Un amour par delà le temps

Chapter 8

Par un froid matin d'hiver, le vingt six exactement, Atem se réveilla après une nuit calme. Assis sur son lit, il repensa à la journée d'hier. Après s'être reposé de la soirée passée chez les Mazaki, Atem et ses amis s'étaient tous retrouvés pour aller manger un morceau et passer l'après midi ensemble. Yugi et Jono uchi s'étaient affrontés dans divers jeux dans l'arcade de jeux, sous le regard de Honda et Bakura. D'ailleurs, Honda s'était à plusieurs reprises moqué du pauvre Jono Uchi et celui-ci avait répliqué. Bakura et Yugi avaient bien tentés de les séparer au début, mais voyant que cela ne servait à rien, ils les avaient laissé faire. Marek et Kazumi étaient partis se promener dans l'arcade à deux, main dans la main, sous le regard d'Anzu et d'Atem qui les avaient regardés partir, le sourire aux lèvres. Puis, ils s'étaient regardés, perdus dans les yeux de l'autre. Puis, Maï, accompagné de Rebecca, avait appelé Anzu et celle-ci s'était détournée d'Atem un peu à regret. Les trois jeunes filles, après s'être mises d'accord, avait décidé d'aller faire un peu les magasins et de laisser les garçons entre eux. Atem les avait regardées partir, en particulier Anzu et la fixait jusqu'à ce qu'il ne puisse plus la voir. Puis il ferma les yeux et se retourna pour rejoindre ses amis, occupés à regarder un autre affrontement entre Jono uchi et Honda. A la fin, tout le monde s'était retrouvé, pour aller manger quelque chose et avait fini la soirée entre eux.

Atem se souvenait très bien de cette après midi. Il s'était très bien amusé et avait passé une journée des plus formidables. Mais il repensait beaucoup à ce qu'il s'était passé à la fête du réveillon et le baiser partagé avec Anzu. Il ressentait encore la douceur de ses lèvres et surtout ce que ce baiser lui avait fait éprouver. Pendant qu'il l'avait embrassée, il avait eut l'impression que tout ceci était naturel et au fond de lui, il sentait que là était sa place. Mais pouvait-il réellement penser ainsi et surtout était-ce vraiment ce qu'il ressentait. Il se rendait compte qu'a chaque fois qu'il la voyait et qu'il était avec elle, il se sentait extrêmement bien et appréciait de plus en plus sa présence près de lui. Plus les jours passaient, plus il s'interrogeait sur ça.

Secouant la tête, il décida de ne plus y penser et se leva pour se préparer. Il se dirigea vers la salle de bains et pris sa douche. Après s'être préparé, il alla dans la cuisine rejoindre Bakura, qui était déjà là à préparer le petit déjeuner. Atem l'aida et ils préparèrent le petit déjeuner ensemble. Marek les rejoignit un peu plus tard en baillant un peu, et les aida également.

« Eh bien ! Marek tu as l'air bien fatigué aujourd'hui ? » Demanda Bakura en le regardant bailler encore une fois.

« Ah ! Oui je n'ai pas assez dormi ! Je serais bien resté au lit plus longtemps ! » Lui répondit-il de sa voix un peu endormi.

Atem le regarda en souriant un peu.

« Au fait Atem ! Tu ne trouves pas que ces deux derniers jours ont été riches en émotion ? » Demanda tout d'un coup Marek en le regardant fixement en souriant.

Celui-ci perdit son sourire et le regarda sérieusement en ne le quittant pas des yeux. Ils restèrent ainsi pendant plusieurs minutes sans rien dire, juste à se fixer. Bakura les regarda à tour de rôle et n'osa rien dire. Il préférait rester en retrait de ces deux là.

« Tiens au fait ! J'ai un cadeau pour toi !! » Dit Marek en fouillant dans sa poche et en sortant quelque chose.

Il le donna à Atem en souriant. Celui-ci regarda et perdit de sa contenance pendant quelques secondes. En effet le jeune homme venait de lui remettre la fameuse photo où Atem et Anzu s'étaient embrassés. Marek sourit en voyant Atem se départir de son calme. Atem se reprit aussitôt et regarda Marek les sourcils froncés.

« J'ai pensé que ça ferait un bon souvenir. Après tout le premier baiser est quelque chose de tellement formidable, que l'on s'en souvient toute sa vie. Surtout quand c'est avec quelqu'un que l'on aime !! » Commença Marek en joignant ses mains sur son cœur et fermant les yeux « Moi-même, d'ailleurs, je le conserve précieusement dans mon cœur !! Embrasser la personne que tu aimes est quelque chose d'unique !! » Finit-il par dire un sourire tendre et rêveur, car il repensait à son premier baiser avec Kazumi.

Atem le regarda, toujours les sourcils froncés, en pensant qu'il se moquait de lui. Mais en le voyant ainsi, il se calma et médita sur ce qu'il lui avait dit.

'C'est vrai qu'embrasser Anzu m'a agréablement surpris et que mon cœur s'est mis à battre très vite. Mais est-ce que j'éprouve de l'amour pour elle ? »' Pensa t'il.

Bakura le regarda réfléchir et compris plus ou moins ce qui le tracassait. Il décida de détendre l'atmosphère en disant :

« Bon il est temps d'aller manger, sinon nous allons être en retard ! »

« Hum ! Oui tu as raison ! Il est temps de passer à table ! Tu viens Atem ? » Répondit Marek en sortant de sa rêverie.

Atem sortit aussi de ses réflexions et acquiesça.

Mais pendant cette scène, quelqu'un les avaient écouté derrière la porte et avait sourit. En effet, le professeur avait tout entendu et avait vu l'échange entre les deux hommes. Il avait sourit lorsqu'il avait vu son jeune protégé se troubler pendant quelques secondes, au moment où il avait vu la photo. Le voir ainsi, lui qui ne se démontait pas facilement, lui fit comprendre à quel point il était perturbé par tout ce qui touchait sa précieuse amie. Souriant encore, il décida de se montrer aux trois autres et sortit de sa cachette. Lorsque les autres le virent, ils le saluèrent et ils se mirent tous à table.

Après un petit déjeuner copieux et tranquille, les deux jeunes lycéens se préparèrent à partir en prenant leur repas et affaires.

Atem alla dans sa chambre pour se préparer, car Mr Haras et lui allait partir d'ici une heure. En effet, il fut convenu que les cours se feraient chez les Mazaki. En entrant dans sa chambre, il retira de sa poche ladite photo et l'examina attentivement. Il repensait à cette soirée et voir cette scène sur cette photo le laissa pensif. Il ferma les yeux, perdu dans ses pensées. Puis il les rouvrit et décida de ranger la photo dans sa table de chevet au lieu de la jeter. Ensuite il sortit de sa chambre en jetant un dernier regard vers la table où se trouvait la photo avant de refermer la porte.

Il alla rejoindre Mr Haras qui l'attendait dans le salon. Il s'installa dans le canapé et fixait un point au loin, s'en se préoccuper de ce qui l'entourait.

Mr Haras l'observa longuement, tentant de trouver ce que le jeune homme pouvait bien penser.

« Eh bien, mon garçon ! Vous semblez bien pensif ? » Demanda t'il.

Atem sortit de ses pensées et releva la tête pour le regarder, un peu surpris.

« Hum ? Non…. Ne vous inquiétez pas, ça va !! » Répondit il.

« Vous êtes sûr ? Vous avez l'air d'être ailleurs ! Si vous avez besoin de parler à quelqu'un, je suis là !! » Lui dit-il en souriant gentiment.

Atem le regarda toujours et ferma les yeux en souriant.

« Merci ! » Commença t'il à dire « C'est juste que je me pose des questions en ce moment sur pas mal de chose. Mais ne vous en faites pas, ça ira !! » Finit-il par dire en ouvrant les eux et le regardant.

Mr Haras approuva et le laissa tranquille. Atem savait que s'il avait besoin d'aide, il l'aiderait. D'ailleurs, le professeurs se doutait un peu de ce qui le préoccupait. Il sourit en pensant que le jeune homme n'était pas aussi insensible aux charmes de la jeune fille et qu'il se posait sûrement des questions par rapport à ce qu'il ressentait.

Atem le regarda et su qu'il pouvait compter sur lui pour l'aider. Mais il devait d'abord mettre au clair ses pensées et trouver les réponses à tout ceci.

Dans une rue prés du lycée, où les élèves avançaient pour arriver au lycée, un groupe de jeunes discutaient tout en marchant. En effet, Yugi et ses amis se trouvaient sur le chemin du lycée. Jono uchi, s'approcha de Marek, qui était en compagnie de Kazumi et demanda s'il pouvait lui parler seul à seul.

Kazumi regarda Jono uchi, puis Marek. Celui-ci la regarda et lui sourit tendrement. Celle-ci lui rendit son sourire et détacha sa main de celle de Marek. Puis elle s'éloigna de lui et s'approcha des autres. Laissés en retrait, Jono uchi et Marek discutèrent.

« Alors Marek ! Comment ça se passe avec Atem ? » Demanda Jono uchi.

« Hum ! Eh bien, je lui ai remis la fameuse photo et lui ai dit l'importance de partager un premier baiser avec quelqu'un qui est cher à son cœur !! » Répondit Marek en souriant.

Jono uchi acquiesça de la tête et regardant Marek droit dans les yeux, il lui demanda :

« Eh alors ! Ca a marché ? »

Marek sourit encore plus et resta quelques secondes le regard perdu, avant de répondre.

« Eh bien ! Il n'a rien dit mais j'ai bien vu qu'il était un peu perturbé par ce que je lui ai dit ! »

« Oh ! Oh ! J'espère que ça va l'aider ! Mais alors tu changes de méthode ? » Demanda Jono uchi un peu surpris.

Marek le regarda et lui répondit d'un air complice.

« Oui ! Je suis quasiment sûr qu'il ressent quelque chose pour elle. Mais il ne doit pas en être conscient ! » Commença t'il à dire à voix basse « Après tout il a été enfermé dans un puzzle pendant cinq mille ans et si ça trouve il n'avait jamais connu ça avant, qui sait ? Alors il est temps de passer à l'attaque. Je vais essayer de créer des occasions pour qu'ils soient tous les deux le plus souvent possible, et ainsi il se rendra compte de ce qu'il éprouve. Qu'est ce que tu en penses Jono uchi ? » Finit-il par dire en levant son pouce.

« Hum ! C'est une super idée, je suis avec toi !! » Répondit-il en levant également son pouce, pour lui faire savoir qu'il était avec lui.

Puis ils se mirent à sourire comme deux complices qui préparent un coup.

Kazumi et Bakura les regardèrent du coin de l'œil et comprirent qu'ils avaient préparés quelque chose. Bien sûr, elle aussi voulait qu'Anzu soit heureuse, car elle savait que celle-ci était amoureuse du jeune égyptien. Mais elle pensait qu'avec Marek et Jono uchi, ça ne serait pas facile. Car malgré leurs bonnes intentions, ils allaient peut être provoquer quelques catastrophes.

Elle regarda Bakura et vit qu'il les regardait en secouant la tête. Il vit qu'elle le regardait et lui sourit, car il comprit qu'elle pensait la même chose que lui.

Ils se rendirent en cours, car la cloche venait de retentir.

A huit heures trente, Atem et Mr Haras allèrent chercher leurs affaires et se dirigèrent vers la porte. Ils sortirent de l'appartement et se dirigèrent chez les Mazaki.

Ils y arrivèrent vingt minutes plus tard. Ils sonnèrent à la porte et attendirent que la porte s'ouvre. Celle-ci s'ouvrit et laissa entrevoir Anzu. Celle-ci les accueillit un sourire aux lèvres et les laissèrent entrer.

Mr Haras la salua et entra le premier. Puis Atem entra également et la salua en la regardant affectueusement. Il ne pouvait pas s'empêcher de la regarder et de se sentir bien en sa présence.

Anzu le regarda avec la même affection et lui sourit chaleureusement sans le quitter des yeux. Ces yeux d'un violet intense qui reflétaient une profondeur et une intelligence qui forçait le respect.

Atem, lui ne pouvait pas détacher son regard de ces yeux. Il avait toujours adoré leur couleur, d'un bleu si limpide qui détenait une grande douceur et une sagesse infinie, qu'il aimait particulièrement chez elle.

Ils restèrent ainsi sans bouger pendant un long moment.

Mr Haras les observa longuement et vit qu'une confiance et une affection mutuelle les liait tous les deux. Il pouvait ressentir la même chaleur qui émanait de ces deux-là. Puis il leur fit sentir qu'il était là.

Ils se retournèrent vers le professeur, un peu gênés et le regardèrent.

« Bon ! Je pense qu'il est temps de se mettre au travail mes enfants. Qu'est-ce que vous en pensez ? » Dit le professeur une lueur amusée dans le regard.

« Euh… Oui !... C'est vrai….Par ici Mr Haras… Atem » Dit Anzu un peu gênée, puis se reprenant elle leur adressa un sourire, et se dirigea vers le salon.

Atem la regarda s'éloigner et être suivit de près par Mr Haras.

Ils se mirent au travail et se s'arrêtèrent que pour la pause déjeuner.

Mr Haras eut la confirmation de ce qu'il pensait concernant la jeune fille. Anzu était quelqu'un de vive et intelligente, autant qu'Atem. Il pouvait voir la même lueur de détermination et la soif d'apprendre dans leurs regards. Il voyait également que les deux amis s'entendaient vraiment bien et travaillaient très bien tous les deux. Ils s'entraidaient, comme ils se l'étaient promis. Atem aidait Anzu pour tout ce qui touchait les sciences et Anzu pour tout ce qui touchait les langues et la littérature. A eux deux, ils avançaient beaucoup plus vite et s'était un plaisir pour Mr Haras de travailler avec eux, car ils en demandaient toujours plus et voulaient en apprendre le plus possible.

