas quoi lui offrir ! Je voudrais tellement que cela lui fasse plaisir ! » Lui répondit Anzu les yeux baissés.

Un peu soulagée, Kazumi la regarda et lui sourit.

« Ne t en fais pas ! Je suis sûr que quoi que tu lui offres cela lui fera plaisir !! » Lui répondit elle.

Anzu leva la tête et la regarda droit dans les yeux. Puis Maï et Rebecca s'arrêtèrent et les appelèrent.

« Alors les filles ! Qu'est ce que vous faites ! On vous attend ! » Dirent elles en levant les bras pour les appeler.

Anzu et Kazumi les regardèrent et se mirent en marche pour les rejoindre.

« Oui ! Tu as raison ! Je suis sûr que je vais trouver quelque chose qui lui fera plaisir !! Merci Kazumi ! » Lui dit elle en lui souriant et lui prenant la main, pour lui témoigner sa reconnaissance.

« Mais de rien chère cousine !! Je suis ravie de pouvoir t'aider !! » Lui dit-elle en souriant également et serrant sa main.

Puis elles rejoignirent Maï et Rebecca et continuèrent leur course.

En arrivant presque au point de rendez vous, où les garçons les attendaient, Anzu vit dans un magasin quelque chose qui attira son regard. Elle s'arrêta et décida d'aller dans ce magasin. Elle prévint les filles qu'elle les rejoindrait dans quelques minutes, car elle avait un achat à faire. Elles acquiescèrent et l'attendirent devant le magasin. Anzu entra et acheta ce qui avait attiré son regard. Elle ressortit du magasin, le sourire aux lèvres et rejoignit les filles. Kazumi vit qu'elle souriait et en conclut qu'elle avait trouvé le cadeau qui ferait plaisir à Atem.

Puis elles allèrent rejoindre les garçons, qui les attendaient. Ils décidèrent d'aller manger un morceau dans une pizzeria et passèrent le reste de l'après midi à rire et s'amuser.

Ils se séparèrent vers six heures et partirent chacun de leurs côtés avec leurs sacs sous le bras. Marek, Atem et Bakura proposèrent de raccompagner Anzu et Kazumi chez elles. Marek et Kazumi se tenaient l'un à côté de l'autre, main dans la main et discutaient heureux d'être ensemble. Derrière eux, Les trois autres les regardèrent, puis se regardèrent et sourirent.

Atem jetait des coups d'œil à Anzu de temps en temps attirée par elle comme un aimant, et sourit malgré lui. Anzu faisait la même chose, et tout d'un coup leur regard se croisèrent. Un peu gênés, ils détournèrent la tête et continuèrent de marcher, rougissant légèrement tous les deux. Bakura avait vu leur petit manège et se mit à sourire en voyant la mine gênée de ses amis.

Ils arrivèrent chez Anzu et Kazumi, qui les invita à entrer. En entrant dans le salon, ils virent que Mr Haras était ici avec Mr et Mme Mazaki. Ils saluèrent les arrivants, qui les saluèrent également.

Les filles allèrent dans leur chambre pour poser leurs achats et rejoignirent les garçons aux salons qui étaient avec les adultes.

Ils s'installèrent tous et discutèrent joyeusement en prenant un thé ou un café.

Ils se séparèrent vers sept heures et se souhaitèrent une bonne soirée et convinrent de se retrouver vers quinze heures pour les aider à préparer le repas et la fête.

Rentrer chez eux, les garçons allèrent poser leurs affaires dans leur chambre et se retrouvèrent dans la cuisine pour préparer le dîner.

Ils discutèrent joyeusement de leur journée et dînèrent. Après avoir tout rangé, ils décidèrent de regarder la télé pour se détendre, en regardant une comédie.

A onze heures, ils se séparèrent et allèrent se coucher. Seul dans sa chambre, Atem regarda à travers la vitre et vit que des flocons de neige commençaient à tomber. Il sourit en voyant ce spectacle et pria pour que cela dur toute la nuit pour pouvoir en profiter demain. Il contempla ce spectacle pendant quelques minutes, perdus dans ses pensées. Il pensait à sa journée mais surtout à Anzu. Il avait été ravi de passer la journée avec elle et ses amis. Un sourire aux lèvres, il referma les rideaux et s'approcha de son bureau, où ses cadeaux étaient posés. Il regarda un petit paquet emballé dans du papier cadeau bleu nuit. Il avait enfin trouvé le cadeau qu'il voulait offrir, et qu'il avait cherché toute la journée et il se mit à sourire, satisfait. Il décida de se coucher.