Atem appréciait vraiment la complicité qu'il avait avec Anzu. Il ne se lassait pas de l'écouter lui expliquer et de la regarder, ce qui le surprenait beaucoup. Pourtant pour rien au monde il ne voulait être ailleurs qu'ici.

Anzu, elle appréciait la présence de l'ancien pharaon à ses côtés et grâce à lui elle arrivait un peu plus à comprendre. Sa présence lui donnait la force d'aller plus loin et de se donner à fond. Elle aimait la façon dont il lui expliquait les choses et sa voix grave la berçait. Et la concentration dont il faisait preuve l'émerveillait plus que tout au monde.

Ils travaillèrent ainsi toute la journée dans une atmosphère studieuse et détendue en même temps.

Lorsqu'ils rentrèrent le soir, Atem alla dans sa chambre pour poser ses affaires. Mais il voulait surtout se retrouver seul pour réfléchir à tout ce qu'il ressentait. Il avait vraiment apprécié cette journée, malgré la charge de travail. Il avait hâte d'être à demain. En même temps il se demandait ce qu'il ressentait pour elle était vraiment de l'affection ou alors était-ce un peu plus que ça. En effet, son cœur avait palpité lorsqu'il l'avait vu ce matin. Il repensa à ce que Marek lui avait dit concernant le premier baiser et se demandait si c'était cela qu'il avait ressenti.

Perdu dans ses réflexions, il n'entendit pas quelqu'un qui frappa à la porte. Celle-ci s'ouvrit et quelqu'un entra. Il s'agissait de Bakura qui l'appela gentiment.

Surpris Atem le regarda et l'invita à entrer.

« J'espère que je ne te déranges pas, Atem ? Mais je voulais savoir si tu allais bien ? » Demanda t'il en s'approchant de lui et s'asseyant sur son lit.

« Hum ! Non tu ne me déranges pas ! Et puis je vais bien ne t'en fais pas, merci de demander ! » Lui répondit il en souriant et se relevant de son lit, où il était allongé.

« Tu es sûr ! Tu avais l'air ailleurs ! Tu sais ça ne me dérange pas de t'aider ? » Lui dit Bakura un peu inquiet.

Atem le regarda et son sourire s'effaça de son visage.

« Hum ! Disons que je me pose des questions avec tous ces changements qui arrivent. C'est vrai que ça me perturbe un peu ! Mais ça ira ne t'en fais pas ! » Lui répondit-il.

« C'est normal que tu te poses des question, tu sais. Mais une partie de tes questions n'aurait-il pas un rapport quelconque avec…. Anzu ? » Commença t'il par dire un peu hésitant « Ecoute ! Loin de moi l'idée d'empiéter dans ta vie privée, mais sache que si tu veux en parler je suis là ! » Dit Bakura en le regardant gentiment.

Atem le regarda longuement avant de répondre, tout en réfléchissant à ce que celui-ci avait dit. Il était reconnaissant de la proposition de Bakura, mais avant de lui demander des conseils, il devait tirer au clair les sentiments qu'il éprouvait.

« C'est vrai qu'une partie de mes questions la concerne, et je te remercie de ta proposition. Mais je dois d'abord éclaircir tout ça avant de te demander des conseils ! Mais ne t'en fais pas si j'ai besoin d'aide, je t'en parlerais !! Merci beaucoup, Bakura ! » Lui dit-il en souriant.

Bakura lui sourit également et décida de le laisser tranquille.

« Bon je te laisses ! J'ai du travail à faire !! » Dit-il en se levant et se dirigeant vers la porte.

Atem le regarda partir et soupira. Bakura avait vu juste, il s'interrogeait sur ce qu'il ressentait.

Il secoua la tête et se mit également au travail, pour être près pour demain.

Le même rythme de travail se poursuivit pendant quelques jours et le rapprochement entre Atem et Anzu se fit de plus en plus fort. Ils travaillaient beaucoup et étaient toujours ensemble. Même après les cours, ils restaient tous les deux pour s'entraider, sous le regard de Mr Haras qui voyait l'entente parfaite entre ses deux jeunes gens.

Puis le jour du nouvel an arriva et après une journée de travail, le gang décida de se retrouver vers vingt trois heures pour aller au temple, prier et souhaiter la bonne année.

Yugi et ses amis étaient arrivés devant la gare et attendaient que les autres arrivent. Bakura, Marek et Atem arrivèrent peu après et alla les rejoindre. Puis ils décidèrent d'y aller.

Jono uchi, Maï et Honda étaient devant et discutaient. Yugi et Rebecca les suivaient de près et discutaient entre eux. Marek et Kazumi se tenait par la main et bavardaient joyeusement. Bakura, Atem et Anzu étaient derrière.

Atem regardait son ancien partenaire un peu surpris. En effet, celui-ci était avec Rebecca qui lui tenait la main et n'avait pas l'air de s'en plaindre. Au contraire, il pouvait voir dans le regard de celui-ci, une lueur de tendresse. Il avait toujours pensé que Yugi et Anzu seraient ensemble à la fin. Mais il semblait que cela ne soit pas le cas. Tout au fond de lui, il pouvait sentir une pointe de soulagement à cette constatation. Il s'étonna de ressentir ça et pourtant rien n'y faisait. C'était bien là et c'est ce qu'il pensait. Il jeta un rapide coup d'œil du côté de la jeune fille et sourit malgré lui.

Ils arrivèrent au temple, où une foule immense s'était retrouvée pour prier. Yugi et ses amis s'approchèrent de l'autel et prièrent. Chacun avait son vœu à formuler. Pour certain, que l'année leur apporte succès et bonheur, pour d'autre trouver l'amour….

Anzu priait pour que l'année à venir soit des plus heureuses et que tous ceux qu'elle connaissait soient heureux. Tout au fond d'elle, elle pria également pour que celui qu'elle aime, l'aime en retour et qu'elle trouve le courage de le lui dire.

Sans qu'elle le sache, l'homme de ses pensées la regardait. En effet, en priant, Atem la regarda quelques temps avant de fermer les yeux et se concentrer sur ce qu'il souhaitait. Bien évidemment, il pria pour ses amis, mais aussi pour qu'il réussisse dans ses études et sa nouvelle vie. Il se surprit à prier pour que l'entente qu'il avait avec Anzu soit aussi forte voir un peu plus et qu'il puisse rester avec elle pour toujours. En pensant cela, il ouvrit les yeux et se demanda si c'est bien ce qu'il avait pensé. Il constata qu'effectivement, il le pensait et le désirait plus que tout. En méditant sur cela, il constata que son regard était posé sur elle. Elle priait toujours et il trouvait qu'elle ressemblait à un ange. Avec les lumières des lampions qui se reflétaient sur elle, il la trouvait merveilleusement belle. Il la regarda pendant plusieurs minutes sans se lasser.

En la regardant, il ne vit donc pas que deux autres personnes l'observaient. En effet, Jono uchi et Marek, avaient un œil posé sur lui. Ensuite ils se regardèrent et sourirent malicieusement, avant de retourner à leurs prières.

Après avoir prier, ils s'éloignèrent de l'autel et décidèrent d'aller faire la fête tous ensemble pour ce début d'année. Ils se retrouvèrent tous dans une salle de karaoké et s'amusèrent jusque tard dans la nuit.

Marek et Jono uchi chantaient ensembles et faisaient les fous, comme deux gamins, sous le regard de Kazumi et Maï. Yugi et Rebecca les regardaient de temps en temps, tout en discutant tous les deux. Honda s'amusait à se moquer de la façon de chanter de Jono uchi, qui bien entendu répliquait à chaque fois. Ils s'affrontèrent à coup de chanson pour savoir qui chantait le mieux, sous les rires des autres.

Après ce concours, Jono uchi tendit le micro à Anzu, pour que celle-ci chante également. Surprise, elle le regarda un instant et voulut dire non. Mais sous les encouragements de ses amis, elle accepta. Elle se leva et pris le micro en s'installant devant l'écran, un peu gênée. Tout le monde la regardait et attendit qu'elle commence à chanter.

Lorsqu'elle se mit à chanter la chanson, qui d'ailleurs était une chanson d'amour, tout le monde fut enchanté. En effet, sa voix était douce et pure, et elle exprimait une émotion qui bouleversa tout le monde. Atem, en particulier, la regardait les yeux agrandis de surprise et d'émerveillement. Il savait qu'elle dansait bien, mais il ne pensait pas qu'elle avait une voix si mélodieuse. Il ne pouvait détacher ses yeux d'elle et était comme en transe. Sa voix le pénétrait jusqu'au plus profond de son âme et les paroles qu'elle chantait faisaient vibrer les fibres de son corps. Car la chanson parlait des sentiments d'amour qu'un homme découvrait envers celle qui était toujours à ses côtés et il découvrit que c'était exactement ce qu'il ressentait.

Lorsque la chanson fut terminée, un silence se fit entendre, avant qu'un tonnerre d'applaudissement soit fait pour la performance d'Anzu. Elle reposa le micro un peu gênée et partit sous les félicitations de ses amis, qu'elle remercia. En passant devant Atem pour aller s'asseoir, elle le regarda un instant. Celui-ci la regardait toujours et la suivit des yeux jusqu'à ce qu'elle s'assoit.

Après que le calme fut revenu se fut au tour de Yugi et Rebecca d'aller chanter. Pendant que les deux jeunes chantaient, Atem continuait de regarder Anzu de son regard pénétrant, une lueur dans les yeux, une lueur de tendresse. Celle-ci n'en était pas consciente car elle discutait avec Maï et Kazumi, pendant que Honda et Bakura encourageait Yugi et Rebecca.

Par contre, Marek et Jono uchi avaient remarqué et ils sourirent. Ensuite Marek tapa la main de Jono uchi, pour le féliciter. En effet, Jono uchi avait fait exprès de proposer à Anzu de chanter cette chanson, car il connaissait les paroles de celle-ci et il était quasiment sûr qu'elles aideraient Atem à comprendre ce qu'il ressentait. Et il n'avait pas était déçu, car il avait vu, ainsi que Marek, le regard que celui-ci avait eut tout le long de sa prestation et qu'il avait toujours.

Après avoir passé une partie de la nuit à s'amuser et à chanter, tout le monde décida de rentrer chez eux pour se reposer. Ils se séparèrent donc et rentrèrent chacun de leur côté. Marek, Atem et Bakura raccompagnèrent les filles chez elle. Tout le long du chemin, Atem regardait Anzu du coin de l'œil le plus sérieusement possible et ne disait mot. Bakura surprit le regard qu'il avait envers Anzu et se demandait ce qu'il se passait. Il comprit que quelque chose s'était produit et il avait l'impression qu'Atem avait trouvé ses réponses, du moins certaines. Il se mit à sourire et attendait les jours qui allaient venir avec impatience, car si il avait raison, quelque chose allait peut être se produire.

Après avoir raccompagné les filles, les garçons rentrèrent chez eux et allèrent chacun dans leur chambre.

Assis au rebord de la fenêtre, Atem, regardait la ville endormie, pensif. Il venait enfin de comprendre ce qu'il ressentait et se sentait soulagé et en même temps, effrayé car il ne savait pas comment faire.

'J'ai enfin compris ! Tout ce que j'éprouvais était si simple à comprendre et je l'éprouve depuis tellement longtemps et pourtant je ne m'en suis rendu compte que maintenant' Commença t'il à penser 'Comment n'ai-je pas pu m'en rendre compte avant !! Me rendre compte que ……'

« Je l'aime…. J'aime Anzu !! » Murmura t'il avec sa voix profonde et chaude, pleine de tendresse. Il ferma les yeux devant cette réalisation et un sourire naquit sur ses lèvres

Le lendemain vers onze heures, Atem se leva après s'être endormi vers quatre du matin. Il resta assis dans son lit, pensant à la révélation qu'il avait eut avant de s'endormir. Il venait de découvrir qu'il aimait Anzu et depuis longtemps même. Fermant les yeux, il médita sur cette découverte. Il avait enfin comprit ce qu'il ressentait et était heureux, mais en même temps il ne savait pas quoi faire. Il est vrai que lorsqu'il n'était qu'un esprit, il avait tellement de préoccupation sur ses origines et les dangers qu'il affrontait qu'il n'avait pas le temps de penser à cela. Et puis il savait que Yugi l'aimait aussi et inconsciemment il s'était interdit d'y penser pour ne pas blesser son ami. Mais maintenant c'était différent. Tout d'abord il avait son propre corps et le plus important, Yugi semblait s'être énormément rapproché de Rebecca depuis quelque temps. Aurait-il abandonné ses sentiments qu'il avait pour Anzu ? Atem se posait la question, car si ce n'était pas le cas, il ne voulait pas prendre celle qui faisait battre le cœur de son meilleur ami et ancien partenaire. Il devait d'abord vérifier avant d'entreprendre quelque chose. Mais il devait le faire vite car il ne supporterait pas de rester dans le doute. Et puis même si par bonheur Yugi confirmait qu'il avait renoncé à Anzu, comment le lui dire, car il ne savait pas si la jeune fille éprouvait la même chose et surtout il n'était pas habitué à cela. Affronter des monstres ou autres créatures ne le faisait pas peur, mais déclarer sa flamme à l'élue de son cœur c'était autre chose.

Il décida de chasser ses pensées et de se lever en se disant qu'il allait « affronter » ça au moment voulu. Il sortit de sa chambre et alla se préparer.

En allant dans la cuisine, il vit Bakura et Mr Haras en train de commencer à manger. Il les salua et s'installa à sa place pour manger également. Atem vit que Marek n'était toujours pas levé et il se dit en lui-même que cela était peut être une chance, car il se doutait que celui-ci dirait sûrement quelque chose par rapport à la soirée.

Bakura le regarda et se demanda s'il devait lui parler ou non. Il préféra ne rien dire en laissant son ami tranquille et le laisser venir à lui s'il voulait lui parler.

Ils commencèrent à manger tranquillement. Puis tout d'un coup ils entendirent un boom provenant de la chambre de Marek et se demandèrent ce qu'il s'était passé. Ils entendirent aussi quelqu'un qui grognait, après quelques minutes, une porte qui s'ouvrit. Ils entendirent Marek aller dans la salle de bain, et l'eau qui commençait à couler.

Ils en conclurent que Marek avait dû tomber de son lit et que cela l'avait donc réveillé. Ils se mirent à rire en pensant à la scène, puis ils continuèrent le petit déjeuner.

Quinze minutes plus tard Marek les rejoignit dans la cuisine et s'installa à sa place. Les autres le regardèrent s'asseoir et commencer à manger.

« Alors Marek pas trop dur le réveil ? » Demanda Bakura en rigolant un peu.

« Tu parles ! Je serais bien resté au lit plus longtemps !! Je faisais un si beau rêve !! » Répondit-il en grognant un peu.

Atem ne dit rien mais se mit à sourire en voyant la mine de son ami.

Ils continuèrent de déjeuner. Après avoir finit et tout ranger, ils allèrent dans le salon pour se détendre. Assis sur le rebord de la fenêtre, Atem regardait d'un regard absent la ville. Il se demandait comment il allait aborder le sujet avec Yugi, car si celui-ci n'avait pas renoncé à Anzu, il ne voulait pas que son ami sache que lui aussi avait des sentiments pour elle. Plongé dans ses pensées, il ne vit pas que Bakura et Marek le regardait.

Ils l'observaient attentivement et virent que celui-ci réfléchissait à quelque chose. S'approchant de lui, Bakura pris la parole :

« Euh ! Atem….Est ce que ça va ? Tu as l'air à mille lieux d'ici ? »

Celui-ci sortit de ses réflexions et les regarda un peu surpris, car il ne les avait pas vu approcher.

« Hum oui ça va !! » Leur dit-il simplement.

« T'es sûr ! T'avais l'air plongé dans tes pensées !! » Commença Marek en souriant « Mais peut être pensais tu à quelque chose ? » Finit-il par dire.

Atem se mit à rougir légèrement avant de se reprendre.

« Mais…. Qu'est ce qui te fait dire ça ? Je ne pensais à personne ! » Dit-il un peu mal à l'aise.

« Je n'ai jamais dit que c'était à quelqu'un que tu pensais, mais quelque chose !! » Souligna Marek en souriant malicieusement.

Atem se rendant compte de son erreur ne dit rien. Il regarda Marek et vit que celui-ci souriait. 'Oh non ! Qu'est ce qu'il va me dire encore !! Je sens qu'il a deviné !' Pensait-il en son for intérieur.

Bakura regarda ses deux amis et ne dit rien également. Il sentait lui aussi que Marek allait dire quelque chose, et il ne fut pas surpris lorsque celui-ci parla !

« Alors, alors !! A qui tu pensais, hum ? Enfin peu importe » Commença t'il « Mais dit moi, tu ne trouve pas qu'Anzu a bien chanté hier, parce que tout du long tu n'arrêtait pas de la regarder et même après !! Et la chanson était magnifique d'ailleurs, sur un homme qui découvre qu'il est amoureux de sa meilleur amie depuis longtemps et qu'il ne s'en était pas rendu compte avant, n'est ce pas Atem ? » Finit-il par dire en soulevant les sourcils plusieurs fois.

Atem rougit encore plus et ne répondit pas, car il comprit que Marek l'avait vu hier et qu'il ne le lâcherait pas.

Bakura fut surpris d'entendre ça et se demandait s'il n'avait pas inventé ça pour faire réagir Atem. Mais lorsqu'il vit la réaction d'Atem qui ne disait rien et rougissait un peu, il comprit que celui-ci n'avait rien inventé.

«Alors Atem comment tu l'a trouvée ? En tout cas tu la regardais avec des yeux amoureux et tu ne l'as pas quitté des yeux de la soirée. Serais tu tombé sous son charme ? » Continua de dire Marek.

Atem eut un petit sursaut et détourna la tête. Cela ne servait à rien de le nier, il savait que Marek l'avait percé à jour et qu'il ferait tout pour le savoir. Reprenant le dessus, Atem retourna sa tête et le regarda dans les yeux, une lueur de détermination dans les yeux.

« Oui c'est vrai et après !! » Dit-il simplement.

Marek et Bakura le regardèrent les yeux grands ouverts et ne surent quoi dire. Atem venait de confesser qu'il aimait Anzu et ils ne s'attendaient pas du tout à ce qu'il leur avoue tout, comme ça. Puis Marek, s'écria :

« Eh ! Mais ça y est tu t'en ai enfin aperçu, c'est génial !! »

Atem le regarda surpris, et lui demanda :

« Qu'est ce que tu entend par là ? »

« Eh bien! Ca fait longtemps que je me doutais que tu l'aimais, tu sais !! Et je ne suis pas le seul, n'est ce pas Bakura ? » Dit-il en se retournant vers lui.

Celui-ci le regarda, puis regarda Atem en souriant gentiment.

« Hum oui ! C'est vrai que c'est ce que je me disais, mais je n'étais pas sûr ! » Finit il par dire.

Atem les regarda tous les deux, surpris par ce qu'il venait d'entendre.

« Vous l'aviez donc remarqué ? Je n'en reviens pas ! » Dit-il tout bas comme s'il se parlait à lui-même.

« Oui oui !! Pourquoi crois tu que je faisais toutes ces allusions !! » Lui répondit Marek en souriant.

Atem se remémora tous ces moments auquel Marek faisait allusion et se mit à sourire en y repensant, maintenant qu'il avait compris.

« Alors maintenant que tu sais ce que tu ressens, tu vas lui dire non ? » Demanda Marek en souriant.

« Ecoute…. Ce n'est pas si simple ! Je dois d'abord vérifier quelque chose !! » Répondit Atem sérieusement et en regardant à travers la fenêtre.

Les deux autres se regardèrent, étonnés, puis ils regardèrent Atem avant de reprendre.

« Mais…. Qu'est ce que tu dois vérifier ? » Demanda Bakura.

Atem ne répondit pas tout de suite. Il ferma les yeux pendant quelques secondes avant de les rouvrir et de regarder ses amis.

« Eh bien ! Vous savez quand j'étais dans le corps de Yugi, j'ai vu que lui aussi l'aimais beaucoup et c'est peut-être pour ça que j'ai mis du temps à me rendre compte de mes sentiments. Et la dernière chose que je veux faire c'est de le faire souffrir ! C'est pourquoi je dois vérifier s'il l'aime toujours !! »

« Mais tu sais, je pense que c'est inutile ! Je ne sais pas si tu as remarqué mais il s'est beaucoup rapproché de Rebecca. On peut te le dire, nous les voyons tous les jours à l'école. » Répondit Bakura.

« Hum ! Je sais j'ai remarqué moi aussi ! Mais…je préfère être sûr !! » Commença Atem « Ah ! J'apprécierai que vous n'en parliez à personne pour le moment !! » Finit de dire Atem en les regardant droit dans les yeux.

Marek et Bakura approuvèrent et lui sourirent.

Atem leur rendit leur sourire et se leva. Il alla dans sa chambre et pris son téléphone portable. Il composa un numéro et attendit que la personne décroche.

« Allo, Yugi Mûto à l'appareil ! »

« Allo, Yugi ! C'est Atem ! Tu vas bien ? Ecoute…. Je me demandais si je pouvais te voir cette après midi seul à seul ? » Demanda Atem dont sa voix ne trahissait aucune émotion.

Ce qui eut comme effet de surprendre Yugi. Il n'avait jamais entendu son partenaire ainsi.

« Oui… Bien sûr !! Aucun problème !! Tu veux que l'on se retrouve quelque part ? » Répondit Yugi.

Atem lui donna rendez vous dans un café du centre de la ville. Yugi approuva et convinrent de se retrouver là bas vers quatorze heures trente. Puis Atem raccrocha et ferma les yeux un court instant en soupirant. Il allait être fixé sur ce qu'il désirait savoir avant de poursuivre. Il se leva de sa chaise de bureau et sortit de la chambre. Il vit que ses amis n'avaient pas bougé de leur place et l'attendait.

Lorsqu'ils l'entendirent revenir, ils le regardèrent en se demandant ce que celui-ci avait bien pu faire. Atem s'approcha d'eux et retourna s'asseoir au rebord de la fenêtre. Il regarda dehors quelques secondes, puis il se mit à leur parler :

« Je viens de téléphoner à Yugi et j'ai rendez vous avec lui cette après midi. Comme ça je serais fixé !! » Dit-il de sa voix grave.

Marek et Bakura se regardèrent avant de le regarder. Ils comprenaient ce qu'il ressentait et espérait que celui-ci trouve les réponses qu'il espérait.

« Tu sais à mon avis tu t'inquiète pour rien !! Mais bon si tu veux en être sûr nous sommes avec toi !! » Lui dit Marek en souriant.

« Oui !! Et je trouve ça formidable que tu fasses tout ça pour ne pas blesser ton ami !! C'est pourquoi je te soutiendrais aussi, Marek a très bien parlé !! » Dit Bakura en souriant gentiment.

Atem les regarda et leur sourit les remerciant de leur soutien. Puis ils discutèrent de tout et de rien dans la bonne humeur.

Le professeur avait suivit la conversation de loin et était du même avis que les deux jeunes hommes. Il trouvait vraiment admirable le comportement de son jeune protégé et priait lui aussi pour que celui-ci trouve le bonheur auprès de celle qu'il aimait maintenant que le jeune homme avait admis ses sentiments. Il sourit et retourna à la lecture de son livre dans la petite bibliothèque jouxtant le salon.

L'heure du déjeuner arriva et ils mangèrent tout en bavardant. Du moins Marek, Bakura et le professeur, car Atem suivait la conversation de loin. Il pensait à son entrevue avec son ancien partenaire et il se demandait comment amener le sujet sans que celui-ci ne s'en rende compte. Les trois autres comprirent son mutisme et le laissèrent tranquille.

Après le repas et que le nettoyage soit fait, Atem se prépara pour son rendez vous avec Yugi. Quand il eut finit, il s'assit sur son lit et ouvrit sa table de chevet. Il prit la photo et la regarda un petit moment. 'Anzu….. Maintenant que je sais ce que je ressens pour toi, vais-je pouvoir te le dire ou devoir le cacher, j'aimerais tellement que tu sois à moi, mais si Yugi t'aime toujours je ne pourrais jamais te le dire !!' pensa Atem en soupirant. Puis il rangea la photo dans la table de chevet et se leva pour sortir de la chambre.

En se rendant dans le salon, il vit ses amis qui étaient installés dans le canapé et qui le regardaient. Ils lui sourirent et lui souhaitèrent bonne chance pour son rendez vous. Mr Haras ne dit rien mais n'en pensait pas moins. Atem les remercia et se dirigea vers la porte d'entrée. Il l'ouvrit et sortit de l'appartement en la refermant.

Marek et Bakura se regardèrent et soupirèrent.

« J'espère que ça va marcher pour lui !! Je le souhaite tellement !! » Dit Bakura.

« Hum ! T'inquiète ! Moi je suis sûr que c'est bon !! Tu l'as bien vu toi aussi non ? » Répondit Marek en souriant.

Bazkura acquiesça. Ils décidèrent de regarder la télé en attendant le retour de l'ancien pharaon.

Arrivé au café, Atem s'installa à une table et attendit l'arrivée de Yugi. Le regard fixé, celui-ci pensait à ce qu'il pouvait bien dire pour amener la conversation là où il le voulait. Perdu dans ses pensées, il n'entendit pas la porte du café s'ouvrir et donc l'arrivée de Yugi. Celui-ci le vit et se dirigea vers la table où se trouvait son ami, en souriant et l'accostant :

« Eh ! Atem ! Comment ça va ? » Demanda t'il joyeusement.

Atem leva la tête et vit que son ancien partenaire se trouvait là, souriant. Il lui sourit et lui répondit :

« Yugi !! Je vais bien et je suis content de te voir. Cela faisait longtemps que l'on ne s'était pas retrouvé tous les deux !! » Lui répondit-il chaleureusement.

Yugi acquiesça et s'installa en face d'Atem. Ils commandèrent un coca cola et attendirent que la serveuse soit partie pour discuter.

« Alors Atem tu voulais me voir ? Bien sûr je suis heureux de me retrouver là avec toi, ça me rappelle quand tu étais qu'un esprit et que l'on pouvait discuter rien que toi et moi !! « Dit Yugi en sirotant sa boisson.

Atem le regarda un peu hésitant ne sachant comment amener le sujet.

« Eh bien je voulais que l'on se voit pour discuter entre nous comme on le faisait avant, car avec tous les autres c'est pas évident !! » Commença t'il « Sinon… Est-ce que tout va bien dans ta vie, car je ne te vois pas souvent ? » Finit il par dire.

« Moi ? Ca va bien !! Surtout maintenant que tu es là avec nous c'est trop cool ! Et puis nous avons trois personnes de plus dans notre groupe et ça c'est génial !! » Lui répondit il en souriant.