Dans une chambre non loin de là, une jeune fille contemplait ce spectacle également. En effet, Anzu était devant sa fenêtre et pria pour que la neige tombe également toute la nuit. Elle pensait à sa journée et à Atem. Elle se retourna et regarda le cadeau enveloppé, qu'elle avait acheté pour Atem. Elle s'approcha de celui-ci et le toucha en souriant. Puis elle alla se coucher en pensant à la journée de demain, qu'elle attendait avec impatience.

Le lendemain, Atem se réveilla et alla à la fenêtre. En ouvrant les rideaux, il écarquilla les yeux d'émerveillement, car la ville était recouverte d'un manteau blanc et ce spectacle l'enchanta. Il ouvrit la fenêtre et toucha la neige avec sa main. Il regarda le morceau de neige qui se trouvait dans sa main et le contraste qui existait entre sa main tannée et la blancheur pure de la neige. Il pouvait sentir le froid que celle-ci lui procurait. Il relâcha le peu de neige qu'il avait, en souriant. Il prit une profonde inspiration et contempla la beauté du spectacle. Puis il referma la fenêtre et se dirigea vers la salle de bain.

En sortant de sa chambre pour aller prendre sa douche, il entendit du bruit dans la cuisine. Il jeta un coup d'œil et, surpris, il regarda la personne, qui se trouvait dans la cuisine. En effet, il avait aperçu Marek, qui était en train de s'afférer à la préparation du petit déjeuner.

Il entendit, quelqu'un qui s'approcha de lui par derrière et le regarda. Il vit que Bakura venait de se lever et avait entendu le bruit dans la cuisine. Ils se regardèrent en tentant de comprendre ce qu'il se passait. Ils décidèrent donc d'entrer dans la cuisine.

Marek les entendit s'approcher et se retourna pour les regarder, une poêle dans la main et les sourcils froncés.

« Ah ! Ca y est ! Vous êtes réveillés ! Si vous alliez vous préparer au lieu de rester debout en pyjamas ! » Leur dit-ils.

Bakura et Atem se regardèrent de nouveau et le regardèrent dubitatif.

« Est-ce que ça va, Marek ? Hier on a eut du mal à te réveiller et là tu es debout à ….. Sept heures ! » Dit Bakura en regardant l'heure de la pendule du salon, puis le regardant à nouveau.

Marek le regarda un instant et se retourna pour continuer à cuisiner.

« On a pas de temps à perdre, si on veux être prêt pour cet après midi, il faut se dépêcher !! » Lui répondit il.

« Mais….. On a rendez vous qu'à quinze heures, enfin !! » Dit Bakura en baillant un peu.

« Eh ! Alors ce n'est pas une raison pour faire la grasse matinée !! » Commença t'il par dire « Allez, allez !! Allez prendre votre douche pour qu'on puisse déjeuner !! » Finit il par dire en remuant sa main pour leur indiquer d'y aller.

Bakura le regarda abasourdi et Atem se mit à sourire malicieusement.

« T'inquiète Bakura ! Je crois que notre cher Marek est pressé d'être à quinze heures et de voir quelqu'un en particulier !! C'est pourquoi, il s'est levé de bonne heure et nous 'aboie' dessus ainsi !! » Dit il en regardant Marek s'afférer.

Bakura regarda Atem et comprit, enfin, ce qu'il se passait. Il se mit à sourire aussi et regarda Marek également.

« Ok ok,…..Maman ! On y va !! » Finit par dire Bakura en riant.

Atem se mit à sourire encore plus et ils virent Marek se retourner en fronçant les sourcils encore plus.

« Ah ah très drôle !! » Dit il en s'approchant.

« Bon ! On va y aller, hein ! Atem » Dit Bakura en commençant à s'éloigner en voyant Marek approcher, une poêle à la main.

« Je crois que tu as raison !! » Finit par dire Atem en s'éloignant aussi en souriant malicieusement.

En sortant de la cuisine, ils croisèrent Mr Haras, qui venait de se lever et il demanda ce qu'il se passait. Atem et Bakura le regardèrent et se mirent à sourire. Puis ils lui racontèrent ce qu'il s'était passé avec Marek. Le professeur les regarda et se mit à sourire.

« J'imagine qu'il faut que je me prépare aussi, pour éviter qu'il passe son énervement sur moi, je suppose !! » Finit il par dire en rigolant.

Les deux autres approuvèrent et ils allèrent dans leur chambre pour prendre leurs affaires. Ils convinrent de l'ordre de passage pour la douche et se préparèrent.

Puis après s'être habillés, ils allèrent rejoindre Marek qui avait finis de préparer le petit déjeuner. Ils déjeunèrent en parlant de la journée qui allait commencer. Ils nettoyèrent la table et rangèrent la vaisselle dans le lave vaisselle, puis se dirigèrent vers le salon et discutèrent et jouèrent au duel de monstre pour s'occuper. Car Atem et Bakura voyaient bien que Marek était impatient qu'il soit quinze heures et cela les fit sourire.

Mais Atem devait se l'avouer, quelque part au fond de lui, il était aussi un peu impatient d'aller chez les Mazaki et de voir Anzu et son sourire.

Chez les Mazaki, Anzu venait de se réveiller également, et se leva doucement. Elle ouvrit les rideaux et ouvrit grande la bouche d'émerveillement. Car, elle aussi venait de voir que la ville était recouverte d'une grande couche de neige immaculée. Elle ouvrit la fenêtre et leva ses bras pour bénir ce paysage. Elle avait un sourire lumineux dessiné sur son visage qui s'étendait jusqu'aux oreilles. Puis, elle referma la fenêtre et se retourna en s'appuyant contre celle-ci, les yeux fermés.

Puis, un coup se fit entendre de l'autre côté de la porte et quelques secondes après, celle-ci s'ouvrit faisant apparaître Kazumi, un sourire aux lèvres.

« Bonjour, Anzu ! Tu as bien dormi ? » Demanda t'elle en s'approchant d'elle.

« Hum ! Oui très bien merci ! Et toi ça va ? » Demanda Anzu en ouvrant les yeux et lui souriant.

« Oui ! Je suis prête pour commencer cette journée !! » Commença t'elle par dire, en s'asseyant sur le lit d'Anzu « Tu as vu ? Il a neigé toute la nuit !! C'est beau, non ? » Dit elle en souriant.

« Oui ! Comme toujours !! C'est tellement beau, c'est comme une féerie à chaque fois !! » Dit elle les yeux rêveurs.

Celle-ci acquiesça et la regarda, un sourire aux lèvres, heureuse de voir sa cousine de retour chez elle, en vie et heureuse.

Anzu la regarda et sourit également.

« Bon !! Il est temps de se préparer, car la journée va être chargée, n'est ce pas ? Heureusement que Mr Haras, Bakura, Atem et ….MAREK viennent nous aider ? » Dit elle en faisant un clin d'œil en direction de sa cousine.

Celle-ci rougit légèrement en entendant le nom de Marek et baissa les yeux. Puis elle releva la tête et lui sourit en lui répondant.

« Oui ! Tout a fait !! Mais toi aussi tu dois être heureuse qu'ATEM vienne nous aider, non ? » Demanda t'elle en souriant.

Se fut au tour d'Anzu de rougir et elle ferma les yeux en baissant la tête, gênée. Kazumi la regarda gentiment et comprit l'embarras d'Anzu. Celle-ci rouvrit les yeux et vit le regard bienveillant de sa cousine. Elle soupira et lui dit :

« Oui ! C'est vrai tu as raison !! Je suis tellement contente qu'il soit là !! Il m'a tellement manqué !! C'est un ami précieux» Finit elle par dire.

« Tu es sûr que ce n'est qu'un ami, Anzu ? » Dit Kazumi en la regardant chaleureusement.

Anzu la regarda intensément et lui sourit. La remarque de Kazumi était pertinente. Atem était plus qu'un ami pour elle. Elle éprouvait des sentiments très forts pour lui, mais le problème était de savoir si lui éprouvait quelque chose pour elle. Elle avait bien vu qu'il appréciait énormément sa compagnie, mais éprouvait il autre chose qu'une simple amitié. Elle se posait la question et avait peur de découvrir la vérité.

Sa cousine l'observa et comprit ce qu'elle pensait.

« Tu sais je pense qu'Atem t'apprécie énormément et je suis presque sûr qu'il t'aime !! » Dit Kazumi.

Anzu rouvrit ses yeux en les écarquillant.

« Mais qu'est ce qui te fait dire ça, Kazumi ? » Finit elle par dire, en attendant la réponse de sa cousine.

Celle-ci lui sourit et lui répondit :

« Eh bien ! Je n'en suis pas sûr !! Mais vu la manière dont il te regarde et tient à toi, c'est ce que je me suis dit !! »

« Tu sais !! Atem est quelqu'un qui tient énormément à ses amis et les apprécies beaucoup !! Alors je ne pense pas qu'il m'aime à ce point là !! » Finit-elle par dire en soupirant.

Kazumi la regarda et lui sourit pour la réconforter. Anzu lui rendit son sourire et s'approcha d'elle.

« Enfin bref !! L'avenir nous le dira !! » Commença t'elle par dire « Bon s'y on y allait !! J'ai faim !! » Finit elle par dire en ouvrant la porte et regardant sa cousine.

Celle-ci sourit et se leva pour aller la rejoindre. Elles allèrent se préparer et déjeunèrent avec les parents d'Anzu.

A quatorze heures trente, Atem, Bakura, Marek et Mr Haras sortirent de l'appartement avec tous leurs sacs et refermèrent la porte pour aller chez les Mazaki.