« Hum !! C'est vrai qu'avec Marek, Kazumi et Rebecca parmi nous le groupe c'est agrandit !! » Dit le pharaon en souriant également.

« Hum !! Oui et nous nous amusons tous beaucoup ! J'avais un peu peur que Marek ait du mal à trouver ses repères dans le groupe, mais il a l'air de bien s'entendre avec tout le monde et surtout avec Jono uchi !! » Dit Yugi en rigolant.

Le pharaon approuva et se mit à rire aussi. Il écoutait Yugi raconter les exploits que les deux jeunes hommes faisaient à l'école où quand il se retrouvait. Il voyait que Yugi était heureux et il avait peur de faire perdre ce bonheur en lui demandant ce qu'il avait besoin de savoir. Mais il devait le faire pour lui et pour Yugi, car il voulait être honnête envers lui et éviter de lui faire de la peine.

Yugi continuait de discuter avec son ami et lui posaient des questions sur sa progression dans ses cours. Atem lui répondait gentiment et lui dit qu'il avançait bien.

« Je comprends ! Et puis je pense que depuis que Anzu t'as rejoint, tu t'en sors mieux, car elle est vraiment intelligente et elle explique bien !! » Dit Yugi en souriant.

Atem acquiesça et sourit tendrement en entendant le nom d'Anzu, avec qu'une lueur de tendresse dans les yeux.

Yugi vit cela et sourit malicieusement, car il commençait à comprendre la vraie raison de sa venue ici. Il décida de titiller l'ancien pharaon pour le taquiner.

« Au fait !! En changeant de sujet, tu ne trouves pas que Marek et Kazumi vont bien ensemble. Ils sont si mignon tous les deux !! C'est quand même le premier couple officiel dans notre groupe !! » Commença t'il par dire en mettant ses deux coudes sur la table et posant sa tête sur ses mains et le regardant d'un air rêveur « Ca donne envie de se trouver quelqu'un qui compte plus que tout au monde !! Tu ne trouves pas Atem ? » Finit-il par dire en souriant.

Celui-ci avala son coca un peu rapidement et le regarda médusé, car Yugi venait d'aborder le sujet qui l'avait amené à le voir.

« Hum….. Oui…. Enfin j'imagine !! » Répondit il un peu mal à l'aise.

« Mais oui !! Moi aussi j'aimerais bien avoir le courage de dire à celle que j'aime ce que je ressens depuis longtemps !! » Dit il les yeux rêveurs.

Atem le regarda un peu attristé car Yugi venait de dire ce qu'il redoutait d'entendre. En effet en disant les mots « depuis longtemps » il comprit que celui-ci aimait toujours Anzu et qu'il ne pourrait donc pas lui avouer ses sentiments lui aussi. Il baissa la tête et ne vit donc pas que le regard de Yugi avait changé et que celui-ci souriait malicieusement.

« Est-ce que tu crois que je devrais moi aussi me jeter à l'eau et lui dire ? » Demanda t'il à son ami ;

Celui-ci leva la tête et le regarda. Bien qu'il fût triste et désappointé, il décida de soutenir son ami et de l'aider.

« Je pense…. Que tu devrais lui dire !! Après tout elle éprouve peut être les mêmes sentiments que toi !! » Répondit il en souriant, malgré ce qu'il ressentait.

« Oui tu as raison !! Et je vais le faire tout de suite !! » Dit il. Il prit son téléphone portable et composa un numéro.

Atem le regarda surpris et s'apprêtait à lui dire quelque chose, quand il entendit Yugi se présenter à l'interlocuteur.

« Allo, c'est Yugi à l'appareil !! Tu vas bien ? » Commença t'il par dire « Je t'appelle car j'ai quelque chose d'important à te dire !! Voilà !! Je sais qu'on se connaît depuis longtemps et que tu as toujours été là pour moi mais je voulais que tu sache que….. Je suis amoureux de toi et j'aimerais bien que tu deviennes ma petite amie ? » Finit il par dire en souriant.

Atem écarquilla les yeux et devint livide, malgré sa peau tannée, car Yugi venait de dévoiler ses sentiments à Anzu et celui-ci voyait ses espoirs réduis à néant. Il baissa la tête et sentit les larmes lui monter aux yeux. Il les retint de toutes ses forces pour ne pas les montrer à son ami.

Puis il vit un téléphone portable devant ses yeux et il les leva pour voir que Yugi lui tendait son portable. Il regarda le portable, puis Yugi et l'interrogea du regard. Celui-ci lui sourit et lui dit :

« Elle est tellement heureuse qu'elle n'arrive pas à y croire et j'aimerais bien que tu lui dises que c'est vrai, s'il te plait ? Peut être qu'elle te croira toi ? » Dit il en le suppliant des yeux.

Atem le regarda sans rien dire et ne réagit pas tout de suite. Yugi lui demandait qu'il confirme par téléphone à Anzu les sentiments de Yugi. Comment pouvait il lui faire ça ? Mais bien sûr le pauvre Yugi ne savait pas qu'en faisant ça, il lui faisait de la peine. Il rassembla toutes ses forces pour prendre le téléphone et le mis à son oreille, en tremblant légèrement pour parler à l'interlocutrice :

« Hum !! Oui c'est Atem !! Ecoute je sais que ça peut paraître surprenant mais… tout ce qu'il t'a dit est …vrai !! » Finit il par dire d'une voix qui tremblait légèrement.

Il entendit quelqu'un qui pleurait de joie à l'autre bout de l'appareil et comprit que les sentiments étaient réciproques. Intérieurement il sentit son cœur se briser, pourtant il n'en montra rien. Il attendit qu'Anzu réponde patiemment.

« C'est vrai alors !! Je n'arrive pas à le croire !! Je suis heureuse !! Merci Atem de me le confirmer !! » Répondit elle joyeusement et aux bord des larmes.

Atem venait d'écarquiller les yeux de surprise et regarda Yugi sans comprendre, car au bout du téléphone, il venait de reconnaître la voix de …. Rebecca ?!

Yugi souriait malicieusement et tendit la main pour récupérer son téléphone portable. Atem le lui rendit bouche bée et regarda Yugi terminer sa conversation avec sa petite amie. Il n'arrivait plus à réfléchir. Il avait cru que son monde venait de s'écrouler il y a peu et avait perdu espoir et là il venait de se rendre compte que depuis le début c'était de Rebecca qu'il parlait et non d'Anzu. Il commença à sentir l'espoir lui revenir et se sentit vraiment heureux depuis les dix dernières minutes.

Il regarda Yugi raccrocher sur la promesse d'un rendez vous dans l'après midi avec la fille de son cœur. Puis il raccrocha et donna son plus beau sourire à Atem.

« Merci Atem de m'avoir soutenu et permit de conclure avec Rebecca !! Mais est ce que ça va ? Car tout du long tu avais l'air….. Triste !! » Dis Yugi en souriant malicieusement.

Atem ne répondit pas, pas encore remis de ce qui venait de se passer.

«Ne me dit pas que tu pensais que c'était… Anzu, quand même, non ? » Dit il en faisant un clin d'œil.

Atem rougit légèrement et répondit en bafouillant légèrement :

« Hein… non !! Enfin !! » Commença t'il par dire « Mais j'ai toujours pensé que tu aimais Anzu ! Du moins c'est ce que j'avais vu lorsque j'étais en toi ? » Finit il par dire.

Yugi sourit et ferma les yeux avant de répondre.

« Hum ! C'est vrai que je l'aimais !! Mais je me suis aperçu que ça n'était pas réciproque, tu sais !! Je ne pouvais pas me mentir indéfiniment ! » Commença t'il par dire « Je sais qu'Anzu m'aime bien, elle a toujours été là pour moi !! Mais elle ne m'aime pas, elle ne me regarde pas comme étant l'élu de son coeur !! Alors qu'avec Rebecca je sens qu'elle n'aime que moi, malgré ma taille et mon caractère et cela me donne la force de me battre !! C'est pour cela que je suis tombé amoureux d'elle moi aussi !! » Finit il par dire en souriant chaleureusement.

Atem regarda son ancien partenaire et acquiesça en souriant.

« Bon soyons sincère tu veux !! J'ai bien vu la façon dont tu la regardais !! Tu es amoureux d'Anzu n'est ce pas, Atem ? » Demanda Yugi le plus sérieusement possible.

Celui-ci le regarda dans les yeux, surpris d'entendre Yugi parler ainsi. Il baissa la tête quelques secondes, puis la relevant il lui répondit :

« Oui tu as raison !! Je l'aime et ce depuis longtemps, je viens de m'en rendre compte !! »

Yugi sourit et le regarda droit dans les yeux.

« Je le savais que tu l'aimais !! Je m'en doutais même quand tu étais un esprit !! Mais j'imagine qu'avec toutes les questions que tu te posait sur toi et ton passé, tu ne t'en ai pas rendu compte, n'est ce pas ? » Dit Yugi.

Celui-ci approuva et lui rendit son sourire.

« Oui c'est vrai !! Mais je savais que tu l'aimais aussi et je ne voulais en aucun cas te la prendre, après tout ce que tu faisais pour moi !! » Lui répondit Atem sérieusement.

« Je te remercie vraiment !! J'apprécie !! Mais… tu sais maintenant c'est plus nécessaire !! Alors il va falloir que tu lui dises maintenant !! » Dit Yugi.

« Hein !! Mais attends…. Et puis ce n'est pas dit qu'elle éprouve la même chose que moi !! » Dit le pharaon un peu gêné et levant les bras pour arrêter Yugi dans ce qu'il voulait dire.

« Mais y'a qu'une façon de le savoir et c'est de le lui dire !! T'inquiètes nous serons tous derrière toi !! On va t'aider !! » Lui répondit Yugi en souriant.

Atem le regarda bouche bée car il voyait que son ancien partenaire était vraiment motivé pour l'aider et que rien ne l'empêcherait de le faire. Il soupira devant cette évidence et laissa tomber.

Ils continuèrent de discuter un petit moment. Puis Ils séparèrent car Yugi avait rendez vous avec sa nouvelle petite amie et il ne voulait pas le faire attendre. Atem décida de rentrer chez lui. Sur le chemin il repensa à tout ce qui venait de se passer et sourit. Car il avait vraiment sentit son cœur se briser quand il croyait que c'était à Anzu que Yugi se déclarait. Puis il avait senti l'espoir et la joie revenir en lui en comprenant qu'il s'était trompé.

Il arriva devant la porte de l'appartement et l'ouvrit. Il fut assaillit par Marek qui l'attendait pour tout savoir de ce qu'il s'était passé. Atem soupira et ferma les yeux en voyant l'attitude de son ami. Il s'installa dans le canapé du salon et ferma les yeux avant de commencer son récit. Tout du long de son histoire, il pouvait voir les réactions de Marek et Bakura. Bakura avait ressenti la même chose qu'Atem au moment où celui-ci lui avait raconté le coup du téléphone. En revanche Marek avait sourit, puis avait ri en entendant cela. Il félicita intérieurement Yugi pour le petit tour qu'il avait fait à Atem, sans être méchant, car il trouvait ça très drôle.

« Tu vois je te l'avais bien dit que Yugi et Rebecca s'étaient rapprochés !! Maintenant un deuxième couple est né, c'est génial !!» Lui dit Marek en riant.

Atem et Bakura le regardèrent et sourirent.

Puis Atem leur raconta la proposition de Yugi et Marek approuva tout de suite.

« Evidemment que l'on va t'aider !! C'est une excellente idée !! T'inquiètes tu vas la faire ta déclaration !! J'ai hâte de dire ça à Jono uchi !! » S'écria Marek.

Bakura et Atem le regardèrent abasourdi et se regardèrent. Atem comprit que Marek était bien décidé à l'aider et que cela ne servait à rien de l'en empêcher. Il ferma les yeux un peu dépité car il craignait que tout cela devienne n'importe quoi. Il vit Marek aller dans sa chambre, pour prévenir Jono Uchi et soupira de nouveau.

Bakura le regarda et lui dit :

« Je suis désolé pour toi, mais quand il a une idée derrière la tête, il est impossible de l'arrêter !! Mais je suis ravi pour toi et je ferais tout pour t'aider aussi !! » Dit Bakura en compatissant.

« Hum ! Merci Bakura !! Ne t'en fais pas ça ira !! » Dit Atem en souriant.

Après avoir appelé Jono uchi et lui avoir tout raconté, Marek revint dans le salon et dit à Atem que Jono uchi était fou de joie et qu'il pouvait compter sur lui. Atem ria nerveusement et se dit qu'à la fin de la journée tout le monde serait au courant.

Ce qui fut le cas évidemment, car Jono uchi l'avait dit à Honda et à Maï. Quant à Yugi il l'avait annoncé à Rebecca pendant leur rendez vous. Ils convinrent donc tous d'en parler le lendemain avant d'aller à l'école.

A ce moment là, Mr Haras entra dans le salon et s'approcha des trois garçons.

« Atem, j'ai appelé le lycée Domino pour votre future inscription et le directeur m'a annoncé que les examens d'entrée étaient le treize février » Commença t'il par dire « Etant donné qu'il nous reste plus que un mois et demi de révision j'ai décidé que nous devrions travailler même le dimanche, du moins jusqu'à la fin du mois. Qu'en pensez vous mon garçon ? Je sais c'est beaucoup de travail mais si vous voulez être prêt nous n'avons pas le choix ! » Dit Mr Haras en regardant Atem droit dans les yeux en attendant la réponse de celui-ci.

« Hum ! Ne vous en faites pas Mr Haras, c'est très bien comme ça ! Mais qu'en est il d'Anzu ? » Demanda Atem en le regardant également.