En arrivant, ils sonnèrent et attendirent qu'on leur ouvre. La porte s'ouvrit et laissa entrevoir Kazumi qui les salua et les invita à entrer. Marek se précipita vers elle et la salua chaleureusement. Les trois autres la saluèrent également et entrèrent.

Puis, Anzu arriva du salon et les regarda entrer. Atem la vit et lui sourit chaleureusement. Anzu salua les invités et regarda Atem intensément et lui donna un sourire lumineux. Les autres la saluèrent et les regardèrent tous les deux un sourire aux lèvres.

« Hum Hum !! Nous aussi, Anzu on est content de te voir aussi !! » Dit Marek en souriant malicieusement et en s'approchant d'eux et en les regardant tous les deux.

Atem et Anzu détachèrent leur regard et rougirent légèrement. Puis elle regarda Marek et lui sourit.

« Oui ! Moi aussi je suis ravie de te voir Marek, même si ce n'est pas autant que Kazumi ? » Dit Anzu en lui rendant son sourire et regardant sa cousine.

Celle-ci et Marek rougirent à leur tour et se regardèrent, puis il regarda Anzu, qui souriait malicieusement, et accepta sa défaite de bonne grâce, en lui rendant son sourire.

Les trois autres regardèrent cette joute verbale, et se mirent à sourire. Atem sourit encore plus, en félicitant intérieurement Anzu, pour avoir retourner la petite « attaque » de Marek. Il la regarda du coin de l'œil et l'admira pour sa force de caractère, car même démontée elle ne perdait pas son sang froid et trouvait toujours une repartie.

Puis, Mr et Mme Mazaki apparurent à leur tour et saluèrent les arrivants, qui les saluèrent à leur tour. Puis ils constituèrent des groupes, Mr Haras et Mr Mazaki allaient se charger du repas, puisque le père d'Anzu savait très bien cuisiner et Mr Haras aimait bien cuisiner aussi. Atem, Marek, Kazumi et Mme Mazaki allaient s'occuper d'installer les tables et bouger les meubles pour faire de la place, pendant qu'Anzu et Bakura allaient s'occuper des décorations.

Ils travaillèrent dans la bonne humeur, en entendant de temps en temps, dans la cuisine des bribes de discussion et de rires. Ils pouvaient aussi sentir la délicieuse odeur qui s'en dégageait.

A Dix sept heures, toute l'installation dans le salon était finie et les décorations mises en places. Ils contemplèrent le travail fait et se complimentèrent. Mme Mazaki proposa aux garçons de s'asseoir pour se reposer et leur proposa une boisson, qu'ils acceptèrent avec joie.

Pendant ce temps là, Kazumi et Anzu montèrent pour se changer. Vingt minutes plus tard, elles descendirent et allèrent rejoindre les garçons. Quand elles entrèrent, les garçons les regardèrent bouche bée devant leur beauté. Marek, fut le premier à réagir et complimenta les filles, surtout Kazumi en s'approchant d'elle. Atem, lui, les complimenta également et regarda attentivement Anzu, émerveillé par sa beauté.

En effet, les filles s'étaient changées et portaient des tenues qui leur donnaient une grâce infinie. Kazumi portait une robe blanche qui lui arrivait au dessus du genou, avec un gilet court qui lui descendait jusqu'à la poitrine avec aux manches de la fausse fourrure, ainsi qu'autour du col attaché par deux petit ponpons adorable. Ses cheveux étaient légèrement ondulés et détaché. Marek était aux anges et ne cessait pas de la complimenter, ce qui la fit rougir. Quant à Anzu, elle contrastait avec sa cousine, car elle était habillée en noir. Elle portait un pull en forme de cache cœur avec un col en maille et avec des volants et le bas des manches avaient également es volants en crochet également. En dessous elle portait un pantalon noir qui l'affinait et dégageait sa grâce féminine. Elle avait autour du cou, un ravissant collier simple mais élégant. Elle avait attaché ses cheveux en chignon et quelques mêches de cheveux encadraient son visage. Sa tenue était simple mais élégante. Atem l'admira longuement sans détacher son regard d'elle. Même Bakura resta bouche bée devant elles.

Anzu le regarda et chercha dans ses yeux ce qu'il pensait réellement d'elle. Elle vit dans son regard de l'admiration et une lueur de fascination. Elle rougit très légèrement et sourit intérieurement, ravie de l'effet qu'elle avait sur lui.

Les filles allèrent les rejoindre et discutèrent avec eux en attendant l'arrivée des autres invités.

A dix huit heures, la sonnette de la porte se fit entendre et Mme Mazaki alla ouvrir. Yugi et la bande entrèrent et saluèrent l'hôtesse de maison. Celle-ci les invita à aller dans le salon pour aller rejoindre leurs amis. Lorsqu'ils se virent tous, ils se saluèrent chaleureusement et se souhaitèrent un joyeux noël. Ensuite, ils déposèrent leurs cadeaux sous le sapin et s'installèrent pour discuter.