« Bien sûr elle continuera de travailler avec nous puisque si je ne me trompe, Bakura vos examens sont dans la même période, n'est ce pas ? » Demanda t'il en regardant le jeune homme.

« Oui tout à fait c'est juste avant les examens d'entrée, le onze et le douze février, Mr Haras» Lui répondit Bakura en souriant.

« Bon puisque nous sommes d'accord, nous en parlerons demain à Mlle Mazaki et nous aviserons ! » Dit Mr haras en hôchant de la tête.

Puis il s'installa dans le fauteuil et discuta avec les trois jeunes hommes.

La soirée se déroula fort bien et ils allèrent tous se coucher. Dans sa chambre, Atem réfléchit et se demanda comment tout cela allait finir. Il pressentait que cela ne serait pas de tout repos, surtout avec l'aide de tous ses amis. Il soupira et décida d'aller se coucher pour entamer une nouvelle journée de travail frais et dispo. Il s'endormit en rêvant de sa bien aimée un sourire aux lèvres.

Le lendemain matin, après s'être préparé et avoir déjeuné, Bakura et Marek partirent pour aller au lycée et rejoindre leurs amis qui les attendraient dans le parc à côté du lycée pour discuter du plan.

Lorsqu'ils les aperçurent, ils les rejoignirent et commencèrent à discuter.

« Bon tout le monde est là ? Très bien commençons notre plan pour la déclaration d'Atem à Anzu ! Quelqu'un à une idée ? » Demanda Jono uchi enthousiaste.

« Hum je pense que le meilleur moyen et qu'il se retrouve seul tous les deux et dans un endroit où personne ne pourrait les gênés !! » Proposa Yugi en souriant.

Rebecca qui se tenait à côté de lui et lui tenait la main, la serra un peu plus pour lui faire comprendre qu'elle était avec lui. Celui-ci la regarda tendrement et lui sourit.

« C'est un bon début Yugi, mais sinon où est ce qu'il pourrait aller ? » Dit Jono uchi en mettant sa main sous son menton pour réfléchir.

Tout le monde se mit à réfléchir en cherchant l'endroit idéal. Tout d'un coup quelqu'un poussa un petit cri et tout le monde, surpris la regarda. En effet, Maï venait d'avoir une idée et la dit à tous.

« Eh ! Mais pourquoi je n'y ai pas pensé plus tôt !! Il me semble que le parc d'attraction offre une promotion sur ses tickets le jour de la saint valentin !! C'est le jour idéal pour faire une déclaration, surtout sur la grande roue là où personne ne peut vous déranger, vous ne trouvez pas ? » Dit elle en souriant.

Tout le monde la regarda les yeux écarquillés, puis tout le monde se mit à la féliciter pour cette brillante idée.

« Ouais c'est génial Maï !! Y a pas mieux pour faire une déclaration » Dit Jono Uchi en lui mettant une main sur l'épaule et la regardant un sourire tendre.

Celle-ci le regarda également et lui rendit son sourire.

Rebecca et Kazumi approuvèrent et trouvèrent l'idée tout à fait charmante. Les garçons parlaient en même temps et une joyeuse cacophonie se fit entendre.

« En même temps ça tombe bien, car Mr haras a annoncé hier à Atem, qu'à partir d'aujourd'hui et ce jusqu'à la fin du mois, il travaillerait tout les jours, car les examens sont bientôt. Et je ne pense pas qu'il aurait la tête à ça !! » Dit Bakura en faisant taire tout le monde.

« Oui c'est vrai tu as raison, j'avais oublié !! » Dit Marek en riant.

Tout le monde approuva et ils décidèrent d'arrêter là pour le moment. Ils se rendirent donc à l'école et Maï rentra chez elle en leur disant qu'elle prendrait les tickets au passage car ils étaient en édition limitée.

Atem et Mr Haras étaient chez Anzu pour travailler. Mr Haras fit part de la proposition qu'il avait fait à Atem. Celle-ci les regarda et approuva également, car si elle voulait être prête, elle aussi il fallait travailler. Bien sûr cela allait être éprouvant mais l'avantage était qu'elle serait avec Atem tous les jours et cela l'a remplissait de joie. Elle remercia Mr haras intérieurement pour cette merveilleuse idée et se mit au travail. Elle était heureuse d'être auprès de lui, car elle l'aimait tellement et espérait tellement que cela soit réciproque.

Ce qu'elle ne savait pas c'est que lui aussi pensait la même chose et était vraiment enchanté de cet arrangement.

C'est ainsi que pendant le mois de janvier, Atem et Anzu travaillait énormément avec l'aide de Mr Haras. Chaque jour ils se donnaient à fond pour réussir et se rapprochaient mutuellement. Bien sûr avec tout ce travail, ils ne s'en rendaient pas compte. Mais Mr Haras lui, voyait bien que les deux jeunes gens s'entendaient vraiment bien et éprouvaient les mêmes sentiments. Ils s'entraidaient énormément et la charge de travail ne les dérangeait pas le moins du monde, du moment qu'ils pouvaient être ensemble.

Ils travaillaient donc la plupart du temps chez Anzu, mais le dimanche, ils allaient à la bibliothèque pour ne pas déranger Mr et Mme Mazaki, bien que ceux-ci leur ait pourtant dis que cela ne les dérangeait pas.

Les autres membres du groupe s'étaient tous mis à travailler également, même Yugi, Jono uchi et Honda, avec l'aide de leurs amis. Lorsqu' Anzu l'avait appris, elle était resté médusée et se dit qu'un troisième miracle venait d'avoir lieu.

Le jour des examens arriva pour Anzu et ses amis et ils entrèrent tous dans la salle d'examens pour passer les différentes épreuves.

Atem, lui était resté à l'appartement pour lire ses notes une dernière fois, car ses épreuves commençaient d'ici quelques jours. Il prit conscience que les sentiments qu'il avait pour Anzu étaient vraiment très fort, car elle lui manquait énormément. Il est vrai qu'après avoir passé plus de un mois et demi en sa compagnie, et se retrouver seul, lui faisait quelque chose. Il pensa à elle et à ses amis qui étaient en train de passer leurs examens et se décidé à se remettre au travail pour être prêt pour ses examens. Même si Mr Haras lui assurait qu'il était prêt, Atem voulait absolument continuer à réviser jusqu'à la fin pour ne pas échouer.

Après que les examens d'Anzu, Yugi et de tous les autres furent terminés, Jono uchi, Marek et les autres décidèrent d'aller se détendre en ville pour oublier la « terrible épreuve » qu'ils venaient de subir.

Tout le monde approuva, sauf Anzu qui pensait très fort à Atem. Elle leur annonça qu'elle préférait aller voir Atem pour voir s'il avait besoin d'aide pour réviser, car elle savait que celui-ci était sûrement en train de réviser.

« Bonne idée Anzu, va le voir !! Je suis sûr que cela l'aidera énormément !! » Dit Marek et Jono uchi en même temps en souriant.

Tout le monde approuva et la regarda un grand sourire aux lèvres et lui souhaitèrent bonne chance.

Celle-ci les regarda étrangement, puis elle décida de ne pas chercher à comprendre et se rendit à l'appartement de Bakura.

Les autres la regardèrent partir et se mirent à rire. Puis ils allèrent s'amuser.

Anzu arriva devant l'appartement de Bakura et hésita avant de sonner. N'allait elle pas le déranger dans ses révisions. Mais en même temps, elle voulait tellement être là pour l'aider et le soutenir, comme elle l'avait toujours fait.

Au moment où elle allait sonner, la porte s'ouvrit laissant apparaître Mr Haras. Surpris, celui-ci la regarda un petit moment et lui sourit.

« Bonjour Mlle Mazaki ! Comment allez vous ? Les examens se sont bien passés ? » Demanda t'il gentiment.

« Hum ! Oui cela s'est très bien passé !! Je passais pour voir si Atem allait bien et s'il avait peut être besoin d'aide !! Enfin si cela ne le dérange pas, bien sûr !! » Dit elle précipitamment car elle avait peur de déranger.

Mr haras lui sourit et lui dit :

« Eh bien si vous le lui demandiez vous serez fixées !! Et je suis sûr qu'il sera heureux de vous voir !! Après tout vous avez travaillé ensemble pendant longtemps et je suis sûr que vous saurez l'aider et l'encourager !! »

Celle-ci lui sourit et le remercia. Mr haras l'a fit entrer et la conduisit jusque dans la chambre d'Atem. Il frappa et attendit que son jeune élève lui réponde.

« Oui !! Entrez Mr haras !! » Dit Atem.

Celui-ci ouvrit la porte et lui dit :

« Il y a ici quelqu'un qui désirerait vous voir, mon garçon !! »

« Ah oui ! Qui est ce ? » Demanda Atem en levant la tête de ses fiches.

Mr Haras s'effaça et laissa la place à Anzu. Lorsqu' Atem vit de qui il s'agissait, ses yeux s'écarquillèrent de surprise, puis il se mit à sourire tendrement.

« Anzu !! « Dit il de sa voix chaude et envoûtante.

« Atem… Bonjour !! J'espère que je ne te dérange pas !! » Dit elle en lui rendant son sourire.

« Non bien sûr que non !! Tu ne me déranges pas du tout !! » Dit il.

En effet il était heureux de la voir et son cœur battait à tout rompre. Il adorait la voir sourire et ses yeux était si sublime qu'il ne se lassait pas de la regarder. Quant elle était là auprès de lui, il se sentait si fort et tellement en confiance qu'il pouvait tout réussir. Il la regarda longuement et voulut tout lui dire, mais il se ressaisit en se disant que ce n'était pas le bon moment. Il devait d'abord passer ses examens et les réussir.

Anzu le regardait et aimait tout en lui. Ses yeux d'un violet si intense et si pénétrant, son visage qui dégageait une force et un calme à tout épreuve, sa prestance qui l'enchantait. En sa présence elle se sentait tellement bien, comme protégée et que rien ne pouvait lui arriver.

Ils se regardèrent, perdus dans les yeux de l'autre et ne se rendirent donc pas compte que quelqu'un les observaient un sourire aux lèvres. Mr Haras toussota indiquant qu'il était ici également. Gênés ils détachèrent leurs regards et le regardèrent.

« Hum ! Mlle Mazaki est venue vous voir pour savoir si vous aviez besoin de son aide pour vos révisons » Dit il en esquissant un sourire.

Atem le regarda, puis la regarda et lui sourit.

« Oh !! Oui pourquoi pas après tout !! J'accepte ton aide avec plaisir Anzu, si ça ne te dérange pas, bien sûr !! » Lui dit il en souriant, ravi qu'elle soit venu le voir.

« Non non ! Au contraire ! Je suis ravie de pouvoir t'aider !! » Dit elle en lui souriant.

« Bon eh bien ! Je vous laisse. Je vais aller me promener un peu en ville !! » Dit il en commençant à s'en aller.

Atem et Anzu le regardèrent et lui souhaitèrent une bonne promenade. Après que celui-ci soit sorti, un silence se fit entendre. Puis Atem proposa à Anzu de s'asseoir, ce qu'elle fit. Elle s'installa à côté de lui et le regarda du coin de l'œil.

« Au fait Anzu ! Comment c'est passé tes examens !! » Demanda t'il en la regardant tendrement.

« Ah ! Très bien !! J'ai trouvé cela assez facile !! Il est vrai qu'avec l'enseignement de Mr Haras et ton aide, j'ai pu y arriver !! Merci beaucoup Atem !! » Dit elle en le regardant et lui donnant le plus beau sourire plein de tendresse et d'affection.

« Anzu, ne me remercie pas, veux tu !! Cela n'était rien et tu as réussi grâce à toi et ton acharnement !! Comme tu l'as toujours fait !! » Dit il en lui rendant son sourire

« Peut être mais si toi et Mr Haras ne m'aviez pas donné ses cours je n'aurais peut être pas réussi !! C'est pourquoi je suis venue, car c'est à mon tour de t'aider !! Et je serais vraiment enchantée de pouvoir le faire !! » Dit elle en redressant ses manches pour lui signifier qu'elle était vraiment prête à se mettre au travail avec lui.

Atem l'a regarda charmé par sa force et sa prestance et accepta son aide. Elle l'aida en lui posant des questions pour vérifier ses connaissances. Elle lui donna des conseils sur la façon de répondre à certaines questions qu'il pourrait y avoir à l'examen. Atem buvait ses paroles et appréciait qu'elle soit venue pour l'aider, car en sa présence il se sentait rassuré sur ce qu'il savait et ne doutait pas. Ils passèrent le reste de l'après midi à réviser et ils ne virent pas le temps passé.

A sept heures, Anzu reçut un coup de téléphone de Kazumi et décida d'y répondre. Elle s'excusa auprès d'Atem et alla répondre dans le couloir. En effet sa cousine lui proposait de passer la soirée entre fille pour parler de ce qu'elles allaient offrir pour la saint valentin. Anzu rougit en entendant cela et se demandait si elle devait faire quelque chose ou non. Elle jeta un rapide coup d'œil envers l'objet de son affection et décida de lui offrir quelque chose. 'Après tout c'est le meilleur moyen de savoir s'il éprouve quelque chose ou non' Pensa t'elle. Elle accepta donc la proposition de Kazumi et lui dit qu'elle l'a rejoindrai d'ici une demi heure. Elle raccrocha et s'approcha d'Atem.

« C'était Kazumi au téléphone et elle me proposait si je voulais passer la soirée avec les filles !! » Commença t'elle par dire en le regardant et lui souriant « De toute façon je vais te laisser, il est tard !! Il faut que tu te reposes pour demain !! » Dit elle en s'approchant de lui.