Mr Mazaki et Mr Haras, accompagné de Mme Mazaki, entrèrent à leur tout dans le salon et les saluèrent chaleureusement. Ils s'installèrent tous autour de la table et portèrent un toast en l'honneur de la famille et l'amitié. Une forte cacophonie se faisait entendre tout autour de la table, tout le monde voulant faire partager son anecdote.

Enfin, ils passèrent à table et dégustèrent le repas préparé par Mrs Mazaki et Haras, qu'ils complimentèrent. Les deux hommes rirent de bon cœur et remercièrent tout le monde.

Atem se sentait bien auprès de tout le monde et était un peu surpris de voir Mr Haras détendue et rieur. Il était heureux pour lui, de voir que celui-ci s'était lié d'amitié avec Mr Mazaki. Il regarda, également Anzu, qui discutait avec les filles et riait avec elle. Il aimait la voir rire et ne se lassait pas de la regarder.

Jono Uchi parlait avec ses amis et mangeait de bon cœur. Puis, il regarda Atem et vit que celui-ci regardait Anzu longuement. Il s'arrêta de manger et se demandait ce qu'il se passait. Il vit que Marek le regardait également et souriait malicieusement. Jono Uchi regarda Marek et l'interrogea du regard. Celui-ci lui sourit et mis un doigt devant sa bouche comme pour lui signifier de ne rien dire et qu'il lui expliquerait plus tard. Jono uchi acquiesça et recommença à manger et parler avec ses amis.

A Dix heures, le repas pris fin, tout le monde étant rassasiés et content du repas. Ils passèrent tous dans le salon pour commencer à faire la fête. Marek s'approcha de Jono uchi et lui demanda de le rejoindre dans le couloir discrètement. Celui-ci approuva et il vit Marek aller dans le couloir. Quelques minutes après, il alla le rejoindre en prenant garde que personne ne le voit. Quant il arriva devant Marek, il vit que celui-ci souriait malicieusement. Il se demandait ce qu'il allait lui dire.

« Bon ! J'imagine que tu as vu comment Atem regardait Anzu, n'est ce pas Jono Uchi ? » Dit Marek en parlant tout bas.

« Oui, j'ai remarqué ! Mais qu'est-ce qu'il se passe ? » Lui répondit Jono uchi en s'approchant un peu plus.

Marek sourit encore plus, et regarda autour de lui pour voir si personne ne les voyaient. Rassuré, il continua son récit.

« Eh bien !! Si tu veux tout savoir, je pense qu'Atem éprouve quelque chose pour Anzu, même s'il n'en a pas conscience !! » Dit-il sur le ton de la confidence.

« Non ? Ce n'est pas vrai !! » Lança Jono Uchi un peu fort.

« Chut !! Pas si fort voyons !! » Commença à dire Marek en mettant sa main sur la bouche de Jono uchi « Ecoute, c'est ce que nous pensons, Bakura et moi !! Et j'ai dans l'idée de les aider pour les mettre ensemble, même si Bakura n'est pas trop d'accord !! » Dit-il en enlevant sa main de la bouche de Jono uchi et le regardant.

« Eh !! C'est génial !! Eh ! Si tu veux je peux t'aider !! » Proposa Jono uchi excité par cette idée.

Marek sourit encore plus et s'approcha de lui.

« Bien !! Je n'en attendais pas moins de toi !! Mais va falloir être un peu discret, sinon Bakura va s'en rendre compte !! Et puis, il ne faudrait pas que cela fasse l'effet inverse !! » Dit Marek.

Jono uchi acquiesça et lui demanda comment ils allaient faire.

« Eh bien !! Quand l'occasion se présentera, j'émettrai des sous entendus pour essayer de lui faire comprendre ce qu'il éprouve, ou quand par exemple ils s'observeront tous les deux, je leurs ferait remarquer !! Tu vois l'idée, n'est ce pas ? » Lui dit il.

« Oui !!Oui !! Je vois très bien !! En tout cas compte sur moi !! » Finit il par dire en levant son pouce.

Marek leva son pouce également et ils se mirent à sourire machiavéliquement. Puis Marek proposa à Jono uchi de retourner dans le salon pour ne pas attirer l'attention. Celui-ci approuva et y alla. Marek sourit tout seul, ravi d'avoir quelqu'un pour l'aider. Puis il retourna dans le salon pour faire la fête.