Celui-ci se leva et la regarda longuement.

« Tu as raison, Anzu ! Et merci pour ton aide et tes conseils !! Cela m'a beaucoup aidé, vraiment ! » Dit il en s'approchant d'elle et lui souriant gentiment.

Ils se regardèrent sans rien dire en appréciant la présence de l'autre.

« Mais de rien !! Et ne t'en fais pas tu es prêt, crois moi !! Je sais que tu y arriveras !! » Dit elle.

Puis sans se rendre compte de ce qu'elle faisait elle lui donna un tendre baiser sur la joue pour lui souhaiter bonne chance. Puis elle recula un peu gênée, mais elle lui sourit et lui dit au revoir en s'en allant de sa chambre.

Atem resta médusé par ce qu'elle venait de faire et ne réagit pas tout de suite. Il avait l'impression d'être en plein rêve. Puis il vit qu'elle partait et la rattrapa à la porte d'entrée. Ils se regardèrent longuement sans bouger C'est à ce moment là que Mr Haras rentra de sa promenade. Il les trouva dans le couloir et les regarda.

Anzu lui souhaita une bonne soirée et commença à partir. Atem lui souhaita une bonne soirée également, malgré qu'il aurait voulut lui dire plus de chose, mais la présence de Mr Haras ne lui permettait pas de le faire. Il la regarda donc partir un peu dépité. Ils restèrent dans le couloir sans rien dire.

« Atem, mon garçon !! Ca ne va pas ? Vous ne vous sentez pas bien ? » Demanda Mr Haras en le regardant un peu inquiet.

« Hum ! Non ça va !! » Dit il en souriant.

Il décida de retourner dans sa chambre pour réfléchir. Il alla à la fenêtre et regarda dehors. Il repensa à l'après midi qu'il avait passé auprès d'elle, mais surtout au baiser que celle-ci venait de lui donner. Il mit sa main à l'endroit précis où elle l'avait embrassé et pouvait encore sentir les lèvres douces de sa chère et tendre Anzu. Un sourire se dessina sur ses lèvres et il sentit que demain il réussirait. Il se sentait en confiance et vraiment heureux.

Anzu venait d'arriver chez elle, quand elle fut accueillie par kazumi, Rebecca et Maï qui l'attendaient dans le salon. Kazumi l'a prévint que ses parents étaient sortis pour se retrouver entre eux et souhaiter la saint valentin, même si c'était un jour en avance.

Elle alla donc rejoindre les filles au salon qui étaient déjà entrain de discuter sur quoi faire pour la saint valentin. Elle les regarda rire et parlementer sur quelle recette faire et que faire, un gâteau ou un cœur en chocolat. Perdue dans ses pensées, Anzu n'entendit pas Maï lui poser une question.

« Excuse moi, Maï, tu disais ? » Demanda Anzu.

« Eh bien t'étais loin dans tes pensées à ce que je vois ? Tu pensais à qui ? Je parie que c'est à un charmant jeune égyptien dont le nom commence par un A !! » La taquina Maï en mettant un bras autour d'Anzu.

Celle-ci se mit à rougir et se mit à bafouiller.

« N….Non …Enfin !! Je … »

« Eh ! Fait pas de manière ! Tout le monde ici sait que tu es amoureuse de lui, tu sais !! » Lui dit Maï en ne la laissant pas finir sa phrase.

Anzu ouvrit sa bouche et la referma en soupirant.

« Ok ok ! Tu as gagné !! Oui je l'aime » Finit elle par dire en rougissant un peu.

« Ah ! Tu vois c'était pas si dur à dire ! Bon sinon tu as prévu de lui offrir quoi ? » Demanda Maï en redevenant sérieux.

« Tu devrais lui offrir un cœur en chocolat, avec ça il va sûrement comprendre !! » Dit Rebecca en souriant.

Anzu réfléchit à ce que lui avait dit Rebecca et Maï. Elle avait décidé de lui offrir quelque chose et c'était l'occasion ou jamais. Elle acquiesça donc et les filles en furent ravies. Elles décidèrent donc que demain elles iraient faire les courses pour pouvoir les faire dans l'après midi. Elles continuèrent à discuter et commandèrent une pizza et passèrent la soirée à rire et à bavarder.

Lorsque les filles furent rentrées chez elles, Anzu monta dans sa chambre et réfléchit à tout ça. Elle s'était décidée à lui avouer ses sentiments en lui offrant un cœur en chocolat et cela lui procurait un immense bonheur et en même temps cela la terrorisait. 'S'il n'éprouvait pas la même chose que moi ? Je ne voudrais pas détruire notre amitié, mais je veux savoir. Alors ma fille fonce et tu verras !!' Se dit elle en elle-même pour s'encourager. Elle décida de se coucher car elle avait quelque chose à faire demain matin de bonne heure.

Atem se coucha de bonne heure pour être en forme demain matin et passer les examens dans de bonne condition. Il s'endormit un sourire aux lèvres en rêvant d'Anzu.

Le lendemain matin, Atem se prépara pour le jour de son examen. Il se leva de bonne heure et pris son petit déjeuner en compagnie de Mr haras, Marek et de Bakura. Mr Haras voulait l'accompagner, mais Atem lui dit que cela n'était pas la peine et qu'il préférait y aller seul. Mr haras n'insista pas et préférait laisser son élève seul. Marek et Bakura étaient prêts pour aller à l'école.

Ils partirent donc en souhaitant bonne chance à leur ami. Celui-ci les regarda partir en souriant. Puis il se concentra sur ce qui allait bientôt commencer, car son examen commençait à neuf heures. Il alla dans le salon et ferma les yeux pour se concentrer. Mr Haras l'avait suivit et le regarda faire. Il comprenait ce qu'il ressentait, mais il avait foi lui et ne doutait pas de ses capacités. Pourtant il ne dit rien car il ne voulait pas donner de pression à son élève.

A huit heures et quart, Atem partit de l'appartement avec les encouragements de Mr Haras. Il marcha dans la rue en respirant l'air frais qui le fit se détendre un peu. Il arriva devant le bâtiment et là il vit quelque chose qui le surprit. Devant les grilles du lycée au loin, se tenait quelqu'un. Lorsqu'il reconnut la personne, un sourire se dessina sur son visage et il s'approcha d'elle. En effet, se tenait debout dans le froid, Anzu. Lorsqu'elle le vit approcher, elle lui sourit et s'approcha de lui également.

« Anzu !! Tu…es venue ? » Dit il touché qu'elle se soit déplacée pour lui.

« Hum !! Oui….. Je voulais être là pour te soutenir !! » Dit elle en rougissant légèrement et en tournant un peu la tête.

Celui-ci ne dit mot et la regarda affectueusement. Il n'en revenait pas qu'elle soit là pour lui. Un sentiment intense de bonheur le parcoura et il sourit.

« Merci….. Ma douce » Dit il de sa voix envoûtante.

En entendant cela, Anzu leva la tête et le regarda droit dans les yeux. C'est alors qu'elle le vit se pencher vers elle et il lui déposa un baiser doux sur la joue. Puis il releva la tête et lui sourit tendrement, avant d'entrer dans le lycée pour se diriger vers la salle d'examens.

Anzu resta là sans bouger, une main posée sur sa joue. Puis elle se mit à rougir en réalisant ce qu'il avait dit et fait. Il l'avait appelé « ma douce » et l'avait embrassé. Certes elle l'avait aussi embrassé la veille, mais elle ne s'était pas attendue à ce qu'il lui fasse la même chose. Mais surtout, c'est le regard qui lui avait fait qui l'a fit chavirer encore plus. Un regard plein de tendresse et de quelque chose d'autre. Elle resta un moment sans bouger, puis elle se réveilla et se mit à bouger pour rentrer chez elle. Maintenant que les examens étaient passés et qu'elle avait rattrapé son retard, elle allait bientôt retourner à l'école, le quinze pour être exacte, puisque le quatorze était un dimanche. Il lui restait plus qu'aujourd'hui et demain pour se reposer. Elle arriva chez elle et monta dans sa chambre pour les attendre. Car les filles finissaient les cours à treize heures trente et après s'être changées, elles viendraient la rejoindre pour aller faire les courses nécessaires à la préparation des chocolats.

Atem sortit de son examen à treize heures en soufflant. L'épreuve s'était très bien passée et il fut libéré de toute cette pression. Il repensa à ce matin et à la merveilleuse surprise que lui avait fait Anzu en venant l'attendre pour le soutenir. Il sourit en repensant à ce qu'il avait fait et n'éprouva aucune gêne, car il avait fait tout cela dicté par son cœur et d'ailleurs il aurait bien aimé lui donner un baiser, mais il ne voulait pas précipité les choses. Il attendit dans la cour, car il savait que ses amis finissait à treize heures trente et il coulait les voir.

Il entendit un brouhaha et en se retournant il vit une foule d'élève qui sortait des salles de cours. Il attendit patiemment que ses amis sortent. Le groupe d'élève le remarquèrent et chuchotèrent sur sa présence en ces lieux. Les filles en le voyant tombèrent immédiatement sous son charme et se demandèrent qui il était. Elles le trouvaient sublimes avec sa peau tannée et ses yeux d'un violet intense. Elles parlaient et poussaient des petits cris en le regardant. Atem s'aperçut de cela et se sentit mal à l'aise. Il pria intérieurement pour que ses amis arrivent vite. Car il avait vu que toutes ses filles le regardaient avec une lueur d'amour dans les yeux, mais cela ne l'intéressait pas. En effet, la seule fille qui l'intéressait était Anzu et aucune de ces filles ne pouvait rivaliser avec elle. Aucune ne faisait battre son cœur comme Anzu le faisait. Pourtant dans le groupe, il y avait des filles tout à fait charmantes, mais pas autant qu'elle.

Il aperçut enfin ses amis qui sortaient du lycée et s'approcha d'eux. Lorsqu'ils le virent, ils se mirent à courir et l'apostrophèrent.

« Atem ! Alors comment s'est passé ton examen ? » Demanda Jono uchi en parlant fort.

« Très bien merci ! Mais je suis content que cela soit fini !! » Dit il de sa voix grave.

Les filles qui étaient dans le coin entendirent tout et surent comment le beau jeune homme s'appelait et qu'il venait de passer un examen pour rentrer dans ce lycée. Ravies, elles firent circuler la nouvelle un peu partout dans le lycée et se mirent à pousser des cris comme précédemment.

Yugi et la bande s'en aperçurent et se mirent à sourire.

« Eh bien mon vieux, je crois que tu as du succès !! Tu vas voir à la rentrée tu vas avoir une foule de filles qui se bousculeront pour t'approcher !! » Dit Jono uchi en rigolant.

« Tu sais personnellement cela ne m'intéresse pas du tout !! » Répondit Atem en souriant.

« C'est vrai !! Après tout ton cœur appartient à Anzu, n'est ce pas ? » Dit Marek en souriant.

Atem ferma les yeux et sourit.

Les autres le regardèrent et se mirent à sourire malicieusement. Du moins presque tout le monde. Car Bakura et Kazumi ne voulait pas forcément prendre part à ce que le groupe avait prévu.

« Au fait, Atem ! Tu sais quel jour nous sommes demain ? » Demanda Yugi.

Atem le regarda un peu surpris et vit que presque tout le monde avait un sourire jusqu'aux oreilles.

« Hum oui ! Mais pourquoi cette question ? » Dit il en fronçant les sourcils.

« Eh bien ! Tu te rappelles de ce que je t'ai dit il le premier janvier quand on s'était vu !! Eh bien avec la bande, nous avons prévus quelque chose pour toi et Anzu ! » Répondit Yugi en souriant et en tenant quelque chose dans la main.

Atem regarda ce que c'était. Il s'agissait de deux tickets pour un parc d'attraction. Il souleva les sourcils en s'interrogeant sur le rapport entre ça et la conversation qu'il avait eut avec Yugi.

« Oui et alors quel rapport ? » Demanda t'il.

« Oh ! Tu ne vas pas dire que tu ne comprends pas ! Quel meilleur endroit pour faire sa déclaration, le jour de la saint valentin dans une grande roue, là où la vue est magnifique et là où personne ne peut vous déranger !! » Dit Marek en en souriant.

Atem se mit à rougir en entendant cela. Il est vrai qu'il voulait faire sa déclaration, mais aussi rapidement ! En même temps, il serait fixé et puis cela ne servait à rien d'attendre éternellement. Il savait ce qu'il ressentait, il n'avait plus qu'à savoir si Anzu ressentait la même chose. Il décida d'accepter les tickets et remercia ses amis.

Ils en furent heureux et lui souhaitèrent bonne chance. Mais ce qu'Atem ne savait pas, c'est qu'ils avaient l'intention d'y aller pour les surveiller. Ils se mirent tous à sourire machiavéliquement quelques secondes, pendant qu'Atem regardait les tickets. Puis lorsqu'ils virent qu'il avait levé la tête pour les regarder, ils redevinrent normaux.

Ils se dirigèrent vers la sortie du lycée en discutant. Ils décidèrent de passer l'après midi ensemble pour s'amuser et fêter, ou du moins une nouvelle fois, la fin des examens. Les filles s'excusèrent et leur dirent qu'elles avaient d'autres projets. Les garçons acquiescèrent, car ils avaient plus ou moins deviné ce qu'elles avaient l'intention de faire. Ils les regardèrent partir et décidèrent d'aller se changer pour aller s'amuser.

Anzu était chez elle à regarder quelques recettes, lorsqu'elle entendit la porte d'entrée s'ouvrir. Puis elle vit kazumi entrer dans le salon.

« Bonjour kazumi ! Alors comment ça s'est passé ce matin ? » Demanda Anzu en lui souriant.

« Très bien !! Et toi comment ça s'est passé pour toi ? » Demanda t'elle en souriant également.

« Très bien ! Je me suis reposée et j'en ai profité pour feuilleter quelques magasines en vue de trouver des recettes intéressantes ! » Lui répondit Anzu en regardant les dites recettes.

«Alors tu as vraiment l'intention de lui offrir des chocolats ? » Demanda Kazumi en la regardant gentiment.

Anzu ne lui répondit pas tout de suite. Elle avait la tête baissée et semblait réfléchir. Puis elle la leva et dit d'un regard décidé :

« Oui…. Je me suis dis que je devais le faire, si je veux savoir ce qu'il ressent pour moi !! Après tout c'est le seul moyen d'être fixé !! »

« Ne t'en fais pas Anzu ! Je suis sûr que ça ira ! Et je suis avec toi ! Non… nous sommes toutes avec toi !! » Lui répondit Kazumi en souriant pour l'encourager.

Anzu lui sourit également et la remercia.

« Bon je vais monter pour me changer et je te rejoins dans un instant !! » Dit kazumi en montant les escaliers pour aller dans sa chambre.

Anzu acquiesça et se leva pour aller dans la cuisine chercher ce qui avait été préparé pour le repas. En effet, les filles avaient prévu de manger ensemble avant de se mettre au travail.

Dix minutes plus tard, Kazumi descendit de sa chambre et alla aider sa cousine. Pendant qu'elles réchauffaient les plats, la porte d'entrée se mit à sonner. Kazumi alla dans le couloir pour aller ouvrir la porte. Elle fit entrer Rebecca et Maï, qui venaient juste d'arriver. Elles suivirent Kazumi qui les mena dans la cuisine où se trouvait Anzu.

« Alors les filles ! Prête pour faire les plus beaux chocolats à offrir à nos « hommes » !! » Dit Maï joyeusement.

« Yeah ! » Répondit Rebecca en chœur, sous le regard complices de Kazumi et Anzu.

« Maï…. Je n'aurais jamais pensé que c'était ton genre de faire ça ? » Lui dit Anzu en s'approchant d'elle un sourire moqueur sur les lèvres.

« Tu veux que je te dises ! Et bien moi aussi figure toi ! Mais…. Si je veux savoir moi aussi ce que pense Jono uchi, il faut bien que je le fasse !! Après tout, contrairement à vous deux, Anzu et moi n'avons pas encore de petit ami officiel !! Et puis ça a l'air drôle !! » Dit Maï en mettant un bras autour des épaules d'Anzu en souriant et regardant les deux intéressées.

Anzu acquiesça et fit de même. Kazumi les regarda en rougissant un peu, tandis que Rebecca leva la tête et sourit fièrement.

« Eh ! Mais ne vous en faites pas ! Je suis sûr que ça va marcher !! Après tout c'est pour ça que nous sommes là !! » Répondit-elle en levant le bras et faisant le signe de la victoire.

« Tout a fait !! Allez les filles, à table, pour que nous puissions nous mettre au travail dans la joie et la bonne humeur !! » Approuva Maï en lâchant Anzu.

Elles s'installèrent à table et commencèrent à manger en discutant et riant.

Les garçons, eux, après s'être changés, s'étaient tous retrouvés en ville pour aller manger un morceau. En arrivant dans un fast-food, et après avoir commandé, ils s'installèrent à une table et commencèrent à manger tout en discutant.

« Alors les gars !! Vivement demain, hein !! Je suis sûr que les filles sont en train de nous préparer quelque chose, pour nous les offrir demain !! » Dit Marek avec un sourire qui lui arrivait jusqu'aux oreilles.

« Oui ! Je suis bien d'accord avec toi !! » Répondit Yugi en souriant également.

Les autres les regardèrent en soupirant.

« Oh ça va ! Nous savons tous que vous avez des petites amies !! Pas la peine de nous faire envier !! » Dis Jono uchi en se jetant sur ses frites et grognant un peu.

« Allons allons ! Je suis sûr que Maï va te préparer quelque chose à toi aussi, non ? » Dit Marek en s'approchant de lui et mettant un bras autour de ses épaules.

« Hum ! Ca m'étonnerait ! Ce n'est pas son genre !! Et puis pourquoi me ferait elle quelque chose, nous ne sommes pas ensemble, que je sache !! » Dit il en grognant toujours un peu.

« Non ? Mais tu aimerais bien ! Allez avoue !! » Dis Marek en souriant malicieusement.

Jono uchi lâcha ce qu'il avait dans les mains et se mit à rougir un peu.

« Hum !! » Dit il simplement.

Les autres les regardèrent en riant. Puis Marek et Jono uchi se retournèrent vers Atem et sourirent malicieusement.

« Et puis toi Atem ! Je suis sûr qu'Anzu va te préparer quelque chose aussi, hein !! » Dirent-ils en même temps.

Atem les regarda et rougit. Puis fermant les yeux, il soupira.

« Je ne pense pas !! Après tout ce n'est pas dis qu'elle éprouve la même chose que moi !! » Dit-il simplement.

« Allons, allons !! Ne dis pas ça !! Et puis tu le sauras demain, si oui ou non elle t'aime, non ? » Dit Marek en tentant de réconforter son ami.

Tout le monde le réconforta pour qu'il retrouve espoir.

« Hum ! Oui vous avez raison !! Après tout, rien n'est encore joué !! » Dit-il en retrouvant son sourire et sa confiance.

« Oui tout a fait !! Ah ! Notre Atem a tellement grandi, aujourd'hui !! » Dit Marek en fermant les yeux et mettant ses mains sur son cœur.

« Oui tu as raison !! Et dire qu'avant, il ne s'intéressait qu'au duel de monstre et autres jeux ! Et maintenant il s'intéresse aux choses de l'amour !! Il est devenu un homme !! » Dit Jono uchi en faisant semblant d'essuyer une larme qui coulait de son œil, et s'approchant de Marek, qui posa une main sur son épaule pour le consoler.

Les autres les regardèrent en riant, tandis qu'Atem, rougissant, ferma les yeux en secouant légèrement la tête 'A ces deux là !!'

Après avoir mangé, ils allèrent à l'arcade de jeux la plus proche et décidèrent d'y passer l'après midi.

Chez Anzu, les filles venaient de finir de manger. Elles s'installèrent sur le comptoir de la cuisine et regardaient les différentes recettes.

« Alors ! Vous savez ce que vous allez faire ? » Demanda Maï en feuilletant les différents magasines.

« Hum ! Je pense que je vais faire un gâteau au chocolat en forme de cœur avec nos initiales dessus ! Ca va être charmant !! » Répondit Rebecca, excitée.

« Je pense que je vais faire deux cœurs en chocolat, noir et blanc pour caractériser notre couple !! » Répondit Kazumi en joignant ses deux mains et en souriant.

« Oh ! Oui bonne idée !! » Répondit Rebecca et Maï en même temps et en applaudissant.

Anzu, elle ne répondait pas, trop préoccupée à penser à ce qu'elle pourrait offrir. Les filles la regardèrent et comprirent son silence.

« Tu sais Anzu ! Ne t'inquiète pas, voyons !! Je suis sûr que ce que tu lui offriras lui plaira !! » Dit Maï en l'approchant et mettant sa main sur l'épaule de son amie.

« C'est vrai ! Alors courage !! Maintenant que tu es décidée, tu dois le faire !! » Dit Rebecca en levant le pouce.

« Hum ! Oui vous avez raison ! Merci les amies !! » Dit Anzu en leur souriant.

« Yes !!Bon ce n'est pas tout ça !! Mais qu'est ce que je vais faire ? Hum…. Ca y est ! Je vais faire un énorme gâteau au chocolat, vu qu'il est gourmand, avec nos deux portraits dessus ! Avec ça s'il ne comprend pas, je le frappe pour que cela rentre dans sa tête !! » Dit Maï en tapant sur le comptoir.

« Wouah ! Du calme Maï !! C'est une déclaration d'amour que tu vas faire et non de guerre !! » Répliqua Rebecca en levant les bras pour tenter de calmer son amie.

Anzu et Kazumi se mirent à rire en voyant ça. Anzu pensait que Maï n'avait pas tort. Après tout c'était comme une sorte de combat et qu'il fallait qu'elle se batte pour faire comprendre ses sentiments à Atem.

Elle retroussa ses manches et se décida à faire un cœur en chocolat avec le mot love marqué dessus. Elle sourit en y pensant et se dit qu'avec ça, il comprendrait.

Après s'être mis d'accord, les filles se mirent au travail en parlant et riant. Une bonne odeur de chocolat se propageait dans la cuisine et le travail avançait bien, lorsqu'elles entendirent quelqu'un parler :

« Eh bien ! Dites moi les filles ! Ca sent rudement bon !! »

Les filles se retournèrent et Anzu vit qu'il s'agissait de sa mère.

« Maman, tu es rentré ? » Dit-elle en s'approchant d'elle en lui souriant.

« Bonjour tante Yuka/Mme Mazaki ! » Dirent les trois autres en souriant également.

« Bonjour les filles ! Eh bien ! Tout ça m'a l'air réussi !! Dites moi, c'est pour demain j'imagine, non ? » Dit elle en s'approchant et regardant ce qui avait été fait.

Les filles acquiescèrent en la regardant.

« Hum ! Mais dites donc ! Je vois quatre cœurs !! » Commença t'elle à dire. Puis se tournant vers Anzu « Mais dis moi, ma chérie ! Tu comptes offrir quelque chose ? Alors ça veut dire que tu as un amoureux ? » Dit elle en souriant.

Anzu se mit à rougir lorsque sa mère lui dit cela.

« Oui ! Anzu a décidé de dévoiler ses sentiments à celui qu'elle aime, en lui offrant ce cœur en chocolat !! » Répondit Maï en riant.

« Maï !! » Dit Anzu

« C'est vrai, alors ? Mais c'est formidable ! Mais dis moi, c'est pour qui ? Oh… Attend !! Est-ce que ce ne serait pas pour … Atem ? » Dit elle en souriant.

Anzu rougit encore plus et bégaya en répondant à sa mère.

« Euh… Enfin…. »

« Exactement Mme Mazaki !! » Répondirent en chœur Rebecca et Maï en riant.

Kazumi regarda cela en compatissant pour sa cousine. Mais elle sourit également en pensant à ce qui allait se passer demain et au futur bonheur qu'Anzu allait enfin avoir.

« Oh ! Je suis heureuse pour toi ma chérie ! Et puis il est charmant et beau garçon en plus ! Je serais ravie d'avoir un beau fils comme lui !! » Dit Mme Mazaki en enlaçant sa fille.

« Maman, voyons !! Et puis ce n'est pas dit qu'Atem éprouve les mêmes sentiments à mon égard !! » Répondit Anzu.

« Voyons ma chérie, c'est évident !! Tu n'as pas vu l'affection qu'il te porte !! » Lui répondit sa mère en la regardant dans les yeux.

« Maman ! Atem éprouve de l'affection pour tous ceux qu'il aime !! Mais ce n'est pas pour autant qu'il est amoureux de moi ! » Répondit Anzu en la regardant dans les yeux également.

« Ma chérie tu ne peux pas savoir, voyons !! Et c'est une bonne chose que tu lui offres ce cœur, tu seras fixée, au moins ! » Lui répondit elle en lui souriant pour l'encourager.

« Ta mère a raison !! Sois forte et bat toi !! » Dit Maï en l'encourageant 'Tu ne sais pas ce qui t'attend demain !! Tu vas voir tu ne seras pas déçue !!' pensa t'elle en souriant intérieurement.

Elles continuèrent à discuter, lorsqu'une autre personne entra dans la cuisine.

« Eh bien c'est bien animé ici ! Qu'est ce qu'il se passe ? » Demanda Mr Mazaki.

Les filles se retournèrent et le saluèrent.

« Eh bien ! Notre fille a décidé d'avouer ses sentiments à celui qu'elle aime !! C'est pas formidable chéri ? » Répondit Mme Mazaki en s'approchant de son mari, un sourire aux lèvres.

« C'est pas vrai ? Et je parie que c'est pour ce jeune homme, Atem, n'est ce pas ? » Dit-il en regardant sa femme.

« Tout a fait !! Ce n'est pas formidable ? Un gendre comme lui !! » Dit Mme Mazaki ravie.

« Oui !! Bien jouer ma fille !! » Répondit Mr Mazaki en regardant sa fille et levant le pouce.

« Papa ! Maman !! Ce n'est pas parce que je vais lui donner ce cœur qu'il acceptera mes sentiments. Et puis arrêtez de parler de lui comme si nous allions nous marier ! Je ne sais même pas s'il éprouve des sentiments pour moi !! » Dit elle en soupirant. Car au fond d'elle même, elle espérait qu'il soit amoureux d'elle.

« Mais voyons !! C'est évident ! Pourquoi il ne voudrait pas de toi !! Comme si tu ne pouvais pas lui convenir !! Tu sais, s'il te rejette, j'irai personnellement m'occuper de lui !! » Dit son père en s'approchant d'Anzu.

« Papa ! S'il te plait !! Ne t'en mêle…. » Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase, car son téléphone portable se mit à sonner. Elle le prit et vit qui était son correspondant. Les yeux grands ouverts de surprise, elle ne bougea pas.

« Eh bien vas y décroche !! » Dit Maï en la voyant sous le choc.

« C'est… Atem ?! » Dit elle toujours surprise. Puis sortit précipitamment de la cuisine pour répondre au téléphone.