Tout le monde s'amusait. Rebecca était assise à côté de Yugi qui discutait avec Honda et, Bakura. Elle prenait part à la discussion et se sentait heureuse à côté de Yugi. Celui-ci se sentait bien aussi. La présence de Rebecca à côté de lui, lui apportait un réconfort et lui redonnait confiance, car celle-ci l'encourageait et croyait très fort en lui. Il se rendait compte qu'elle était amoureuse de lui et il se sentait bizarre. Il voyait bien qu'Anzu l'aimait bien, mais pas de la même manière. Elle l'encourageait et le soutenait également, mais elle ne l'aimait pas comme Rebecca l'aimait. Celle-ci ne voyait que lui malgré sa taille et sa nature enfantine. Cela lui donnait la force de croire en lui et de s'accepter tel qu'il était.

Il regarda Anzu, qui discutait avec Maï et Kazumi et sourit, car il se rendait compte qu'il n'aurait jamais son amour. Il décida de tirer un trait sur cela et de se concentrer sur ce qu'il éprouvait envers Rebecca.

Marek et Jono Uchi discutaient ensemble à côté d'Atem qui les écoutait. Il écoutait d'une oreille et lançait de temps en temps des regards vers celle qui occupait ses pensées. Jono uchi et Marek vit cela et sourirent.

La soirée se poursuivit dans une ambiance joyeuse et un peu bruyante. Anzu s'excusa auprès des filles et se dirigea vers le couloir pour prendre son manteau, et se dirigea dehors pour prendre l'air. Atem la vit partir dehors, et après quelques minutes d'hésitation, il se leva et pris son manteau pour aller la rejoindre.

Il la trouva sous le patio, en train de contempler le ciel. Il s'approcha et s'arrêta à côté d'elle et la regarda.

« J'espère que je ne te dérange pas, Anzu ? » Dit il avec sa voix grave et chaude.

Celle-ci le regarda et lui sourit.

« Bien sûr que non, voyons !! Tu ne me déranges pas du tout !! » Finit elle par dire.

Celui-ci lui sourit et il regarda le ciel également.

« J'avais envie de sortir prendre l'air, car c'est un peu bruyant à l'intérieur !! Et puis c'est tellement beau toute cette neige !! » Dit elle avec son regard perdu au loin.

« Hum ! Oui ! Je suis tout à fait d'accord avec toi !! D'ailleurs ce matin, quand j'ai ouvert la fenêtre et que j'ai vu ça, j'étais époustouflé !! Et puis quand je l'ai touché, c'était doux et en même temps, froid !! » Dit il en se rappelant ce souvenir.

Anzu lui sourit et le regarda.

« Oui je comprends ce que tu veux dire !! Mais fait attention de ne pas te geler les doigts !! » Dit elle gentiment.

Celui-ci la regarda et acquieça.

Ils se perdirent chacun dans le regard de l'autre et ne voulait pas détacher leur regard de l'autre. Ils restèrent ainsi pendant quelques minutes, sans se rendre compte que quelqu'un les observait de loin.

En effet, Mr Haras les avaient vus sortir et les regardait de la fenêtre discrètement le sourire aux lèvres.

Tout d'un coup, un bloc de neige qui se trouvait sur le toit, tomba sur Anzu, qui poussa un petit cri de surprise. Elle était recouverte de neige de la tête au pied.

Un peu inquiet, Atem s'approcha d'elle et essaya de voir si elle allait bien. Celle-ci enlevait la neige qui lui tombait dans les yeux et le regarda.

« Tu vas bien Anzu ? » Demanda t'il.

Celle-ci voulut lui répondre, puis un autre bloc de glace tomba et atterrit sur Atem cette fois ci. IL fut recouvert de neige, exactement comme Anzu. Il enleva la neige qui lui tombait dans les yeux, surpris, et la regarda.

« Eh bien !! Il nous manque plus que l'écharpe, la carotte et le bonnet et on sera des parfaits bonhommes de neiges !! » Dit Anzu en essayant de se dégager de la neige et en souriant.

Atem la regarda, puis tout d'un coup un rire se fit entendre. Surprise, Anzu regarda d'où provenait ce rire et vit qu'il s'agissait d'Atem, qui riait à gorge déployée. Il s'appuyait sur le mur et ne pouvait pas s'empêcher de rire.

Anzu le regardait ravie de le voir rire ainsi, car elle ne l'avait jamais vu comme ça. Elle le regarda émue, puis elle se mit à rire, accompagnant Atem.

Mr Haras les regarda étonné, de voir son jeune élève rire aussi fort. Il sourit en les voyant ainsi, heureux.

Ils rirent tous les deux pendant quelques minutes, essayant de reprendre leur souffle. Puis se calmant, ils se débarrassèrent du reste de la neige qui restait sur eux. Atem, finit le premier et s'approcha d'Anzu pour l'aider à enlever la neige qui restait sur sa tête, gentiment. Son regard dégageait une infime tendresse pour elle.