Tout le monde la regarda sortir, puis Maï et Rebecca se mirent à sourire malicieusement. Mr et Mme Mazaki les regardèrent et se demandèrent ce qu'il se passait.

« Mais qu'est ce qu'il se passe, les filles ? » Demanda Mme Mazaki.

Rebecca et Maï se regardèrent, puis elles regardèrent les parents d'Anzu, toujours souriant et en se penchant par-dessus le comptoir pour parler tout bas.

« Vous savez ! Vous n'avez pas besoin de vous inquiéter pour votre fille !! Et vous n'aurez pas besoin de vous occuper de lui Mr Mazaki ! » Commença à dire Maï.

Intrigués, Mr et Mme Mazaki s'approchèrent du comptoir.

« Eh pourquoi ? » Demanda Mr Mazaki curieux.

Maï sourit encore plus avant de répondre.

« Eh bien ! En ce moment même, Atem est en train d'inviter Anzu pour aller au parc d'attraction demain dans l'intenion de lui dire quelque chose !! » Dit elle.

Mr et Mme Mazaki s'approchèrent encore plus et demandèrent :

«Ne me dites pas qu'il s'apprête à lui dire ce que je pense ? » Demanda Mr Mazaki en souriant.

« Si, si !! Vous avez tout devinez !! Il va lui faire la plus belle des déclarations en haut de la grande roue au coucher du soleil !! » Répondit Maï en souriant.

« Je le savais que ce jeune homme était amoureux de ma fille !! Je l'avais vu !! » Répondit-il un peu fort.

« Pas si fort Mr mazaki !! C'est censé être une surprise pour Anzu !! » Dit Maï en mettant un doigt devant sa bouche pour lui signifier de parler moins fort.

« Désolé, jeune fille !! Mais je suis si heureux pour ma fille !! » Dit-il en souriant.

« Nous le sommes toutes, oncle soûn !! » Dit Kazumi en souriant.

« Et c'est tellement romantique !! Dans la grande roue, en plus !! » Dit Mme Mazaki en joignant ses deux mains et ayant un sourire rêveur.

« Oui, c'est vrai !! » Répondirent Rebecca et Kazumi en chœur et imitant Mme Mazaki.

Maï et Mr Mazaki continuaient de discuter.

« Il faut que cela reste un secret Mr Mazaki ! Je compte sur vous !! » Dit elle avec un regard sérieux.

« Ne vous en faites pas ! Je ne dirais rien ! Mais j'aimerais tellement voir ça !! » Dit il.

« Hum !! Mais nous comptons bien y aller demain pour voir tout cela !! » Lui répondit Maï.

« Oh ! Vous avez de la chance !! Mais je doute que ma femme me laisse y aller !! » Répondit il en soupirant un peu.

« Eh bien vous n'avez qu'à dire que vous avez quelque chose de prévu et puis venir nous rejoindre au parc d'attraction vers dix heures !! C'est l'heure du rendez vous !! » Dit Maï en parlant tout bas.

« Oh ! Grande idée !! Je vais trouver quelque chose à dire à ma femme !! » Dit il en souriant.

« Mais vous ne préférez pas passer le jour de la saint valentin avec votre femme !! » Demanda Maï.

« Hum ! Ne vous en faites pas !! Nous l'avons déjà fêté !! Après tout, pour nous c'est tous les jours la saint valentin !! Et ma femme va être occupée demain !! » Dit il en souriant.

« Ok ! C'est réglé alors !! » Dit Maï en levant le pouce.

Mr Mazaki leva le pouce aussi et approuva.

« J'ai Hâte de dire ça à Akim, enfin Mr Haras ! Je suis sûr qu'il voudra venir !! » Dit il en souriant.

Pendant ce temps là, Anzu était montée dans sa chambre et répondit à l'appel.

« Allo, Anzu ! C'est Atem !! Je ne te dérange pas au moins, » Demanda t'il un peu inquiet.

« Non, non ! Au contraire !! Cela commençait à devenir embarrassant avec les filles et mes parents ! » Répondit cette dernière en souriant.

« Embarrassant ? Comment ça ? » Demanda t'il curieux.

« Ah…. Ne t'inquiètes pas !! C'est rien !! » Commença t'elle par dire en riant « Mais dis moi plutôt pourquoi est ce que tu m'appelles ? Tu vas bien au moins !! » Demanda t'elle un peu inquiète, tout d'un coup. Cela ne l'a dérangeait pas qu'il l'appelle, au contraire. Mais elle avait peur que ce soit pour quelque chose de grave.

« Hum ! Non ! Ne t'en fais pas ! » Commença t'il par dire en souriant « Je t'appelais car…. Vois-tu…. J'ai deux billets pour le parc d'attraction demain…. Et je me demandais…Si tu, enfin… Est-ce que tu voudrais y aller avec moi ? » Demanda t'il un peu nerveux.

Anzu ne répondit pas tout de suite, trop surprise qu'Atem ait pu penser à elle pour l'inviter à y aller. Et le jour de la saint Valentin en plus. C'était trop beau pour être vrai.

De l'autre côté du téléphone, Atem s'inquiéta du silence d'Anzu et se demandait si celle-ci voulait bien l'accompagner.

« Euh… Anzu ? Si… Tu ne veux pas… Ce n'est pas grave !! » Dit il un peu triste.

Anzu, en entendant cela, réagit immédiatement.

« Non… Atem… Attend ! Je serais ravie d'y aller avec toi ! C'est…. Juste que je … ne m'attendais pas à ce que tu m'invites !! » Dit elle un peu gênée en mettant une mèche de cheveux derrière l'oreille. Pourtant elle était la fille l'a plus heureuse de la terre. Car il l'avait invitée et pour cela rien ne pouvait l'empêcher d'être heureuse.

Atem, de l'autre côté du téléphone, soupira et se mit à sourire, heureux qu'elle ait accepté. Car il avait craint qu'elle ne refuse de l'accompagner.

« C'est vrai ? Tant mieux… Enfin je veux dire c'est génial !! Ecoute ! Nous pourrions nous retrouver à dix heures à l'entrée du parc, Qu'est ce que tu en penses ? » Demanda t'il en redevenant sérieux.

« Hum ! Oui ! C'est une très bonne idée ! » Dit elle en souriant.

« Alors c'est d'accord !! Bon bah !! Je vais te laisser car je suis avec les garçons et si quelqu'un n'est pas là pour les surveiller, ça va être la pagaille !! » Dit il en soupirant, mais heureux.

« Ah, ah !! Je comprends, tu sais !! J'ai connu ça !!Mais maintenant c'est ton tour !! » Dit elle en riant.

Atem l'écouta rire et il adorait l'entendre rire. Il ria lui aussi, heureux de cette entente entre eux deux.

« Alors bonne soirée Atem et à demain !! » Dit elle en redevenant sérieuse.

« Oui bonne soirée a toi aussi, Anzu !! » Dit il tendrement.

Puis il entendit le déclic et il raccrocha en fermant les yeux. 'Oui bonne soirée mon amour !!' Pensa t'il. Ensuite, il alla rejoindre les garçons, qui regardaient Jono uchi et Marek se battre aux jeux vidéos.

Lorsqu'ils l'aperçurent, ils allèrent le voir, même Jono uchi et Marek.

« Alors ça y est ! Tu l'as invité ? » Demanda Yugi en souriant à son ancien partenaire.

Celui-ci le regarda et esquissa un sourire des plus tendres.

« Hum ! Oui ! Et elle a dit oui ! » Répondit il heureux.

« Yes !! » Jono uchi, Marek et même Yugi dirent en criant, ce qui fit retourner la foule qui se trouvait non loin d'eux.

« Chut ! Pas si fort, voyons !! » Dit Bakura et Honda en fronçant les sourcils, même s'ils comprenaient la joie de leurs amis.

Atem les regarda et soupira. Il savait que ses amis étaient contents pour lui, mais il sentait que cela n'allait pas être de tout repos demain, si tout marchait comme prévu.

« Bon ! Phase une faite !! Maintenant il ne reste plus qu'à attendre demain et la réponse qu'Anzu va te donner Atem, n'est ce pas ? » Dit Jono uchi en s'approchant de lui et mettant son bras autour de l'ancien pharaon.

Celui-ci le regarda et rougit un peu. Puis se reprenant, il dit :

« Oui ! Tu as raison !! J'espère qu'elle répondra à mes sentiments !! » Dit il en soupirant un peu.

«Mais oui ! Ne t'en fais pas !! » Répondirent ils tous en chœur et souriant.

« Elle a déjà accepté le rendez vous, c'est plutôt un bon signe non ? » Dit Honda en levant le pouce.

« Oui, tu as raison !! » Dit Yugi en le regardant. Puis s'approchant d'Atem « Ne t'en fais pas !! Je suis sûr que ça va bien se passer !! »

Atem le regarda et lui sourit.

Puis, ils retournèrent aux jeux et s'amusèrent.

Anzu, après avoir raccroché, ferma les yeux encore surprise de ce qui venait d'arriver. Elle était tout simplement heureuse et son cœur battait à tout rompre.

'Atem ! Se pourrait il que tu éprouve la même chose que moi !! J'aimerais tellement que se soit vrai ?' Pensa t'elle en soupirant un peu.

Elle décida de retourner dans la cuisine où ses amies devaient l'attendre. En descendant, elle se félicita d'avoir eut l'idée de lui offrir un cœur en chocolat et fut encore plus déterminée à lui donner.

En arrivant dans la cuisine, elle vit tout le monde qui la regardait, un sourire au coin des lèvres et les yeux brillant de curiosité. Elle soupira, car elle savait qu'ils allaient la questionner sur ce qu'ils s'étaient dis.

« Alors, Anzu ? Qu'est ce qu'il voulait ? » Demanda Maï, même si au fond d'elle-même elle savait très bien ce qu'il voulait.

« Eh bien ! Il m'a invité à aller au parc d'attraction avec lui demain ! » Répondit Anzu en souriant.

« Eh alors ! Ma chérie que lui a tu dis ? » Demanda Mme Mazaki.

Anzu ferma les yeux un instant en souriant, puis en les ouvrant elle vit que tout le monde s'était approché d'elle et attendait impatiemment qu'elle réponde.

« Eh bien !! J'ai dit….OUI !! » Répondit elle simplement.

« Yes !! » Crièrent les filles en levant les bras en l'air.

« C'est très bien ma chérie !! Je suis fier de toi !! » Lui dit Mr Mazaki en posant sa main sur l'épaule de sa fille et lui souriant.

Anzu lui sourit et le remercia.

« Bon nous allons vous laissez finir, les filles !! » Dit Mme Mazaki en souriant et en sortant de la cuisine.

« Oui ! Tu as raison ! Et puis je dois appeler quelqu'un ! » Dit il en envoyant un clin d'œil rapide à Maï.

Celle-ci comprit le message et sourit.

Après que Mr et Mme Mazaki soient sortis, les filles continuèrent leurs chocolats en bavardant joyeusement.

Lorsque tout fut finis, elles emballèrent leurs chocolats et décidèrent de passer la soirée ensemble. Elles discutèrent et rièrent en mangeant un morceau de pizza et en regardant la télé.

A vingt deux heures, les filles décidèrent de rentrer chez elles pour se reposer et laisser Anzu se coucher pour qu'elle soit en forme pour son rendez vous. Dans le couloir de l'entrée, Anzu et Kazumi les regardèrent se préparer à partir.

« Bon Anzu ! Après ça tu vas te coucher, car il faut que tu sois en forme pour demain !! » Dit Maï.

« Oui ne t'en fais pas, MAMAN !! » Dit Anzu en souriant.

« Bien !! Bonne fille !! Et puis ne t'en fais pas ! Je suis sûr que ça ira demain, hein !! Nous sommes avec toi !!» Dit Maï en souriant.

'Tu n'as pas idée !! Nous serons tous là pour vous regarder !!' Pensa Maï et Rebecca en se regardant et souriant.

« Merci les filles !! » Dit Anzu en leur souriant.

Puis, elles partirent en leur disant au revoir. Après avoir fermé la porte, Anzu et Kazumi montèrent et allèrent chacune dans leur chambre.

Anzu, après s'être changée, s'allongea dans son lit et pensa à son rendez vous de demain avec Atem. Elle sourit et après quelques minutes perdues dans ses pensées, elle atteignit sa lampe de chevet et éteignit la lumière. Elle ferma les yeux en disant 'Bonne nuit mon amour ! 'Puis elle s'endormit un sourire aux lèvres et en rêvant de l'ancien pharaon.

Dans sa chambre, Atem, après avoir passé la soirée avec ses amis, se coucha lui aussi pour être en forme demain. Après tout, demain était une journée décisive pour lui et il allait être enfin fixé.

'Pourvu que tout se passe bien et surtout qu'elle réponde à mes sentiments !!' Pensa t'il très fort. Il tira le tiroir de sa table de chevet et pris la photo. Il la regarda tendrement et sourit en passa son doigt dessus.

« Anzu !! Je t'en prie !! Répond à mes sentiments !! Je ne peux pas vivre sans toi !! Tu illumines ma vie!! Je t'aime tellement !! » Dit il en soupirant.

Il reposa la photo, après un dernier regard et referma le tiroir. Il s'allongea dans son lit et éteignit la lumière. Il ferma les yeux en disant 'Bonne nuit ma douce et fais de beau rêve !!'. Puis il s'endormit en rêvant de l'ange aux yeux bleus qui avait capturé son coeur.


Continue Reading Next Chapter

About Us

Inkitt is the world’s first reader-powered book publisher, offering an online community for talented authors and book lovers. Write captivating stories, read enchanting novels, and we’ll publish the books you love the most based on crowd wisdom.