Anzu ne pouvait enlever son regard de lui et la main d'Atem descendit de sa tête, pour lui caresser doucement la joue. Elle sentait la chaleur et la douceur de sa main sur sa joue froide et pâle, qui contrastait avec la couleur de sa peau tannée. Ils étaient comme hypnotisés et ne bougèrent pas.

Ils restèrent comme ça pendant un moment, appréciant leur complicité et ce moment magique.

Puis, quelqu'un ouvrit la porte et Mr Mazaki apparu à la porte.

En entendant la porte s'ouvrir, Atem enleva sa main de la joue d'Anzu et s'écarta d'elle à regret. Celle-ci s'écarta également et regarda son père les rejoindre.

« Eh bien les enfants !! Vous allez attrapez froid à rester dehors comme ça !! » Lui dit son père en s'approchant de sa fille.

« Oui, papa tu as raison !! Nous allons rentrer, n'est ce pas Atem ? » Demanda t'elle en se retournant vers Atem sans trop le regarder.

Celui-ci acquiesça et ils rentrèrent à la maison.

Mr Haras tira le rideau et s'en alla de son poste d'observation en soupirant un peu, car il avait vu la scène et il se dit que sans cette intervention, il se serait peut-être passé quelque chose.

Mr Mazaki, suivit au loin par Anzu et Atem, rentrèrent dans le salon. En passant près de la porte, Atem et Anzu entendirent une exclamation qui provenait de quelqu'un, et qui attira l'attention de tous. Ils s'arrêtèrent en se demandant ce qu'il se passait.

« Eh mais dit donc !! Vous êtes sous un gui là, non ? » Dit Maï en le montrant du bout des doigts.

Atem et Anzu leva les yeux et regarda le gui. Atem se demandait ce que cela signifiait.

« Oui et alors !! » Demanda t'il en levant les sourcils sans comprendre.

Tout d'un coup, il sentit quelqu'un derrière lui. Il se retourna et vit que Marek s'était approché de lui en courant et le regardait un sourire moqueur aux lèvres.

« Tiens tiens !! Tu ne sais pas ce que ça veut dire ? Eh bien ! Tu vois il s'agit d'une tradition de noël auquel tu ne peux échapper !! » Lui dit il.

Puis il sentit quelqu'un qui se trouvait de l'autre côté de lui et il vit que c'était Jono uchi qui s'était approché de lui avec une danse bizarre et le même sourire aux lèvres.

« Tout a fait !! Tu vois ! Quand deux personnes de sexe opposé se trouvent sous le gui, la tradition veut que vous vous….. Embrassiez !! » Dit il en bougeant ses yeux de manière suggestive.

Atem les regarda tour à tour et fronça les sourcils.

« Qu'est ce que vous racontez tous les deux !! C'est quoi ces bêtises !! » Dit il.

« Mais c'est pas des bêtises, enfin !! C'est la tradition tu ne peux pas y échapper, n'est-ce pas Anzu ? » Dit Jono uchi en se tournant vers elle.

Atem la regarda et vit qu'elle avait détourné la tête et rougissait. Abasourdi, il ouvrit un peu la bouche car il comprit que ce que lui avait dit Marek et Jono Uchi étaient vrai. Il regarda tout le monde et vit qu'ils les regardaient un sourire aux lèvres. Il se mit à rougir et tourna un peu la tête.

« Alors, Atem ! Qu'est ce que tu attends ? Un petit baiser ne peut pas faire de mal, non ? » Dit Marek en approchant sa tête de celle d'Atem.

Celui-ci maugréa quelque chose et regarda Marek.

« Ne me dit pas que tu ne veux pas le faire ? Tu vas voir c'est génial !! » Lui dit-il.

Atem rougit encore plus. Il réfléchissait à tout cela. Une partie de lui voulait le faire, mais devant tout le monde, comme ça. Puis il repensa à ce qu'il s'était passé dehors et à ce qu'il avait ressentit. Prenant son courage à deux mains, il se retourna vers Anzu et la regarda.

Anzu sentit le regard d'Atem sur elle et se retourna. Elle vit son regard et comprit qu'il allait le faire. Elle sentait l'anticipation la gagner et elle sentait qu'elle voulait, elle aussi qu'il l'embrasse. Mais devant tout le monde comme ça. Elle le regarda dans les yeux et se perdit dans son regard. Elle se rendit compte qu'elle ne voyait plus que lui et son regard.

Marek et Jono uchi s'écartèrent d'eux et les regardèrent.

Atem s'approcha d'elle et se pencha vers elle sans la quitter des yeux. Anzu le regardait approcher et leva la tête en le regardant intensément.

Tout d'un coup, leurs lèvres se touchèrent et ils sentirent un frisson les parcourir. Atem sentait la douceur des lèvres d'Anzu et son goût fruité. Il fut étonné d'apprécier ce qu'il ressentait.

Quant à Anzu, elle sentait la chaleur des ses lèvres et apprécia également.

Puis, ils se séparèrent en se regardant intensément, repensant à ce baiser.

« Alors ! Tu vois que c'était pas si dur, hein Atem !! » Dit Marek en riant et tenant un appareil photo.

« Tout a fait Marek !! Et puis c'était si charmant !! J'espère que tu l'a bien prise ? » Demanda Jono Uchi en souriant.

« Oui oui ! Ne t'en fais pas ! Ca fera un bon souvenir !! » Lui répondit-il en lui montrant la photo qu'il avait prise.

Atem et Anzu les regardèrent les yeux écarquillés et abasourdis.

Tout le monde les regarda et les applaudit. Ils se mirent à rougir comme des pivoines et ne dirent rien.

Puis tout le monde retourna à leur occupation. Marek, Jono uchi, Maï et Honda, qui s'étaient approché, regardaient la photo. Kazumi regarda sa cousine compatissante et lui sourit pour la soutenir. Rebecca avait regardé ça un sourire aux lèvres, heureuse, car elle était rassurée par la tournure des événements. Yugi, lui avait souris. Puisqu'il avait renoncé à Anzu, il était ravi si c'était Atem qui prenait sa place, car il avait senti qu'entre ces deux-là quelque chose pouvait se passer. Mr Haras sourit aussi, car en les voyant s'embrasser il eut confirmation de ce qu'il pressentait pour eux deux et peut-être que cela allait aider son jeune élève à prendre conscience, des sentiments qu'il avait pour elle. Quant aux parents d'Anzu, ils avaient regardé cela, amusés car ils appréciaient beaucoup le jeune homme et sentaient qu'il ferait un bon gendre.

Anzu regarda rapidement Atem et vit qu'il rougissait. Elle sourit un peu, et alla rejoindre sa cousine.

A minuit, tout le monde s'offrit leurs cadeaux entre les rires et les embrassades. Atem pris le paquet qu'il avait acheté au magasin et le regarda. Ensuite, il tourna son regard vers Anzu et il vit qu'elle avait également pris un paquet dans ses mains et qu'elle le regardait. Tout d'un coup, il la vit lever la tête et le regarder. Ils se fixèrent des yeux et s'approchèrent en même temps. Debout l'un en face de l'autre, ils regardèrent leurs paquets, puis ils dirent en même temps :

« Tiens ! Voici ton cadeau ! »

Ils levèrent la tête en même temps et se mirent à sourire. Ils s'échangèrent leur cadeau et l'ouvrirent.

Anzu écarquilla les yeux de surprise et de ravissement. Dans son écrin, elle pouvait voir un magnifique bracelet de couleur bleuté avec une inscription dessus qui disait « a beautiful angel » et un petit dessin d'aile à côté. Elle ferma les yeux en pressant le bracelet sur son cœur et lui fit le plus beau des sourires. Atem était enchanté, que son cadeau lui plaise, car même si elle ne lui avait rien dit, elle l'avait remercié de la plus belle des façons qui soit.

Il ouvrit ensuite, son cadeau et vit également un écrin avec un pendentif en or et en forme de petite pyramide avec une inscription écrite dessus « Believe in your dreams ». Il le regarda et sourit. Car c'est ce qu'elle lui avait plus ou moins dit lorsqu'il n'était qu'un esprit et il avait décidé d'en faire son crédeau. Il plaça le pendentif à côté du cartouche qu'elle lui avait offert et la regarda en souriant affectueusement.

Les autres étaient bien trop occupés à ouvrir leur cadeau pour remarquer leurs regards pleins d'affection. Mr Haras remarqua cela et il décida de les laisser tranquilles. Il alla rejoindre les parents d'Anzu et discuta avec eux. Mais il y avait également Bakura qui avait remarqué. Il sourit en les voyant et décida, comme Mr Haras de ne pas intervenir, contrairement à Marek, qui n'avait pas écouté ce qu'il lui avait dit, et avait apparemment trouvé un coéquipier en la personne de Jono Uchi.

La soirée se termina en chanson et avec plein de rire. A deux heures du matin, ils décidèrent de rentrer chez eux pour aller se coucher et se remettre de leurs émotions de la soirée. Les jeunes convinrent de se retrouver le lendemain vers midi pour manger un morceau et de passer l'après midi ensemble. Tout le monde approuva et ils se souhaitèrent une bonne nuit.


Continue Reading Next Chapter

About Us

Inkitt is the world’s first reader-powered book publisher, offering an online community for talented authors and book lovers. Write captivating stories, read enchanting novels, and we’ll publish the books you love the most based on crowd wisdom.